Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT

Toute la communauté du Radoub du Ponant
vous souhaite la bienvenue.
En fermant cette fenêtre contextuelle vous ne pourrez
consulter qu'une partie des rubriques de notre site.
La visualisation de la totalité de son contenu n'est accessible
qu'après inscription, validation de votre compte ET présentation.
Merci pour votre compréhension.

Modélisme Arsenal, Naval, Aérien, Terrestre et Autres.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades

    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Imprimante 3D à filament Créality CR10S - Présentation & upgrades.

    Comme de coutume avec les thèmes appelés à être "volumineux",
    une nomenclature interactive est ci-dessous à votre disposition
    pour vous permettre de rejoindre rapidement la zone d'information recherchée dans le sujet.

    I - Introduction.

    II - Caractéristiques d'origines.

    III - Présentation personnelle.

    IV - Vidéo d'assemblage d'origine.

    V - Manuel d'utilisation.

    VI - Vidéos de tests, d'assemblages, upgrades, astuces et logiciels 3D.

    VII - Les liens utiles.

    VIII - Commentaires - Dossier Créality CR10S - Stearghall.

    IX - Les ensembles mécaniques - Assemblages & upgrades.
    1 - L'extrusion.
    2 - Le châssis.
    3 - Les transmissions par courroie.
    4 - La transmission par vis mère T8.
    a - Réglage/calage des vis mères T8 & équilibrage potence.

    X - L'ensemble tête d'impression - Assemblages & upgrades.
    1 - Tête d'impression CR10S d'origine - Présentation & Éclaté.
    2 - Présentation du projet d'amélioration de la tête d'impression V6 EDR3 Full.
    3 - Adaptation du capteur BL Touch sur tête V6 Edr3 Full.
    4 - Assemblage de la tête d'impression V6 Edr3 upgradée.
    a - Support & Hotend.
    b - Capteur de nivellement BL Touch - Montage.
    c - Cartouche chauffante & thermistance.
    d - Les chemins de câbles - Astuces.
    e - Les ventilations.

    XI - L'électronique - Assemblages & upgrades.
    1 - Le boitier de contrôle.
    a - La carte mère - Présentation & Connectique.
    b - L'écran LCD - Présentation & Connectique.
    c - Le module d'alimentation des circuits de puissance - Présentation & Connectique.
    d - Le bloc d'alimentation générale - Présentation & Connectique.
    e - Upgrade - Platines TL Smoother - Présentation & Connectique.
    f - Upgrade - Augmentation du volume du boitier de contrôle. (En cours de mise en page)
    g - Upgrade - Capteur de nivellement BL Touch - Connexion & Paramétrage. (En cours de mise en page)
    h - Upgrade - Reprendre le contrôle total de la CR10S - Flasher le firmware. (En cours de mise en page)

    Chapitre XII - La maintenance.
    1 - Le matériel pour l'impression.
    2 - L'outillage de base et de l'imprimeur 3D débutant.
    3 - L'outillage de l'imprimeur 3D expérimenté.
    4 - Les consommables et composants de maintenance de l'imprimeur 3D débutant.
    5 - Les consommables et composants de maintenance de l'imprimeur 3D expérimenté. (En cours de mise en page)

    Chapitre XIII - Les logiciels de l'impression 3D. (En cours de mise en page)

    Chapitre XIV - Les filaments d'impression - Compréhension & utilisation. (A venir)

    Chapitre XV - Galerie photos upgrades personnels. (A venir)

    Chapitre XVI - Astuces d'impression. (A venir)

    Chapitre XVII - Les impressions du Ponant pour la CFAO & la métallurgie. (A venir)

    Chapitre XVIII - Galerie photos. (A venir)

    Chapitre XIX - Les derniers apports dans le sujet.

    Je vous souhaite une bonne visite et un agréable moment ludique.


    Dernière édition par Stearghall le Jeu 10 Déc 2020 - 19:45, édité 129 fois (Raison : Activation d'un nouveau lien interactif de redirection)
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades EmptyID du message --> I - Introduction.

    Message par Stearghall Ven 11 Sep 2020 - 16:16

    Chapitre I - Introduction.

