Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT

Toute la communauté du Radoub du Ponant
vous souhaite la bienvenue.
En fermant cette fenêtre contextuelle vous ne pourrez
consulter qu'une infime partie des rubriques de notre site.
La visualisation de la totalité de son contenu n'est accessible
qu'après inscription, validation de votre compte ET présentation.
Merci pour votre compréhension.

Modélisme Arsenal, Naval, Aérien, Terrestre et Autres.

    BISQUINE au 1/40 Kit Billing Boats modifié Xavero

    Partagez
    Marco la frite
    Lieutenant de Vaisseau
    Lieutenant de Vaisseau



    Oui a020
    comme quoi
    même sur un petit bateau de travail a023 a023
    il y a beaucoup à apprendre a026a a026a a026a
    Marco
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    avatar

    a009
    Désolé Xavier, mais j'ai fauté sur ce coup là. Je n'avais pas prêté attention, et suis passé lamentablement à coté,
    et si encore je ne le savais pas. 0021m
    Je n'avais pas très bien compris ton montage du pied de mât, et n’avais pas fait le rapprochement. a174
    En fait leurs mât sont palmés jusqu’à 1,5 voire  2 mètre au dessus du pont. Le mât est entièrement taillé dans la bile servant à la confection du mât, pas de rajout.
    Il existe des ronds en bois de différents diamètres pour faire des chevilles en longueur de 1 m. dans le commerce, comme tu le teinte, le mât, cela pourrait faire l'affaire.
    S'il fallait refaire ce mât, au regard du travail fourni, et de cette belle coque, ce serait presque dommage de ne pas le faire.
    Pour le taquet, nous sommes d'accord.
    Pour le nom de ce beau bateau de travail, fallait le trouver, a20f

    Comment as-tu réalisé ces belles écritures ? a20f
    Et pour finir, je trouve cette coque bien réussi, si ce n'est plus!!!!!!!!!!!, pas de trous ou de bosses, bien lissée cet bordé. a021

    Le problème des boites, les fabricants simplifient un max, faut bien les mettre sur le marché, et commencer à expliquer le pourquoi du comment, ce n'est pas un manuel qu'ils fourniraient, mais un traité de construction à plus en finir.

    Donc, ne reste plus qu'à aller à la pêche aux infos. a022
    professorus
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe



    c'est bien ces recherches on aprend beaucoup, c'est aussi ça l'intérêt du modélisme
    donc plus fin mais plus de tours pour colller à une photo ou comme tu l'as fait pour coller à une autre
    une question d'esthétisme en sorte
    merci
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    avatar

    a009
    Je suis d'accord avec toi, professorus.
    Le fil utilisé est trop gros, un fil de10m/m de diamètre fait au 50ème 0,2 m/m.
    Quand au choix de ce fil à utiliser, l’œil est trompeur, rien ne vaut un instrument de mesure,
    car une fois les différents objets assemblés, on se rend bien compte que quelque chose cloche, et souvent, on ne sais trop quoi!
    Ce n'est ni plus, ni moins qu'une erreur d'échelle. Et l’esthétique s'en ressent!!!!
    Et l'on fait souvent ce genre d'erreur, moi le premier a008 a018 a017
    J’espère que Xavier me pardonnera, c'était un bon exemple que ces ligatures sur le mât.
    professorus
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe



    ahr, les problèmes d'échelles, c'est bien le soucis majeur en modélisme

    avec nos échelles, ça change tout de suite

    moi je trouve que mon pont en lattes de 5 soit 25cm est assez proche du 22cm, mais visuellement j'aurai préféré des lattes de 4 mm pour 20 cm, car au final avec les lattes de 5 on se retrouve avec trop peu de lattes et à l'oeil ça choque, disons ça me choque

    c'est pourquoi, j'envisage de faire une seconde bisquine, pour améliorer encore certains points
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    avatar

