Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT

Toute la communauté du Radoub du Ponant
vous souhaite la bienvenue.
En fermant cette fenêtre contextuelle vous ne pourrez
consulter qu'une partie des rubriques de notre site.
La visualisation de la totalité de son contenu n'est accessible
qu'après inscription, validation de votre compte ET présentation.
Merci pour votre compréhension.

Modélisme Arsenal, Naval, Aérien, Terrestre et Autres.

    le radoub du ponant : Origine des voiles royales

    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux



    a009
    Superbe, Jean-Jacques.
    Belle description de la puissance "marine" au service des rois a021
    Bon, là, faut pas que tu t’arrêtes, mon cher!!! a021a a024 a022
    michaud
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    michaud

    Bonjour. Un sacré voyage que je compte bien continuer. Mais l'intérêt suscité est fortifiant et avec l'équipage du radoub...Le vent est dans la toile et la mer est formée....Jean-Jacques
    michaud
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    michaud

    Petits détails amusants concernant le style hollandais. Un peu d' humour dans ce monde de brutes.
    Si la plupart des poupes des navires européens sont un peux tulipée," l'arrière des navires hollandais sont en forme de poire, parfois jusqu'à l'extrême. Les Hollandais, eux aussi par soucis d'économie réduisaient leurs ornementations. Le style hollandais se caractérisait par un coltis particulièrement relevé, ressemblant a cette fameuse poire. Il y avait une raison assez" terre à terre" ( marrant pour expliquer une habitude marine). Le coltis en question devenait quelque peu humide...Et pour cause celui-ci servait de...."Lavabo" à l'équipage. Aussi les charpentiers de marine relevait au maximum l'arrière de leur vaisseau pour palier a cette...Humidité. Mais d'après mes lectures, il y a une autre raison beaucoup plus réfléchie. les navires hollandais comme leurs frères européens présentaient donc des tableaux de poupe fastueux qui symbolisaient la puissance de leur nation ou de la compagnie commerciale qu'ils représentaient. Mais, le fisc, comme d'habitude veillait au grain.
    Plus le tableau de poupe était fastueux, plus on taxait l'armateur ou la compagnie.
    La parade ne fut pas longue a être trouvée. Réduire au maximum le tableau de poupe jusqu'à sa plus simple expression, ce qui caractérisait les navires de la République batave, dont la poupe était quelque peu fessue . C'est le même procédé pour la taxe demandée pour le nombre de fenêtres ouvertes sur la façades d'une maison. Nombre de maison ont vue leur fenêtres murées pour payer moins d'impôts...
    michaud
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    michaud

    Ce qui se préparait,ou allait se" jouer" dans les eaux européennes,c'est rien de moins que d'imposer une thalassocratie pour la nation la plus puissante. Il fallait par n'importe quel moyen éliminer un par un,l'ennemi menaçant les intérêts de sa nation. Pour cela ,l'Angleterre avait dans ces gènes tous les ingrédients nécessaires a ce but. Les ressources en hommes et matériel,une constance,une ténacité dans les efforts pour conserver une force de frappe qui lui donnera un empire sur lequel le soleil ne se couche jamais. L'Angleterre est une île,certes,avec des terriens,mais en grattant un peu, le marin qui sommeille n'est jamais très loin. Avec son rempart de bois,l'Angleterre va inventer des 1663, une nouvelle tactique de combat qui va faire école.Le combat en ligne de bataille.Jusque la, la tactique navale se faisait par des coups de main de navires en petits groupes ou isolés. La taille de ceux-ci augmentant,de même que la puissance de feu et du calibre des canons rangés le long des flancs des vaisseaux allaient entraîner la formation de combat en ligne de file.De cette façon,les vaisseaux présentaient des rangées de canons parallèles aux canons ennemis dans la même formation.
                                                                                    Navires anglais de 52 canons
    le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_4828
                                                                                               Vaisseau anglais de 1er rang
    a163 le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_4829