    Depuis le début des années 80, mon espace de travail professionnel est de plus en plus envahi par les technologies CAO/CFAO.
    C'est donc par réflexion et par la force des choses que tout naturellement ces "outils intelligents" ont également rejoint mon atelier de modéliste.
    Fervent détracteur du modernisme en matière de modélisme, par fierté aussi je me suis longtemps borné à ne pas vouloir admettre
    qu'en utilisant ces techniques et outils "robotisés", ma qualité et ma vitesse d'exécution s'en trouverait considérablement décuplée.
    A plusieurs reprises, amené à réaliser des séries de pièces et d'éléments pour mes besoins modélistiques,
    j'ai fait le triste constat qu'il était totalement impossible de réaliser à main d'homme ne serait-ce que deux pièces rigoureusement identiques.
    Il y avait toujours la petite "pétouille", celle qui donnait de la vie artisanale à ces pièces.
    Parfois ces petites différences avaient du bon, elles se noyaient bien dans le contexte et face à l'échelle de réalisation devenaient totalement invisibles
    mais au final elles me laissaient toujours comme un gout d'amertume, de "pas bien finies" et d'obsolescence grandissante de ma personne.

    A ce moment, la "machine" avait gagné, elle était devenue incontournable pour soigner mes maux.

    Utilisant professionnellement de l'outillage CFAO hors de prix qui même sur une réforme ne pouvait que très chèrement être reconditionné pour le modélisme,
    fort de mon expérience en matière de performances, fiabilité, faiblesses, sav pièces, évolutions etc etc ... je me suis donc mis en quête de rechercher l'outillage
    idéal qui pourrait correspondre et évoluer avec moi en fonction de mes besoins de modéliste, d'autant que la finalité de cette réflexion devait aboutir
    sur la Conception/Fabrication de pièces en alliages et métaux de toutes sortes.

    Challenge de modélisme compliqué lorsqu'on connait encore au jour d'aujourd'hui le cout d'une imprimante 3D à métaux par fusion laser.

    Une fois n'est pas coutume, à la faveur d'un improbable concours de circonstances, ma bonne étoile et surtout mon fidèle ami m'ont permis
    de devenir l'heureux propriétaire et utilisateur de cette imprimante 3D à filament :
    La CR10S de Créality donc voici ci-dessous une photo du modèle d'origine, celui-ci ne correspondant plus à ce que j'en ai fait aujourd'hui.
    Nous aurons à ce propos l'occasion de comprendre la nécessité de mes modifications personnelles au cours de chapitres dédiés dans ce sujet.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_10

    Nous allons donc décortiquer cette petite merveille, faire le point sur ces capacités, ses points forts et faibles
    et nous terminerons par l'explication détaillée de mes "upgrads" personnels nécessaires pour la faire correspondre parfaitement
    à mes besoins et à ma perception de ce qu'est aujourd'hui le modélisme.
    Je vous rappelle à ce titre que ma finalité n'est pas de conserver les pièces imprimées en matériaux plastiques divers et variés
    mais de rejoindre un process métallurgique, en conséquence mes objectifs et ces besoins précis font que mes impératifs vont
    inévitablement varier de ceux d'un "plasticard" mais ne m'empêcheront nullement et d'autant mieux
    de réaliser des éléments en PLA, PVC ... et autres petites merveilles pétrolifères.


    Dernière édition par Stearghall le Jeu 15 Oct 2020 - 10:31, édité 8 fois (Raison : Modification mise en page)
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades EmptyID du message --> II - Caractéristiques d'origines.

    Message par Stearghall Ven 11 Sep 2020 - 20:40

    Chapitre II - Caractéristiques d'origines.

    Caractéristiques principales de la CR10S :

    - Châssis de type portique
    - 3 axes :
     Axe X qui commande le déplacement latéral du chariot de tête d'impression
     Axe Y qui commande le déplacement antéro-postérieur du plateau d'impression
     Axe Z qui commande le déplacement vertical du portique et donc de la tête d'impression
     L'élément E étant la commande de l'ensemble d'extrusion
    - Volume d'impression de 300 x 300 x 400 mm
    - Tête d'impression mono buse
    - Précision maximum : 10 microns
    - Vitesse d'impression : 60 - 100 mm/s
    - Diamètre de la buse d'origine : 0.4 mm (peut être remplacée par 0.2 mm / 0.3 mm et plus)
    - Connectivité : USB / Carte SD
    - Compatibilité OS : Windows / Mac OS / Linux
    - Matières :  PLA / ABS / TPU / CFE / Copper / Wood Filled
    - Diamètre du filament : 1.75 mm
    - Technologie : FDM (dépôt de filament)
    - Boitier de contrôle à écran digital séquentiel par bouton "touch & turn".


