Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT

Toute la communauté du Radoub du Ponant
vous souhaite la bienvenue.
En fermant cette fenêtre contextuelle vous ne pourrez
consulter qu'une partie des rubriques de notre site.
La visualisation de la totalité de son contenu n'est accessible
qu'après inscription, validation de votre compte ET présentation.
Merci pour votre compréhension.

Modélisme Arsenal, Naval, Aérien, Terrestre et Autres.

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III

    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate



    Bonjour à tous,

    Je continue et termine le montage des enfléchures du côté tribord du navire.

    Travail assez long et fastidieux, mais avec un joli résultat !

    La présentation et le détail des travaux seront réduits au plus simple, sachant que je vous ai présenté l’essentiel de mes méthodes de travail avec le côté bâbord.

    Mais je vais quand même placer quelques détails des nœuds surtout au niveau des bastets (en bas !).


    Voici la manière dont je fais un nœud de cabestan autour de cette barre de bois pour la faire tenir aux haubans.

    Celui-ci est un nœud effectué au niveau du Grand Mât :

     - Photo DSCN13405 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2125


    J’obtiens ceci et cela tiens bien quand le nœud est souqué, donc, pas besoin de coller la barrette sur les haubans :

     - Photo DSCN13406 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2126


    Voici le bastet du Grand Mât bien amarré :

     - Photo DSCN13413 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2127


    Maintenant le bastet du Mât de Misaine :

     - Photo DSCN13414 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2128


    Et avant de vous présenter le bastet du Mât d’Artimon, une reprise de ce fameux nœud de cabestan.

    Le détail de la manière de faire pourra, peut-être, aider des camarades moins au fait du matelotage, que j’ai acquis depuis plus de 50 ans en navigant à bord de voiliers !

     - Photo DSCN13415 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2129


    Voici donc le bastet du Mât d’Artimon, solidement fixé à ses haubans :

     - Photo DSCN13416 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2130


    J’ai fait la même chose pour les quenouillettes en haut des haubans, mais n’ai fait aucun cliché ! Désolé !

    A propos du nombre de nœuds pour la mise en place des bastets et quenouillettes, j’ai fait 56 nœuds en tout, soit :

     - 10 et 10 pour la Misaine,
     - 12 et 12 pour le Grand Mât et
     - 06 et 06 pour l’Artimon.



    Comme j’ai commencé par le Grand Mât pour les enfléchures, j’ai dessiné le schéma sur un papier "bristol" pour pouvoir le fixer derrière les haubans, comme pour le côté bâbord.

    Voici donc le schéma pour le Grand Mât (si cela peut vous être utile) :

     - Schéma nœuds Grand Mât :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Schzom14


    Ce schéma étant placé derrière les haubans, et bloqué avec des pinces à différents niveaux, je peux difficilement me tromper dans les alignements !

    Voici la position du carton pour le Grand Mât :

     - Photo DSCN13417 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2131


    Je vais vous représenter ma manière de faire ces nœuds de cabestan, sachant que le premier à gauche est à l’envers par rapport à tous les autres pour avoir l’extrémité du fil dirigé vers l’extérieur et donc plus maniable.

    Voici le détail de cette façon de faire :

     - Photo DSCN13352-bis :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2132


    Et le nœud "normal" pour tous les autres haubans !

     - Photo DSCN13347 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2133


    Le travail effectué sur le Grand Mât :

     - Photo DSCN13496 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2134



    Je vous présente la même chose pour le Mât de Misaine.

    D’abord le schéma :

     - Schéma nœuds Mât Misaine :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Schzom15


    Voici ce que j’obtiens :

     - Photo DSCN13495 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2135



    Passons maintenant au Mât d’Artimon, avec, en premier lieu, le schéma :

     - Schéma nœuds Mât Artimon :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Schzom16


    Voici le travail effectué :

     - Photo DSCN13497 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2136



    A propos, les dates inscrites en bas des cartons, correspondent aux moments où j’ai dessiné ces schémas !