                                                                                   Vaisseau hollandais de 82 canons
    a011 le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_4830
    michaud
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    michaud

    Il a suffit de seulement deux ans pour que le dieu Mars de la guerre n'ouvrent a nouveaux les yeux et déclenche le tonnerre dans les eaux de la Manche.Se mêlant des affaires anglaises,Louis XIV,voulu rétablir le Roi catholique Jacques II sur le trône d'Angleterre. Sans trop entrer dans les détails,cette intervention très mal préparée sur des informations erronées a entraînée des conséquences a long termes sur la politique générale de la France. Pendant des années,le service naval français a subit une sorte de malédiction. Une manière typiquement française de confier le pouvoir réel a des fonctionnaires qui ne connaissent rien à la mer et à ses astreintes. Plutôt qu'a des hommes d'expérience qui la connaisse très bien. A l'inverse de l'amirauté anglaise qui plaça des marins authentiques à des postes clefs qui surent éviter bien des maladresses de terriens infatués de leur position. Il y a aussi une situation géographique particulière a la France qui compliqua notablement l'acheminement des ordres de Paris,Versailles à Brest. Alors ,que Londres,directement aux pieds de la Tamise,des chantiers navals et de sa flotte pouvait agir beaucoup plus rapidement.

                                                                      Vaisseau de 74 canons et son escorte ralliant la flotte.
                                   le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_5255
                        Vaisseaux se rassemblant en division ( ces deux tableaux font partie de la collection de cartes postales en vente a St Malo,et sont l'oeuvre d'Etienne Blondin)
    le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_5256
                                                     Avitaillement en rade de St Malo
    le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_5257
    michaud
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    michaud

    L'avitaillement du vaisseau en rade de St Malo est du même auteur.
       " Tenir la mer à tous prix quelle soit la force de l'ennemi". Telle est l'ordre terrible donné au vice-amiral Tourville. La flotte française n'a que 44 vaisseaux de ligne opérationnels,3132 canons,21 000 hommes  a opposer à une force anglo-hollandaise de 98 bâtiments de ligne,7154 canons, 39 000 marins ,accompagnés de 50 brûlots et navires divers. Malgré ces conditions défavorables quand au rapport de force, aux services de renseignement inexactes,et aux monuments d’indécisions et de méconnaissances des entités dites responsables, Tourville va réaliser un des plus beaux exploit de l'histoire navale.Une partie de la flotte du rester a l'ancre sous les ordres de Château-Renault avec 20 vaisseaux;il manquait 2 000 hommes d'équipage.!!
                  La 1 ère division composée de 14 vaisseaux avec le" Tonnant" de 80 canons
    le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_5259
    , trois bâtiments avant le" Foudroyant",puis le "Brillant" ( 62 canons),préalablement illustré en dernière position.
                                         le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_5258
    La division centrale entourant le" Soleil Royal"' 98 ou 100 canons .D'après certains écrivains, le navire amiral portait 98 canons ce jour la,Tourville avait fait retirer 6 canons pour le rendre plus marin, ( sans doute des canons de gaillard ou dunette).Autre détail,le même Tourville avait fait embarquer 100 marins de plus au premier armement de son navire, pour une question de prestige...

                                                                                                             Interprétation des couleurs du " Soleil royal "
                               
                                                         le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_4572
                                                                                                     Le pavillon de poupe était normalement uniformément blanc
                                                                                                                                   A la 7 ème position de la ligne se trouvait" l'Ambitieux" ( 92 ou 96 canons)
                                    le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 2483729392  a158 le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_5260
                                             
    Bonrepaux,grand intendant de la Marine (il n'avait servi en mer que quelques années comme lieutenant de galère... H.E.Jenkins,Histoire de la Marine française),qui,du rivage assista au combat. Les ordres étaient expédiés par de petits navires rapides...
    A suivre Jean-Jacques
    michaud
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    michaud