    a009
    La première est déjà terminée?, et a quelle échelle ? faut qu'on voit ça!!!!!!!!!!! a021a a027
    professorus
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe



    non, la première est loin d'être terminée, c'est juste que j'essaye de faire, puis de refaire au mieux chaque partie, là le pont est latté en 5mm et je regrette un peu ce choix, quand j'ai demandé conseil on m'a dit que c'était bon
    en effet 25cm pour 22 y a peu près la même différence que 20cm pour 22, mais à l'oeil, je pense franchement que le 4 mm (20 cm à l'échelle) aurait été mieux, mais comme je ne peux plus revenir en arrière pour le pont je le note pour ma seconde bisquine

    j'ai envie de faire une bisquine avec gréément pour la régate, comme c'est souvent le cas et une avec gréément pour la pêche avec le matériel sur le pont, ou les deux pour la pêche une à la ligne, une au chalut, je ne sais pas encore

    comme xavier est bien en avance sur moi, je prends mon inspiration ici,
    parellum
    Inspecteur Général de la Marine
    Inspecteur Général de la Marine

    avatar

    a009d

    A ce stade de la conversation, je n'apporterai pas mon conseil car je suis complètement dépassé  

    Mais je suis avec intérêt    a061

    Amitiés  
    Patrick
    xavero63
    Maître
    Maître

    avatar

    a009b les amis

    Jean-Claude, il ne faut pas être désolé, au contraire, je suis ravi de voir que tout le monde s'accorde pour noter qu'il y a beaucoup à apprendre, même sur un petit bateau de travail comme le dit Marco.

    Précision: le fil utilisé fait moins de 0.2mm, difficile de mesurer le diamètre: entre 0.1mm mesuré au cul à pied lisse et moins de 0.2 mm mesuré sur 10 tours +ou- serrés.

    Comme précisé en introduction du sujet, c'est un apprentissage, et je compte bien, comme Professorus, en faire une autre, mais avec du "vrai bois", cette fois-ci.

    Amitiés a014

    Xavier
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    avatar

    a009
    J'ai pris une mesure sur le plan du pont et trouvé pour 6 lattes, au poil près 0,85 m.                        

     Le plan de Le BOT n'aest pas à l'échelle, mais mesuré à l'abaque du plan concerné, c'est ce que je trouve.
    Nous nous retrouvons avec une largeur de 0,150m en moyenne à la louche, et c'est déjà fort.

    au 25ème,  pour une latte de 150m/m cela fait 6 m/m.
    au 40èm, pour une latte de 150m/m cela fait 3,75 m/m.

    C'était des madriers de sapin du nord qu'ils refendaient en largeur constante, et qu'ils posaient à suivre.
    professorus
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe



    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:a009
    C'était des madriers de sapin du nord qu'ils refendaient en largeur constante, et qu'ils posaient à suivre.

    donc moi je parlais de 4mm, ça serait plutôt du 3mm si on se met au 50ème, et info importante, qu'ils posaient à suivre et non comme du parquet avec les raccords bien alignés comme on le voit si souvent et comme je l'ai fait

    je pense donc de plus en plus à relatter mon pont, surtout qu'il faudra que je fasse attention de bien placé mes raccords au niveau d'une jambette de pavois qui marque l'emplacement du couple en dessous, faut juste trouver les bonnes lattes

    j'aime ces échanges, car bien qu'on parle d'un kit, on peut aller plus loin, que le simple montage

    Xavier je ne veux pas te mettre la pression, mais je pense comme Crabe, qu'au vu de ton excellent travail sur tout le reste, ton pied de mât mérite d'être relooké a021a
    et que du coup, il va falloir que je fignole encore mieux le mien, jusqu'où irons nous a045a
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    avatar

    @ Xavier; du fil de 02m/ou 03m/ même fera l'affaire car bien serré, ce sera chouette.
    Regarde, je te prie dans "Arsenal; Gréement; Rousture" comment faire une rousture
    qui tienne la route, et c'est pile poil pour ce genre de situation.