    Pour finaliser ces travaux, voici quelques chiffres obtenus avec un fichier calculateur "Excel" remarquable que j’ai créé !

    Je ne vous donnerai pas le détail du nombre de ces nœuds, sachez simplement qu’il faut, par ligne d’enfléchure :

     - Mât de Misaine : 28 lignes avec 10 nœuds par ligne, soit 280 nœuds,

     - Grand Mât : 37 lignes avec 12 nœuds par ligne, soit 444 nœuds,

     - Mât d’Artimon : 23 lignes avec 6 nœuds par ligne, soit 138 nœuds,

    Plus 56 nœuds pour les 6 barrettes.

    Donc un total de :

    Total Bâbord + Tribord sans Bastets et Quenouillettes : 1724 nœuds

    En final, la somme avec Bastets et Quenouillettes, pour l’ensemble des 3 mâts bâbord et tribord : 1836 nœuds.

    Pour ceux qui seraient intéressé par le fichier Excel, pas de souci !

    En somme 3 fois rien, mais juste un coup à prendre !!!  Et surtout ne pas se lasser à les faire ! (Comme le poinçonneur des Lilas de Serge Gainsbourg : "Des p’tits nœuds, toujours des p’tits nœuds ! "… Oups ! pardon, je pense m’être trompé de mots !!!)


    Je mettais entre 10 et 12 minutes pour les lignes du Grand Mât, environ 8 minutes pour celles du Mât de Misaine et à peu près 6 minutes pour celles du Mât d’Artimon.



    En finale, voici 2 images supplémentaires de tout le navire avec ses enfléchures :

    De Côté :

     - Photo DSCN13498 :

     Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2138


    Et une vue de dessus :

     - Photo DSCN13499 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2137



    A bientôt pour les prochains numéros, peut-être !

    Bonne journée.
    Marco la frite
    Lieutenant de Vaisseau
    Lieutenant de Vaisseau

    Marco la frite

    Salut Bertrand a009 a009a a009b a009c a009d a238
    Beau boulot tout en nœuds a020 a020 a020
    je me posais une question concernant les bastets
    Quel est leur rôle ? Rigidifier ? Ou autre raison ?
    Marco
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonjour Marco,

    Merci pour ton sympathique point de vue.

    Pour ta demande  concernant les "Bastets" et "Quenouillettes", voici ce que j'ai trouvé sur Internet :

    Bastet, bastèque, Sheerpole – Bâton reliant entre eux les bas de haubans ou les ridoirs; il maintient l’écartement tout en empêchant les ms d’acier du hauban de se détourner, et les ridoirs de se dévis­ser. On dit aussi quenouillette.

    Informations trouvé dans le lexique du "Chasse-Marée", que tu peux trouvé avec le lien suivant :

    https://www.chasse-maree.com/toutsavoir/termes-la-mature-les-espars-et-le-greement-dormant/

    Voici une autre définition que j'ai trouvé dans un de mes dictionnaires :

     - Dictionnaire de la Marine à Voile de Bonnefoux et Paris aux Editions René Baudouin, livre de 776 pages !

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dictio10

    Voici ce qu'il propose (cadre rouge) :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dzofin12

    J'ai d'autres définitions dans les autres dictionnaires et dans le livre de Baudriot, mais ces gros bouquins sont difficiles à scanner !!!

    A plus.

    Bonne après-midi.
    Marco la frite
    Lieutenant de Vaisseau
    Lieutenant de Vaisseau

    Marco la frite

    Salut Bertrand a009 a009a a009b a009c a009d a238
    Merci pour ta réponse qui me conforte dans ce rôle de rigidification et de maintien des écartements
    Marco
    Francis
    Quartier-Maître 1ère classe - Chouffe
    Quartier-Maître 1ère classe - Chouffe

    Francis

    Une vraie toile d'araignée.
    Superbe.
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonsoir Marco,

    Mais je t'en prie, c'est la moindre des choses !

    Tant que l'on peut donner des informations, c'est agréable de le faire !

    A plus.

    Bonne soirée.
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonsoir Francis,

    Merci pour tes félicitations qui me font plaisirs.