    Précisions concernant le fameux" Ambitieux ". D’après le marquis de Villette-Mursay,le navire pourtant tout neuf portait mal la voile, et il dut prendre 3 jours pour le souffler ( appliquer un revêtement extérieur de planches a la muraille d'un vaisseau pour en augmenter le renflement 1 mètre au-dessus de la ligne de flottaison). Ces travaux furent effectués a Brest en toute urgence. Ce navire étant au début seul fut rejoint par 8 autres navires devant compléter l'escadre. A l'évidence,cela se faisait au compte goutte....                                                                                                                                                                                                 Les acteurs se mettent en place.Le" Soleil Royal" va appareiller pour son dernier voyage.Les différentes phases des combats vont durer du 29 mai au 3 juin.
    Oeuvre d'd'Etienne Blandin-collection Leclerc St Malo
    le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_5324
    D'autres vaisseaux appareillent de St Malo ( même auteur).

    le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_5325
                                                  Proue du Fleuron ( 56 à 58 canons),faisant parti de la 3 ème division,escadre bleue
                                 
                                             le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_4114
    Malgré l'infériorité numérique écrasante, Tourville,très conscient de la manœuvre et fidèle aux ordres fonce sur l'ennemi d'une manière calculée et non comme un fou furieux comme l'ont écrit certains auteurs. Il avait le vent pour lui, ce qui était pour l'époque était un avantage certain. Il fallait tenir compte du vent, des courants,de l'état de la mer,du bon arrimage du lest,du réglage de la voilure, des  vaisseaux qui allaient de différentes façons suivant leur taille etc...
    pascal 72
    Major
    Major

    pascal 72

    a009c

    J'ai hâte de lire la suite a019 a020

    a009c
    parellum
    Inspecteur Général de la Marine
    Inspecteur Général de la Marine

    parellum

    a009d

    Tu nous tiens en haleine, Jean-Jacques! a009a

    Ce forum est en train de tourner à l'encyclopédie a020 a061

    Amitiés le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 2483729392
    Patrick
    michaud
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    michaud

    Merci, c'est gentil. Tu sais ? ,c'est bizarre. je fais souvent un rêve le soir en me couchant. A la sortie du hameau ou je suis il y a un petit chemin qui va vers les champs, il y a de la brume, qui devient très épaisse, je marche, la traverse et me retrouve a l'époque de mon choix.. Le XVII e ou le XVIIIe..Départ d'un scénario pour un film non ? A Plus ,le voyage continue Jean-Jacques
    michaud
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    michaud

