Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT

Toute la communauté du Radoub du Ponant
vous souhaite la bienvenue.
En fermant cette fenêtre contextuelle vous ne pourrez
consulter qu'une partie des rubriques de notre site.
La visualisation de la totalité de son contenu n'est accessible
qu'après inscription, validation de votre compte ET présentation.
Merci pour votre compréhension.

Modélisme Arsenal, Naval, Aérien, Terrestre et Autres.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème

    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    crabe

    a009a
    Bonjour les membres du radoub.
    Je m'y remet sans trop de peine pour un sujet qui me tient à cœur.

             La réalisation du plan informatique et son exécution au 10éme d'un bateau de 5 à 6 m.
    Bref de A à Z, et arsenal, s'il vous plait par un très bon modéliste.

         Un bateaux de travail de la Seudre qui me fait flipper un peu, que je trouve très élégant et surtout pas trop compliqué à dessiner.
             La Drac (Direction régionale des affaires culturelles) a mis à disposition du public une série de monographies de voiliers, essentiellement de travail, classés monuments historiques.

            Ces bateaux, d’entre 5m 50 et une dizaine de mètres ont été relevés sur site et a été dressé suite à ces relevés, un plan de forme, de charpente, le détail de la mâture et un tableau de cotes, pour ceux du Poitou Charente en tout cas.

    Le site où l’on peut retrouver ces bateaux.
               https://inventaire.poitou-charentes.fr/evenements/1021-les-bateaux-monuments-historiques-en-nouvelle-                aquitaine

             Un petit voyage au gré de sa construction, tant par l’informatique que par le modélisme.
    Je vous propose donc le dessin et la construction en modèle arsenal de ce petit sloop ostréicole dont la monographie est donc dans le domaine public.
             Je démarre avec quelques vues et planches de la monographie.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_116
                             Sous voile dans le Pertuis breton.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_2-10
                   Avec la description des élément constituant qui va bien.
    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_3_10

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_4-10

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_5-10
             La version 3D sera décortiquée plus précisément avec la visualisation 3D des pièces de charpente.
    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_6_10
                Pour finir avec une belle vue de ce sloop le long de nos golfes clairs charentais.


    Dernière édition par crabe le Dim 12 Déc 2021 - 11:10, édité 1 fois
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    crabe

    a009a
    Petite suite
    Nous pouvons, dès à présent décortiquer toutes ces vues.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Sans_t11

    Nous voyons, du bas vers le haut :
    Le saumon, autrement dit le lest.
    La quille où posent deux membrures qui sont bloquées par la carlingue dans l’axe sur ces dernières et
    La serre bauquière en tête de membrure à l’intérieur de celle-ci et qui servira aussi de référence pour poser les baux, contre-bauquières ; etc, etc .


    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Sans_t13
    Une petite vue assez explicite.
    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Sans_t12
    De l’AV vers l’AR, nous voyons deux membrures dévoyées, suivie de trois membrures qui sont embrevées et posées dans des encoches prévu à cette effet dans la quille.
    L’espace entre deux membrures est appelée une maille.
    Nous distinguons la râblure qui court  le long de la quille et qui remonte l’étrave. Nous avons la râblure au niveau de l'étrave, avec de l’extérieur vers l’intérieur de l'étrave; le trait extérieur, le fond de râblure et le trait de dégraissement de la râblure.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Sans_t14

    Toujours nos membrures avec leurs embrèvements pour s’encastrer dans les encoches de la quille.
    Nous apercevons sur le tribord de 3 membrure le canal des aiguillières ; Sur bâbord  ils n’y sont pas car j'ai oublié de les représenter de ce coté.
    Au-dessus des membrures la carlingue, et vers l’avant le brion et l’étrave.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Sans_t16
    Une vue de l’ensemble du boisage sans la quille, les aiguillières sur tribord qui permettent de ramener les eaux vers le point bas où se situent en général les pompes.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Sans_t15
    Avec la quille, du coup encore oublié le saumon qui est absent.
    Marcel le Courbéteux
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe

    avatar

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème EmptyID du message --> Re: Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème

    Message par Marcel le Courbéteux Jeu 9 Déc 2021 - 19:00

    Chouette idée que de nous faire partager cette aventure
    Merci à toi a013
    Francis
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe

    Francis

    Superbe projet, à suivre bien entendu
    Bidoric 29
    Matelot 1ère classe
    Matelot 1ère classe

    Bidoric 29

    Bonjour
    De beau plan que voila d'une belle unité  a026a .J'attends la suite. Bon courage pour la suite.
    Cordialement.
    Bernard.
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    crabe

    a009a
                    Merci pour vos commentaires. J’espère que les vues tirées du logiciel sont assez explicites et surtout le dessin suffisamment clair.
    Nous allons tailler dans le vif.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_8_10

    Cette vue représente le volume extérieur de la coque, sous la forme d’une surface précisément définie, avec les volumes de la charpente axiale (Quille, brion, étrave, et le tableau qui est toujours à l’arrière)
    Cette vue est vraiment le pendant des plans de formes version papier qui sont généralement représentés hors bordés. Ce que nous allons faire en 3D, nous devions le faire avec les plans de formes qui sont là pour ça, c’est-à-dire définir le tracé des membrures au niveau de chaque transversale.

    Ce volume extérieur bordé va nous permettre de définir avec précision les surfaces des membrures au contact du bordé. Suite à ça nous définissons les volumes des différentes pièces des membrures


    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_7_10
    Nous avons les dimensions de cette coque.
    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_7-10
    Nous avons  le descriptif de tout ce que nous avons besoin pour construire ce bateau, comme l’épaisseur du bordage, les baux, l’échantillonnage du boisage, les éléments de mâture, bref nous avons ce qu’il nous faut.
    Pour le charpentier de marine, ces éléments et le plan de forme suffisent.
    Il y a un document similaire pour la mâture.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_911
    Cette vue représente le bateau avec un bordé brocheté, après avoir fait un retrait de la surface de la coque de l’épaisseur du borde pour obtenir la surface Extérieur membrure ainsi que l’étambot, faux étambot quille saumon et étrave. Et le gouvernail est en bonne place.
    Les petits repaires dessous la quille représentent l’emplacement des membrures et leurs échantillonnages.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1012
    Une fois la découpe effectuée, nous avons les positions de nos membrures et des dévoyés.Connaissant la position du bordé, nous avons donc l’ensemble de la quille et de la râblure. Par contre je n’ai pas représenté les chevilles à couper l’eau.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1114
    Les membrures ont au pied 120m/m et en tête 50m/m il est facile de dessiner ces dernières en vue de leurs exécutions. A bâbord les aiguillières toujours absentes.
    A bientôt pour la suite.
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    crabe

    a009a
    je décortique, et je décortique!!!!!!
    Le livet, comme le dahu, on en parle, mais on ne le vois pas beaucoup.
    Du coup, je vous le présente, le livet!!!!!!!!
                           Le livet dont se servent les charpentiers est très important, car grâce à lui nous pouvons définir toutes les pièces importantes du navire. Nous en reparlerons souvent.
                            Sa position détermine l’emplacement de la tête de membrure coté bordé qui est essentiel pour les charpentiers car ce trait défini le volume du navire.
    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1213
                          Sur cette coupe nous voyons le volume EXTÉRIEUR du bordé, avec lequel nous avons défini le volume INTÉRIEUR du bordé sur lequel s’appuie la surface extérieure des membrures.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1313

                           Vous pouvez voir la position du livet (Reprendre le cas échéance « La chaloupe de Douarnenez ou le requin)
    Vous voyez une petite partie du barrotage; le pont ; le plat-bord et et la préceinte.
                        Au niveau de la quille, la râblure dans laquelle vient se placer le galbord et le ribord qui sont la première et deuxième virure en partant de la quille.
    En dessous de la quille ; le saumon ou le lest.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1410
                                          Une petite vue pour apprécier les différents éléments de la charpente.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1510