    A très bientôt.

    Bonne soirée.
    Dan le Cévenol
    Elève-Officier
    Elève-Officier

    avatar

    Bonjour Bertrand.
    Beaucoup de noeuds pour réaliser les enfléchures sur les haubans mais tu les réalises parfaitement avec beaucoup de minutie vraiment du beau travail.
    BRAVO et bonne continuation.
    Amicalement.
    Dan.
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonjour Daniel,

    En effet, cela fait beaucoup, mais je n'ai pas d'excuse car c'est un nœud que je pratique depuis au moins 55 ans, très, très souvent !

    De plus, une fois que j'ai commencé les enfléchures, cela devient routinier et c'est vraiment facile à faire, à condition, bien sur, d'être bien installé avec les coudes posés sur la table.

    Cela risque d'être un peu plus compliqué pour les parties hautes !

    A bientôt.

    Bonne après-midi.
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonjour à tous,

    Je reprends le gréement de mon "SotS" en continuant avec le montage selon les informations du fascicule n°116 !

    Donc je vais réaliser le trélingage pour les 3 mâts.  

    Il s’agit d’un filin qui relie les haubans de tribord avec ceux de bâbord. Cette ligature doit être fixée aux quenouillettes situées en haut des haubans. Il faut les placer à l’extrémité arrière des haubans. Il faut tendre ce "bout" afin que les haubans, donc les quenouillettes, soient parallèles.
    Une fois fixés et bien parallèles les haubans - quenouillettes, il faut simplement ligaturer les extrémités.

    Ce devrait être relativement simple, mais il faut travailler debout et les bras en l’air : C’est sportif !!!

    Donc, j’avais besoin de 3 bouts de fil marron de 0.5 mm (le même que celui des haubans) qui seront ligaturés par du fil écru de 0.15 mm (celui des enfléchures). Pour cela, j’avais des bouts de ce fil marron qui me restaient du montage des haubans, d’une taille d’environ 100 - 110 mm.

    J’ai donc passé ce fil marron de 0.5 mm à l’extrémité arrière des quenouillettes en le passant dessus et dessous cette pièce de bois entre les 2 dernier haubans (carré rouge) :

     - Photo DSCN13529-bis :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2150


    J’ai fixé un côté avec un point de colle (superglue), puis j’ai tiré, légèrement, sur le fil de l’autre côté, où j’ai pratiqué de la même manière le positionnement.

    Il est impératif que les haubans - quenouillettes soient bien parallèles. Pour cela j’ai donc mesuré la distance à l’avant et il fallait que l’arrière ait la même mesure. Je bloquais la boucle du fil avec une pince, avant d’y mettre un point de colle.

    En final, je faisais une surliure de 10 tours (nœuds compris) avec le fil écrus de 0.15 mm d’environ 11 cm de long. Les nœuds en début et fin de la ligature sont des nœuds de cabestan (Eh oui, une fois de plus !).


    Voici quelques photos pour illustrer ce que j’ai expliqué ci-dessus :

    Le passage du fil à travers les haubans du Mât de Misaine à l’extrémité arrière de la quenouillette :

     - Photo DSCN13519 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2152


    Le résultat de ce trélingage des haubans du Mât de Misaine (les bouts de fils en trop sont coupé au ras) :

     - Photo DSCN13520 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2151



    Voici le trélingage des haubans du Grand Mât. Le côté bâbord est terminé et je commence la surliure du côté tribord avec le premier nœud de cabestan (carré bleu) :

     - Photo DSCN13521-bis :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2153


    J’obtiens ceci sur le Grand Mât :

     - Photo DSCN13522 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2154



    Même travaux pour le Mât d’Artimon. Le nœud à gauche et la surliure sont terminés de même que le nœud à droite qui est en cours (cercle bleu).
    Cependant, le côté tribord n’est pas encore fait, mais la boucle est collée sous le fil, donc les quenouillettes sont bien parallèles :

     - Photo DSCN13524-bis :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2155


    Le premier nœud de cabestan avant la surliure du côté droit du trélingage du Mât d’Artimon (cercle bleu) :

     - Photo DSCN13525-bis :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2159


    Tout cela pour obtenir ceci sur le Mât d’Artimon !