    Commencée a 10 h ,l'intensité de la bataille faiblie vers 14h lorsque le vent tourna ,privant Tourville de son avantage initial. Jusque la ,l'artillerie française s'était magnifiquement comportée. Les vaisseaux français avaient tenue tète a deux ,voir trois navires ennemis...En réalité, huit vaisseaux français, dont le" Soleil Royal" et" l'Ambitieux" tenaient la dragée haute a 18 navires de ligne anglais! Les coups de vent faiblissants désorganisaient l'ordonnance de la ligne que Tourville avait jusque la maintenue ,malgré la supériorité numérique ennemie. Maintenant ,ce sont les courants et un calme plat qui contribuèrent au désordre qui s'en suivi. La ligne ennemie, très étirée tentait d'envelopper l'avant garde française avec les navires hollandais. Les Anglais ,en faisaient autant a l'arrière garde, composant un immense croissant, dont les cornes commençaient a vouloir se resserrer. Mais l'arrière garde céda habillement du terrain en gardant ses positions. Tourville usa d'une ruse ennemie utilisée lors d'une bataille précédente. Il donna l'ordre de mouiller.
    Ce qui fait que de nombreux navires ennemis surpris par la manœuvre le dépassèrent en désordre, entrainés par le courant, tout en se faisant soigneusement poivrer ,subissant de gros dégâts en traversant les vaisseaux français en échiquier.. Il était 20h,et maintenant le brouillard ajouta un spectacle nocturne de vaisseaux encalminés tels des fantômes immobiles sur la mer. Pendant plus de douze heures, la flotte française ,malgré son infériorité numérique manifeste, avait tenue tète magnifiquement en coulant, malgré cette débauche de fumée et de coups de canons, un vaisseau anglais et un navire hollandais sans perte de notre coté.
    Malheureusement, Tourville prit trop tardivement une décision majeure. Ses navires ont terriblement souffert, difficilement gouvernables, faisant eau et se comportant comme des sabots. Le vent est pratiquement nul, et il faut jeter l'ancre pour ne pas prendre le peu d'avance prise pour ne pas se laisser emporter par les courants. "Le Soleil Royal" n'avance plus (Tourville s'était effusé a l'abandonner ou le bruler, ce qui était compréhensible). Ordre fut donner de transférer le pavillon amiral sur" l'Ambitieux" et, par groupes  dispersés de sauver ce qui pouvait l'être. Certains purent regagner Brest d'autres St Malo et d'autres vers Cherbourg à la Hougue,ou ils s'échouèrent ,dont le" Soleil Royal", Tourville étant remonté a son bord. L'ennemi avait poursuivi les éclopés en retraite.
    Malgré une résistance désespérée du navire amiral qui réussi a détruire deux brulots, un troisième s'accrocha a sa poupe et le fit exploser, ses canons tirant encore. Douze navires furent détruits .Le 29 mai 1692 sonna pour la France le glas de la guerre d'escadre. Plus jamais ,la France ne connaitra un tel déploiement d'un si grand nombre de vaisseaux. Les autres nations non plus d'ailleurs!
    La guerre de course allait commencer et ces "Messieurs de St Malo" vont connaitre leurs heures de gloire.
    le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_2629
                                                                        Autre vue de la cité corsaire
                               le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_2630

                                                                       Version revisitée et colorisée du nid de corsaires tant redouté de la" perfide Albion"
                                       le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_5326

    Pourtant en 1693,La flotte française ,malgré la Hougue, disposait d'une flotte encore redoutable, et presque plus puissante qu'avant.
    Enfin, encore quelques temps. les vaisseaux du Roi Soleil présentaient encore leur or, qui n'apparu bientôt plus que sur les ronds de bosse des sculptures et les armes royales ,pour laisser la places au jaune de Naples moins couteux.
                                              Le "Formidable" 96 canons, ( 1691)
                                           
                                     le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_5263
                                                                            le "Fulminant" ( 80 à 98 canons) de 1900tx
                                   le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_5264
                                                     "  L'Agréable", qui servi jusqu'à la fin du règne du Grand Roi.
                                               le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_5265

    Si graduellement ,par manque de moyen, la France va voir une partie de ses gros vaisseaux disparaitrent, elle connaitra encore de grands combats. Mais aussi la fameuse expédition de Rio de Janeiro en 1711 menée par le sieur Duguay. Les historiens s'accordent pour reconnaitre que malgré le manque de moyen, les navires  français furent utilisés avec discernement.
      Le type de navires pour la guerre de course utilisés fut généralement des bâtiments de 40 a 52 pièces comme le "Maure" qui se distingua au combat de la Hougue dans la division du "Soleil Royal", mais aussi avec Jean-Bart (Yan Baert).
                                                le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_4832

                                                              A suivre  Jean-Jacques a012 a013
    parellum
    Inspecteur Général de la Marine
    Inspecteur Général de la Marine

    parellum

    a009d

    Superbe leçon d'Histoire que tu nous donnes là, Jean-Jacques a021 a061

    Amitiés le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 2483729392
    Patrick
    michaud
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    michaud

    C'est le passé qui devrait nous servir de leçon, mais hélas...... Enfin, voyage, voyage...
    Merci. Jean-Jacques
    pascal 72
    Major
    Major

    pascal 72

    a009c

    Belle narration et très bien relatée avec tes gravures a20f

    a009c
    michaud
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    michaud