                                           Je suis sûr que vous l’avez trouvé. Et ben oui ; il est là, ce fameux livet.
    Il est représenté en un trait rouge qui nous permet de situer, au niveau du pont, ce que l’on appelle le plat bord ; au niveau du bordage la préceinte, la position des baux, ou des barrots et la serre bauquière qui maintient les baux.
                                      Nous connaissons donc la position du livet, nous avons les échantillonnages de toute nos pièces de charpente,
    nous pouvons donc dessiner toutes ces pièces (Plat-bord ; serre bauquières et baux)

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1610

                                                             Ce satané livet nous permet en gros de faire ça.
                                        En ce qui concerne les baux.
                                        Un bouge et une tonture élégant ne passe que par la construction des baux avec la méthode du quart de nonante.
                                       Contrairement à ce qui pensent certains modélistes, cette méthode n’est pas là pour empoisonner la vie du dit modéliste, mais d’obtenir un bouge parfait, et ce, du tableau à l’étrave et qui nous permettra de dessiner une tonture on ne peut plus élégante.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1710
                                                Voilà ce que j’appelle une belle tonture.
    Il nous reste à développer la construction d’une membrure si vous êtes demandeur, bien évidement.
    Car il reste les jambettes et quelques petits détails à peaufiner.
    Bidoric 29
    Matelot 1ère classe
    Matelot 1ère classe

    Bidoric 29

    Bonjour, c'est vraiment très instructif, très beau travail de réalisé .  Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème 1f64c  Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème 1f64c  Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème 1f64c
    parellum
    Inspecteur Général de la Marine
    Inspecteur Général de la Marine

    parellum

    Je suis ébaubi ! 
    Bravo pour ces éclatés et les explications bienvenues.

    Bon, "y a plus qu'à"!

    @ +
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    crabe

    a009a
    Je termine la coque par une petite vue de tribord avant.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1810

                                     Nous y voyons la quille avec la première virure appelée galbord, la membrure dévoyée et le brion sur lequel vient s’appuyer l’étrave que j’ai, sur cette vue, enlevée pour un peu plus de clarté.
                                    Le trait rouge est l’emplacement de la cheville à couper l’eau.
                                    Derrière la première membrure, la carlingue qui chapeaute toutes les membrures jusqu’à pratiquement les dernières membrures sur l’AR.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1910

                                   Les barrots de pont et les barrotins tenus par la serre-bauquière, les jambettes et le plat-bord et pour finir la lisse de pavois et le bordé de pavois.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_2010
    Vue sur les jumelles et le bout dehors

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_2110

        Pont latté, trou d’homme fermé, gouvernail en place et bout dehors, sans oublier les jumelles qui tiendront le mât.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_2210

    Une partie de la mâture et de son quasi ensemble gréement dormant.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_2310
    Rien de particulier sur cette vue, sauf qu’il manque les boules de racage sur les mâchoires du gui, et sur la corne aussi, d’ailleurs.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig2410


    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig2510

    Deux vues sur l'AV.
    Pour finir ce petit tour, quelques mots sur le gréement et la voilure.
    Bidoric 29
    Matelot 1ère classe
    Matelot 1ère classe

    Bidoric 29

    Bonjour, un seul mot Extraordinaire
    Bernard
    L'ancien
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe

    L'ancien

    Le bonjour te va JCS,
    Quelle démonstration technique que tu nous as montré là !
    Je suis tout ébaubi !
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    crabe

    a009a
                 Merci pour vos encouragements!
    Ce n'est pas fini, hélas.
    Il nous reste un peu de gréement et l'on attaque la construction du modelé.