     - Photo DSCN13526 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2160



    En final, une vue d’ensemble des 3 mâts avec les travaux effectués :

     - Photo DSCN13527 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2161



    Ce fascicule n°116 sur 135 est terminé et je vais passer au suivant où j’aurai autant de travail avec les haubans des hunes !

    A très bientôt, je l’espère, pour la suite.

    Bonne journée.
    michaud
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    michaud

    Bonsoir et bravo Bertrand. Plus précis , tu meures. Précision d'horloger .

    Bon courage pour la suite JJM




















    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonsoir Jean-Jacques,

    Merci pour tes bons mots !

    A bientôt.

    Bonne nuit.
    Marco la frite
    Lieutenant de Vaisseau
    Lieutenant de Vaisseau

    Marco la frite

    Salut Bertrand a009 a009a a009b a009c a009d a238
    tu es le souverain des nœuds
    Marco
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonjour Marco,

    Ce petit mot me va droit au coeur !

    A plus.

    Bonne après-midi.
    Dan le Cévenol
    Elève-Officier
    Elève-Officier

    avatar

    Bonjour Bertrand.
    Toujours une description parfaite. Il commence a avoir de la (gueule) ton SOS
    Daniel.
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonjour Daniel,

    Merci pour tes félicitations.

    En effet, quand je le vois sur son support, il commence à avoir un certain "charme", c'est le moins que je puisse dire !!!

    A bientôt.

    Bonne après-midi.
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonjour à tous,

    Je me lance dans les opérations du fascicule n°117 (sur 135) avec la mise en place :

     - D’abord des gambes de hunes dans les hunes inférieures des 3 mâts !
     - Puis, ensuite, les enfléchures de ces gambes et haubans !
     - Et, enfin, je monterai les haubans de la seconde section des 3 mâts !


    J’ai donc de quoi m’occuper un petit peu !!!

    J’ai commencé par la peinture des cap-de-moutons de 4 mm de diamètre, teintés en noir avec du brou-de-noix concentré, comme je l’avais fait pour ceux des haubans.

    Voici une image bien sombre ! J’en ai profité pour peindre les autres cap-de-moutons du fascicule n°117.

     - Photo DSCN3862 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn3810


    Ensuite, pour le moment, j’ai coupé 30 segments de fil marron de 0.5 mm avec une longueur d’un peu plus 110 mm.

    Petit détail : Comme les extrémités ont tendance à se "débobiner", j’y ai mis une pointe de colle !

    J’en ai profité pour fabriquer le petit outil nécessaire pour aligner les "cap-de-moutons" lors du montage des haubans.

    Pour l’obtenir, j'ai utilisé une baguette de bambou (utilisée pour les bordés) de 300 x 5 x 2 mm dont j’ai coupé un morceau d’environ 20 mm de long.
    Puis j'ai planté 3 clous (du stock qui a servi pour fixer le bordé) de chaque côté, en triangle avec une distance entre les 2 clous extrêmes, de 15 mm. Je me suis servi d’un cap-de-mouton pour bien aligner les trous :

     - Photo DSCN13595-bis :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2200


    Ce petit outil me servira, aussi, pour tenir et bien positionner les cap-de-moutons quand je les sertirai pour les gambes de hunes et pour les haubans.

    Je le fixe sur mon petit étau et je travaille sans trop de soucis !

     - Photo DSCN13584 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2202


    Ces surliures sont traitées avec 95 mm de fil de 0.15 mm grège. Je fais 1 nœud au départ (une demi-clé, fixé avec 1 point de colle), puis 6 tours et enfin 1 nœud de cabestan (1 de plus !) tenu par 1 goutte de colle !

    Voici les 30 gambes de hunes pour les 3 mâts, dont voici le décompte :

     - Mât de Misaine : 2 fois 5,
     - Grand Mât :        2 fois 6,
     - Mât d’Artimon :   2 fois 4.