    @ professorus et Xavier; je vous présente ce qui se fait en construction navale pour ce genre de navire, en ce qui concerne le clouage ponts et bordés.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Donc nos représentations en fil de laiton sont des représentations convenues pour le coté didacticiel, puis c'est joli, quand
    c'est bien fait. La limite, c'est l'échelle.

    Pour le bordage, les bateaux de travail ne se foulaient pas à la construction, les planches sont droites.
    contrairement aux navires de la Royale où les bordes de pont étaient gabariés.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Pont de la Jacinthe.
    L'on voit bien que les virures du pont s’arrêtent et reprennent sur un barrot de pont.
    La règle pour la Royale, je ne n'en rappelle pas vraiment, toujours est-il que les reprises ne devaient pas être cote à cote, question solidité de l'ensemble.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Pont de la Bisquine, la différence dans le style de construction est évidente. Les reprises toujours sur les barrots.Mais c'est posé comme du parquet, comme tu dis,.
    Je pense que la règle pour nous, il ne faut pas que ça titille l’œil a155


    Dernière édition par crabe le Lun 9 Nov 2015 - 23:48, édité 1 fois
    parellum
    Inspecteur Général de la Marine
    Inspecteur Général de la Marine

    avatar

    a009d

    a écrit:Je pense que la regle pour nous, il ne faut pas que ça titille l'oeil

    Bien d'accord a026a

    Amitiés
    Patrick
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    avatar

    a009
    Merci Patrick, je te sens un brin ironique sur ce coup là. a022 a119
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    avatar

    a012

    Voilà un très beau montage qui comme beaucoup de NOS montages n'est pas parfait,
    mais il y a ici des odeurs de poiriers et autres essences qui émanent de ce sujet et nous promettent .... a031 à suivre !!!

    Du coup je vais aller souffler dessus pour que ça sèche plus vite a119

    Tu vois Shidoshi ... je l'avais dit ... notre Xavier a parlé de "vrais bois" a024a a033 a034
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    avatar

    a009
    Je crois que professorus affute ses couteaux, lui aussi. a119
    xavero63
    Maître
    Maître

    avatar

    a009b
    Ca nous fera un montage supplémentaire de Bisquine, on pourra se faire une petite régate a002

    Sinon, pour le lattage du pont, les virures de pont étaient rectilignes, parallèles à l'axe médian, et abutant en sifflet sur le contour du plat bord; le pontage est fixé par deux clous sur chaque barrot et les écarts sont à trois virures passantes ou à deux virures passantes et un barrot.

    A+ a011

    Xavier
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    avatar

    a012

    a020  ... a025b
    Marco la frite
    Lieutenant de Vaisseau
    Lieutenant de Vaisseau

    avatar

    Passez moi le barrot a001 a001 a001
    je vais virer a021a a021a a021a
    Marco
    professorus
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe



    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:a009b
    Sinon, pour le lattage du pont, les virures de pont étaient rectilignes, parallèles à l'axe médian, et abutant en sifflet sur le contour du plat bord; le pontage est fixé par deux clous sur chaque barrot et les écarts sont à trois virures passantes ou à deux virures passantes et un barrot.
    Xavier

    ça viendrait contredire les propos de Crabe? moi je pensais comme Crabe qu'on limitait les coupes donc des écarts à suivres
    michaud
    Enseigne de Vaisseau 2ème classe
    Enseigne de Vaisseau 2ème classe