             
    Max la Sciure
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    Max la Sciure

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème EmptyID du message --> Re: Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème

    Message par Max la Sciure Mer 15 Déc 2021 - 17:58

    Merci pour ces explication très riches a026a
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    crabe

    a009a

    Quelques mots sur le gréements.
    Quelques mots sur le gréement.
    En préambule, nous avons développé dans la construction d’arsenal section « Gréement »
    Quelques pavés sur les poulies XVIII -ème essentiellement, ainsi que sur les cosses et leurs crocs.
    Même topo sur les cordages, bouts et câbles, avec en prime une machine à corder et son utilisation brillamment décrit par notre Pirate.
    Bref si vous loupez, tant pis pour vous, car quoi que l’on dise ou fasse, une belle maquette passe toujours par de belles polies et de beaux cordages, c’est comme ça !!!!!!!
    Je crois que je n’ai pas traité de la poulie havraise, du coup je vous en présente une avec à coté une poulie XVIII -ème, par exemple sur l’Hermione.
    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig2610
                                  La révolution industrielle, vers 1850 amena le fer et les premiers bateaux en fer français, si je ne m’abuse ; 1870.
                                 Le gréement dormant ainsi que la poulierie passent eux aussi au fer.
                                La poulie et son estrope en chanvre virent leurs utilisations décliner très rapidement, sans vraiment disparaitre.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig2710
    Petit éclaté de la poulie havraise double.
    Sur ce petit navire, les poulies simples et doubles sont des havraises ; Voir la nomenclature.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig2910
    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig2810

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig3010
    Quelques détails de l’AR et du bout dehors

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig3110

    Sous voiles

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig32a10
    Une partie du plan
    La prochaine étape; la construction du modèle.
    L'ancien
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe

    L'ancien

    Le bonjour te va,
    tout cela a été réalisée sur ordinateur pour permettre de réaliser le modèle en bois ?
    c'est vraiment extraordinaire je dois l'avouer !
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    crabe

    a009a
    Bonjour Michel.
    Tous ces dessins sont faits avec un logiciel au doux nom de "Rhinocéros" qui est un logiciel 3d -surfacique- donc je tire des traits ou des courbes et je crée mes surfaces avec puis je ferme toutes ces surfaces pour créer un volume fermé qui est appelé par Rhino polysurface.
    je travaille à l'échelle 1, grandeur nature donc, puis nous pouvons sortir ces dessins à l'échelle que l'on veut sous forme de plans.
    Créer des fichiers pour imprimante 3d et faire des moules genre crépines tant pour Olaf et Aline pour leurs bateaux, moi au dessin, et Phil à la fonderie, haut la main.

    Nous trouvons sur le marché quantité de logiciels qui sont soit surfaciques ou volumique  comme Cathia  ou Solidworks qui sont pour moi des usines à gaz très compliqués mais je connais des jeunes qui adorent.
    Pour finir, je suis encore loin de maitriser mon Rhino 7, mais ça vient.

    Content que cela te plaise, il est vrai que ces programmes sont vraiment géniaux pour les modélistes.
    L'ancien
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe

    L'ancien

    Le bonjour te va,
    je suis vraiment étonné de la vitesse où se modifie le monde du modélisme.
    Je vous regarde avec admiration !
    Chapeau l'artiste !
    Bidoric 29
    Matelot 1ère classe
    Matelot 1ère classe

    Bidoric 29

    Bonjour a tous.
    Oui c'est formidable de voir toute les formes du bateau, ça doit représenter des heures de boulot sur l'ordi, mais le résultat est plus que super, bravo.
    Bon dimanche.
    Bernard
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    crabe

    a009a
    C'est vrai que le modélisme tout court évolue avec tous ces outils informatique mis à disposition.
    Un logiciel comme Rhino tourne sans problèmes sur un portable, ce n'était pas vrai pour ces logiciels il y a quelques années seulement.
    A mon avis; trois choses:
    Je me tourne vers une boite de construction pour faire le bateau qui me plait bien, avec l’ensemble des pièces à disposition.