     - Photo DSCN13587 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2201


    Il faut insérer les fil dans les trous ménagés sur les côtés des garde-corps des hunes inférieures.

     - Photo DSCN13588 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2203


    Pour les passer, j’ai élargi, un peu les trous à 0.8 mm, et rien de tel qu’utiliser un enfile-aiguilles comme présenté ci-dessous (carré bleu) :

     - Photo DSCN13600-bis :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2205


    Pour qu’ils tiennent bien droit, j’ai mis une goutte de colle à bois au pied des surliures (cercle bleu).

    Puis je les ai passé sous les quenouillettes des haubans, en faisant en sorte qu’ils soient équidistants les uns des autres et bien tendus. Les voici simplement disposés :

     - Photo DSCN13590-bis :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2204


    Enfin il faut les fixer avec un fil noir de 0.15 mm.

    J’ai utilisé des segments de 10 cm de ce fil noir pour avoir suffisamment de longueur pour travailler correctement.

    Donc, pour bien les tenir, j’ai tendu les fils et les ai fixés avec un point de colle (superglue), avant la surliure qui est traitée avec 1 nœud (demi-clé) au début, au niveau de la quenouillette, avec, toujours, la goutte de colle, puis 5 tours et le nœud de cabestan en final, avec, encore, sa goutte de colle !

    J’obtiens ceci, avec la hune bâbord du Mât de Misaine :

     - Photo DSCN13599 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2206


    J’ai continué avec la hune de Misaine tribord, dont voici le passage du fil (carré rouge), avant le premier nœud :

     - Photo DSCN13603-bis :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2208


    Voici le résultat, du mât de Misaine tribord, avec les 5 gambes de hune et cap-de-moutons installés des 2 côtés :

     - Photo DSCN13610 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2207


    Comme j'étais sur le côté tribord, j’ai continué avec le Grand Mât, dont voici les 6 pièces montés :

     - Photo DSCN13607 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2210


    Et enfin voici les 4 gambes de hune du Mât d’Artimon :

     - Photo DSCN13609 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2209



    Je vais continuer avec les 2 dernières installations des gambes de hune du Grand Mât et du Mât d’Artimon bâbord.

    Je vous les présenterai plus tard.

    A bientôt.

    Bonne journée.


    Dernière édition par Glénans le Ven 10 Déc 2021 - 23:55, édité 1 fois
    Marco la frite
    Lieutenant de Vaisseau
    Lieutenant de Vaisseau

    Marco la frite

    Bonjour Bertrand a009 a009a a009b a009c a009d a238
    Bravo pour ta présentation très didactique a20f
    par contre, je n'ai pas compris comment tu utilises le petit appareil en bambou Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 924309114
    A+
    Marco
    Francis
    Quartier-Maître 1ère classe - Chouffe
    Quartier-Maître 1ère classe - Chouffe

    Francis

    J'admire aussi la régularité du travail.

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 1f44c
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonsoir Marco,

    Merci beaucoup pour tes gentils mots "smileysques" !

    pour le petit outil, et bien il sert, surtout, pour avoir une distance régulière entre 2 cap-de-moutons quand on fixe les haubans, comme sur l'image ci-dessous ! En fait, cela permet d'avoir un alignement très régulier, à la bonne hauteur, entre chaque cap-de-mouton !

    - Photo DSCN12689 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2212


    Sinon, je m'en sert avec mon petit étau pour poser le cap-de-mouton avant de fixer le hauban, la gambe ou autre et faire la surliure tranquillement comme je le présente ci-dessous :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2211


    A bientôt.

    Bonne soirée.
    Marco la frite
    Lieutenant de Vaisseau
    Lieutenant de Vaisseau

    Marco la frite

    Salut Bertrand a009 a009a a009b a009c a009d a238
    OK, j'ai compris a025a a025a a025a
    je pensais (à tort) que tu t'en servais pour mettre les filins dans les trous des caps de mouton Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 1985470974
    et là bien sûr, avec la présence des clous it's very impossible ! a023
    Allez
    A+
    Amitiés
    Marco
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonjour Marco,

    Non, pour passer les fils dans les trous, j'utilise un enfile-aiguilles comme tu peux le voir dans le carré bleu de la photo "DSCN13600-bis" ci-dessus !