    avatar

    ID du message -->  Détails de la bisquine

    Message par michaud le Mar 10 Nov 2015 - 12:30

    C'est une maquette agréable qui nous change des sujets guerriers avec des canons partout.
    La Cancalaise et la Granvillaise nous offrent de magnifiques exemples des voiliers d'autrefois en évoquant la silhouette des lougres utilisés par les corsaires. Avec une petite différence,les vergues placées de part et d'autre des mats pour les bisquines, ce qui leur donnaient un aspect " papillon" a certaines allures tandis que pour les lougres,elles étaient placées d'une même coté. Ce qui les obligeaient a tirer des bords pour conserver le cap choisi.
                                          Tu as mérité un bon point,ou plutôt une belle image,ce n'est pas une bisquine,mais un joli navire de travail.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Amitié Jean-Jacques a013
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    avatar

    a009 Bonjour, les passionnés.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:a009b
    Sinon, pour le lattage du pont, les virures de pont étaient rectilignes, parallèles à l'axe médian, et abutant en sifflet sur le contour du plat bord; le pontage est fixé par deux clous sur chaque barrot et les écarts sont à trois virures passantes ou à deux virures passantes et un barrot.
    Xavier

    ça viendrait contredire les propos de Crabe? moi je pensais comme Crabe qu'on limitait les coupes donc des écarts à suivres

    L'aboutissement des virures contre la gouttiére que tu décrit, Xavier,  est une des façons de faire, la deuxième, vous la connaissez aussi!


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Pour la pose des virures, cela peut être à deux ou trois passantes, mais regarder les deux façons de faire, dans la royale, les virures sont gabariées, et les raccords moins nombreux. Tout dépend des longueurs disponibles, et de l'art du charpentier sur place, chaque chantier ayant sa "signature" qu'ils reconnaissant sans problèmes.
    Si par hasard, ils avaient des bois de la longueur du bateau, le problème ne se poserait pas, en exagérant le fait.Tout dépend de ce qu'ils avaient sous la main, et de leurs habitudes.
    xavero63
    Maître
    Maître

    avatar

    a009b

    Tout à fait d'accord avec toi, Jean-Claude.
    Il y avait certainement DES savoir-faire, susceptibles d'évoluer selon "l'opérateur" et aussi la demande locale. Ce n'était pas "rigide", gravé dans le marbre. Enfin, c'est ce que je pense. Et donc, il n'y a pas de "contradiction", simplement des variantes.
    La manière que je décris est celle donnée par Jean LE BOT dans son livre.

    Au fait, J-J, merci pour l'image... et qu'est-ce que j'aurai si j'arrive à avoir 5 images ??

    Amitiés  a014

    Xavier
    professorus
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe



    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:a009b

    Tout à fait d'accord avec toi, Jean-Claude.
    Il y avait certainement DES savoir-faire, susceptibles d'évoluer selon "l'opérateur" et aussi la demande locale. Ce n'était pas "rigide", gravé dans le marbre. Enfin, c'est ce que je pense. Et donc, il n'y a pas de "contradiction", simplement des variantes.
    La manière que je décris est celle donnée par Jean LE BOT dans son livre.

    Au fait, J-J, merci pour l'image... et qu'est-ce que j'aurai si j'arrive à avoir 5 images ??

    Amitiés  a014

    Xavier

    je suis d'accord aussi, après ça devait dépendre du aussi, le modèle de base et les options, de ce côté là rien n'a vraiment changé

    mais juste un truc Xavier c'est au bout de 10 petites images qu'on en a une grande et au bout de 10 grandes qu'on a un cadeau, pas fou les profs, faut succité l'envie, mais pas se faire piégé (bref radin...) a039
    xavero63
    Maître
    Maître

    avatar

    a012
    C'est vrai, rien n'a vraiment changé   , j'avais oublié de citer ce paramètre!!

    Quoique ....  il me semblait que c'était au bout de 5 images de mon temps, et là, tu vas me dire que tout augmente ?? a022

    a011
    michaud
    Enseigne de Vaisseau 2ème classe
    Enseigne de Vaisseau 2ème classe

    avatar

    Qu'est ce qu'on gagne au bout de 10 images?......On gagne ....A être connu....AH AH AH

    Jean-Jacques