    Je me tourne vers un plan papier composé des plans de formes et de charpentes, et là, ça se complique un peu quand même, trouver les matériaux et matériels pour réaliser le bateau, pas faciele très souvent, surtout quand on se lance dans ce genre d'activités, où il faut en même temps apprendre et avancer dans la construction.
    La dernière solution qui, avec les inconvénients de la deuxième méthode, nous permet de choisir son bateau, avec évidement des recherches à la clé pour pouvoir le dessiner.

    C'est là que vous avez le choix entre la planche à dessin ou le logiciel 3D.

    Ce dernier représente un coût financier non négligeable, certes, mais une fois l’apprentissage terminé, la maîtrise du logiciel pour permet d'être, je dirais, libre de vos réalisations, avec cependant beaucoup de souffrance devant des pages blanches qui ne veulent pas se remplir.
    Dernier point en faveur de cette méthode de travail, le truc ou machin une fois maitrisé, une heure de dessin informatique, c'est cinquante heures de dessin papier, et encore à une échelle bien précise, ne l'oublions pas.

    Sue ce, passons à la construction du bateau.
    A bientôt.
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    crabe

    a009a
    La construction du Sloop.
    Les photos de la construction sont prises pour beaucoup par mon modéliste préféré qui a exécuté ce modèle, Bernard, et à l’occasion par mes soins.
    Sur ce coup-là, je n’ai fourni que les divers cordages et quelques poulies (Havraises) pour surtout analyser les différentes méthodes de fabrication de ces dernières.

    [
    url=https://servimg.com/view/16234655/1317]Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_117[/url]

    Les pièces axiales et le tableau n’appellent pas de commentaires particuliers.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_216

    Début de construction des membrures. Les tirages papier sont issus du plan 3D que l’on a mis à l’échelle 1/10ème.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_316
                         La varangue, au premier plan, vous apercevez le premier trait en noir qui represente sa surface visible.
                         Le deuxième trait, bleu, qui représente sa face caché et, la face visible de la deuxième demi membrure qui monte jusqu’au livet.
                          Derrière ces deux traits bleu, un trait noir qui represent la face cachée de cette même demi membrure.
    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_415

    La varangue, d’une pièce, posée devant l’assemblage en cours.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_512

    La membrure au grand complet.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_613

    Tracé de la ligne de flottaison.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_711

    Quelques membrures dont il a déjà commencé le dégraissage au tour (Sur la plus petite du haut)

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig810

    Le tableau et l’estain sont en cours de pose, la râblure est creusée.
    Une membrure est posée à blanc, une autre est prête.
    Max la Sciure
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    Max la Sciure

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème EmptyID du message --> Re: Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème

    Message par Max la Sciure Mar 21 Déc 2021 - 10:05

    Superbe travail a009
    Bidoric 29
    Matelot 1ère classe
    Matelot 1ère classe

    Bidoric 29

    Bonjour
    C'est beau tout çà, bon courage pour la suite

    Bernard
    L'ancien
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe

    L'ancien

    Le bonjour te va,
    tout cela est de l'horlogerie !
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    crabe

    a009a
    Au montage de toutes ces pièces dessinées avec notre logiciel.
    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1013

    Dernière petite vue sur une membrure dont l’assemblage est terminé.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1115

    Mise en place du tableau.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1214

    Le tableau et l’éstaing.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1314

    Désolé, j’ai sauté un chapitre.
    Toutes les membrures droites, et les préceintes sont posées, ainsi que la carlingue.
    Le chantier de construction est des plus simple. Pour des navires plus gros, il a intérêt à être conséquent, ne serait-ce que pour maintenir tous ces bouts de bois en place, car ça bouge, avec l’hydrométrie.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1411

    Pose des serre bauquières.
    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1511


    Mise en place des dévoyés AR

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1611

    Au tour des serre bouchains.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1911

    Nous voyons à l’AV le petit massif  qui repose sur les serre bauquières et pris entre les deux préceintes.

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1811

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_1913

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_2111

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_2211

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fog_2410

    Sloop ostréicole de la seudre au 1/10 ème Fig_2311
    Quelques vues de cette petite charpente, d'un peu plus de neuf mètres.

    Prochaine étape, le pont.