    Voilà l'outil utilisé :

     - Photo DSCN9320 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn9358

     - Photo DSCN9322 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn9359


    Je peux t'assurer qu'il n'y a pas mieux pour bien passer toutes sortes de fils !

    A bientôt.

    Bonne après-midi.
    parellum
    Inspecteur Général de la Marine
    Inspecteur Général de la Marine

    parellum

    Chapeau Bertrand! J'admire ta patience et ton ingéniosité: mais le résultat est à la mesure!
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonsoir Patrick,

    Cela me fait plaisir de te lire, depuis le temps !

    Merci pour tes gentils mots, mais j'en connais d'autres qui ont fait la même chose chose avant moi en aussi bien si ce n'est mieux !

    A bientôt.

    Bonne soirée.
    Dan le Cévenol
    Elève-Officier
    Elève-Officier

    avatar

    Bonsoir Bertrand.
    Une superbe astuce l'enfile aiguille je prend note .
    Amicalement.
    Dan.
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonjour à tous,

    J’ai terminé l’installation des gambes de hunes avec leurs cap-de-moutons. Voici les images correspondantes :

    Je vous ai présenté ci-dessus (il y a quelques jours), celles installées à tribord sur les 3 mâts ainsi que celles du mât de Misaine bâbord (les premières que j’ai montées).

    Je vous expose, rapidement, 2 images avec les gambes installées du côté bâbord du Grand Mât et du Mât de Misaine.


    Le Grand Mât avec ses 6 cap-de-moutons :

     - Photo DSCN13623 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2214


    Et le mât d’Artimon avec ses 4 cap-de-moutons :

     - Photo DSCN13622 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2215


    Il ne me reste plus qu’à installer les enfléchures sur ces gambes. Je vous les présenterai, plus tard.



    Maintenant quelques clichés des haubans des 3 mâts avec une amélioration !

    Vous avez dû voir, depuis qu’ils sont installés, des bouts de fils qui se trouvent au pied des supports de cap-de-moutons, le long de la coque !

    Ces fils sont les extrémités des bouts servant à étarquer les haubans, comme le sont les ridoirs actuels.

    Je les avais laissés jusqu’à maintenant, dans le cas où j'aurais eu besoin de retendre certains haubans. Pour cela, il me fallait défaire le nœud de cabestan pour pouvoir faire le nécessaire : Je l’ai fait 3 fois, pour un petit réglage de tension !

    Ayant terminé ces installations, j’ai retiré ces fils, en resserrant les nœuds de cabestan, et en ajoutant un point de colle (superglue), pour éviter qu’ils se détendent dans le temps, et j’ai coupé, à ras, le fil en trop.

    Voici les images avant et après du côté tribord :

    Le Mât de Misaine :

    - Avant :

     - Photo DSCN13611 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2216


    Après :

     - Photo DSCN13616 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2217


    Le Grand Mât :

    Avant :

     - Photo DSCN13612 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2218


    Après :

     - Photo DSCN13615 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2219


    Et le Mât d’Artimon :

     - Photo DSCN13613 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2220


    Après :

     - Photo DSCN13614 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2221


    Je trouve que le navire est beaucoup plus présentable comme cela, n’est-ce-pas ?

    Voici encore 2 photos avec une vue plus large du côté bâbord :

    L’avant :

     - Photo DSCN13620 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2222


    L’arrière :

     - Photo DSCN13621 :

    Construction du "Sovereign of the Seas" au 1/84 par Glénans - Partie III - Page 6 Dscn2223



    Voilà où j’en suis pour le moment.

    Donc, prochaine étape, comme je l’ai écrit un peu plus haut, mise en place des enfléchures dans les gambes.

    A bientôt.

    Bonne journée.