    Correction concernant le tableau de poupe du "Tonnant".Ce dessin représente celui de 1740-1780.
    A moins, comme c'est souvent le cas,les sculptures ou dessins ont été réutilisés pour le 2 ème navire succédant au 1er. Le procédé a été utilisé pour le" Soleil royal" et "l'Ambitieux".
    Le "Maure" représenté ici ( les états de la Marine en comptent 4), est celui qui fut construit en 1687 ou 1688, Jean Bart l'utilisa donc en 1696, puis le navire fut cédé a des particuliers en 1705 et le navire fut prit par les Anglais en 1710 .Je me suis inspiré des profils de coque du livre "les vaisseaux du Roi Soleil de J.C.Lemineur pour les formes générales et l'armement supposé. Un gréement , un décor et des couleurs appropriées en rapport complètent le tout.
    Pour les fanas d'histoire,le" Fulminant" fut construit a Rochefort en 1691 (c'était donc un navire tout neuf) qui termina sa carrière en 1718. Le "Formidable" est plus discret sur ses origines fut mis en chantier en 1691 ou 1692 et fut rayé semble t il en 1714.

    A suivre Amitié Jean-Jacques a009c
    parellum
    Inspecteur Général de la Marine
    Inspecteur Général de la Marine

    parellum

    a009d

    Ouf! merci, Jan-Jacques : je n'en dormais plus!! a002

    Merci pour ces précisions détaillées a021

    Amitiés le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 2483729392
    Patrick
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    a012

    Cette bataille de la Hougue est une de mes préférées ... merci Jean-Jacques de nous la placer à portée de longue vue le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 2054070234

    Bien conté et admirablement documenté, ton sujet est très plaisant à parcourir a061  ... a20f

    Tu ne vas avoir d'autre choix que d'enchaîner sur celle des Cardinaux a020

    En attendant merci a20c  pour ce remarquable partage ... et le travail que cela te procure le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 876058020

    a019
    michaud
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    michaud

    Merci de te rendre compte. Nous sommes parti pour long un voyage, peut être un peu rébarbatif pour certains. Je vais essayer de faire plus concis pour ne pas trop lasser. et je vais me pencher un peu plus sur le domaine maquette. A bientôt Merci pour le message Jean-Jacques
    pascal 72
    Major
    Major

    pascal 72

    a009c

    ce n'est pas rébarbatif du tout, continue comme ça a20f

    a009c
    Marco la frite
    Lieutenant de Vaisseau
    Lieutenant de Vaisseau

    Marco la frite

    Le Brillant servit à Hergé pour créer les dessins et la maquette de la Licorne
    Marco
    michaud
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    michaud

    Profil colorisé par les soins de votre serviteur, d'une frégate française d’après les archives suédoises.Le plus ancien document conservé concernant cette époque.
                                                                  le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_5053                                                                                             Apres la Hougue,la vision de la guerre navale va changer par nécessité. Il faut s'attaquer au nerf de la guerre.L'argent.Ce qui rapporte de l'argent ,c'est le commerce.Donc, il faut s'attaquer au commerce et aussi obtenir des renseignements.Les services de renseignements de l'époque étaient relativement bien organisés. Aussi avec ceux-ci, l'état et ses " services" transmettaient l'information nécessaire pour intercepter tel ou tel convoi ou navire digne d’intérêt.Cette guerre de course va être menée par de petits vaisseaux de 30 à 50 canons (rarement),et il fallait 6 mois pour construire un 50 canons,mais c'est surtout avec des frégates d'une vingtaine de pièces très rapides que les "French privateers" se taillèrent la part du lion !
               Navire d'un cinquantaine de pièces commandé par Jean Bart rentrant a Dunkerque après la fameuse bataille pour capturer un convoi de blé au Texel.    
                                                      le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_5327                                                                                              Les navires marchands battaient un pavillon sous fond bleu frappé d'une croix blanche aux armes du Roi au centre. Très joli.
                  le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_4833

                    A noter ,la variation du pavillon de poupe.
    le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_4834

    St Malo devient Le "Nid de corsaires" a détruire a tous prix.Ses frégates bien conçues pour la course,rapides et maniables avec des équipages particulièrement motivés, très professionnels vont faire des ravages dans le commerce ennemi.
    Frégate malouine aux armes de la cité corsaire.Remarquez que l'hermine n’apparaît pas encore sur le fond rouge.
    le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_4835
    Les "coups de mains" s'effectuent sur tout le littoral. En Manche, comme en Méditerranée les corsaires s'attaquent a tout ce qui bouge sous couvert des fameuses lettres de marque. Cette lettre de marque est un document officiel de l'état autorisant tel  ou tel capitaine commandant un vaisseau de détruire ou capturer tous navires ennemis , de verser ce qui revient au Roi, en conservant le reste lui revenant,et répartir  les parts aux membres de l'équipage suivant leur poste.
    En Méditerranée,le long des cotes,les Anglais profitent de chaque occasions pour s'attaquer aux navires français.
           Navire de service indispensable pour la flotte des  grands vaisseaux de guerre qui ne pouvaient se passer de la logistique pour leur ravitaillement. Le flibot mis en page ici est d'inspiration, a l'évidence, de construction hollandaise
    le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_5267 .
    Cette illustration et les suivantes sont tirées du livre Aventures en Golfe de Lion. Corsaires,frégates et vaisseaux (1472-1810 chez NPL ÉDITEUR, très bien illustré et documenté de Marc Bollon. J'ai découvert ce joli livre en format a l'italienne à la librairie de la corderie de Rochefort.
                                                                               "Barque" de service style "La Belle"

    le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_5268
                             La "Baleine" ,flutte du Roy (1683- 1710). Sous les directives de Colbert,un certains nombre de navires de ce type fut construit .Conservant le style hollandais,la "Baleine" et d'autres navires de ce type furent conçus comme forçeur de blocus. Cette unité de 500 tx longue de 44 m pour 32,50 m de quille était aussi ronde à l'avant qu'a l'arrière.Elle avait deux fois plus de bouchin vers le franc tillac qu'au dernier pont.Donc très difficile à l'abordage.Elle était armée de 24 pièces de 12 livres sur le pont principal et 14 pièces de 8 livres sur les gaillards.
    le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 Img_5269

    Pourchassé par des navires anglais,elle se réfugie au mouillage de Port-Cros ou elle espère trouver l’appui des batteries du fort du Moulin. Malgré une défense énergique de ses 16 canons face aux 70 du HMS" Bedford" ,du HMS" Résolution" et de deux navires hollandais tirant sur le fort ,la "Baleine se saborda pour éviter de tomber aux mains de l'ennemi.
                                                                                                             A suivre Jean-Jacques
    pascal 72
    Major
    Major

    pascal 72

    a009c

    Captivant en diable et tu as bien choisi ta documentation a019 a020

    a009c
    michaud
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    michaud

    Merci Pascal. Heureux que tu puisses trouver du plaisir. Jean-Jacques
    parellum
    Inspecteur Général de la Marine
    Inspecteur Général de la Marine

    parellum

    a009d

    Passionnant, ton sujet, et bien illustré en plus a061

    Amitiés le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 2483729392
    Patrick
    michaud
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    michaud

    Merci. Fouiller dans les archives, il y a un coté brocante intéressant. On peu trouver la perle rare...Qui sait? Amitié Jean-Jacques
    xavero63
    Premier Maître
    Premier Maître

    xavero63

    a010
    Désolé Jean-Jacques, je n'avais pas pris le temps de lire ton sujet le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 936074949 le radoub du ponant : Origine des voiles royales - Page 2 1985470974
    C'est passionnant, merci de partager le fruit de cet énorme travail a061
    Et encore bravo a20c
    Amitiés a014
    Xavier

      Sujets similaires

      -