    Dernière édition par Stearghall le Mar 20 Oct 2020 - 18:10, édité 6 fois (Raison : Modification de la mise en page.)
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades EmptyID du message --> III - Présentation personnelle.

    Message par Stearghall Mar 15 Sep 2020 - 11:48

    Chapitre III - Présentation personnelle.

    La CR10S de Créality est aujourd'hui commercialisé aux alentours de 500 euros.
    Cette imprimante Créality, dans sa version CR10S bénéficie d'une conception de type "portique", élaborée par assemblage de profilés aluminium 2020.
    Les éléments mécaniques qui la composent sont d'une remarquable qualité, rigoureusement bien finis, et totalement en aluminium.
    On appréciera également la qualité de toute la visserie uniquement composée de pièces en acier inox A2 et A4, têtes 6 pans creux.
    Les axes X, Y et Z bénéficient de contacteurs de fin de course et sont motorisés par 4 moteurs pas à pas Néma, donc 2 pour le seul axe Z
    qui correspond à l'axe d'élévation de la tête d'impression.
    Sa conception et son assemblage d'origine que je qualifie personnellement de "full open" sont réalisés avec des composants de bases
    et de performances moyennes.
    Elle est le modèle même de l'imprimante évolutive qui sera très facilement "up-gradable" en fonction de l'expérience de son utilisateur,
    des besoins et attentes en matière d'impression 3D par filament et surtout du budget disponible.
    Un grand nombre de pièces de rechange et d'améliorations diverses comme la mise en place d'une tête de gravage laser
    sont disponibles via une multitudes de supports de vente à des couts on ne plus raisonnables.
    Quantités de fichiers d'impression sont disponibles en "open source" y compris un grand nombre pour son auto-amélioration :
    impression de carters, de guides, de chemins de câbles, etc etc ...
    A mon sens, cette Créality CR10S tient le haut du pavé pour les modélistes qui souhaitent aller plus loin dans le réalisme de leurs réalisations.
    Élaborée pour se positionner en tête dans les rapports qualité / possibilités / prix, l'utilisateur aguerri trouvera tout de même rapidement
    les limites de cette imprimante ce qui ne sera pas une fin en soi aux vues des très larges possibilités d'améliorations proposées.
    C'est une redoutable machine qui dans sa conception d'origine comblera assurément le débutant
    mais qui saura également satisfaire l'aguerri en mal de performances et de qualité dans une version qu'il aura lui-même fait évoluer.


    Dernière édition par Stearghall le Mer 14 Oct 2020 - 8:41, édité 3 fois (Raison : Nouvel apport texte)
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades EmptyID du message --> IV - Vidéo d'assemblage d'origine.

    Message par Stearghall Mar 15 Sep 2020 - 12:37

    Chapitre IV - Vidéo d'assemblage d'origine.



    Dernière édition par Stearghall le Mer 14 Oct 2020 - 8:41, édité 1 fois
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades EmptyID du message --> V - Manuel d'utilisation.

    Message par Stearghall Mar 15 Sep 2020 - 12:48

    Chapitre V - Manuel d'utilisation.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm10

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm11

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm12

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm13

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm14

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm15

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm16

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm17

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm18

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm19

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm20

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm21

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm22

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm23

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm24

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm25

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm26

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm27

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm28

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm29

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm30

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm31

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10sm32


    Dernière édition par Stearghall le Jeu 15 Oct 2020 - 10:35, édité 9 fois (Raison : Nouvel apport photos)
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Chapitre VI - Vidéos de tests, d'assemblages, upgrades, astuces et logiciels 3D.

    Les tests :



    Assemblage & Mise en service :





    Les assemblages "upgrades" :



    Trucs & Astuces :



    Logiciels 3D :



    Dernière édition par Stearghall le Mer 14 Oct 2020 - 8:46, édité 11 fois (Raison : Nouvel apport de vidéo)
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades EmptyID du message --> VII - Les liens utiles.

    Message par Stearghall Mar 15 Sep 2020 - 15:05

    Chapitre VII - Les liens utiles.

    Médias, Sites, Forums & Blogs spécialisés :
    - Créality CR-10 Francophone - Le site fait par des fans pour des fans
    - Simplify 3D
    - BenTek
    - Les imprimantes 3D
    - All 3DP
    - Polywork
    - 3Dnatives - Le média de l'impression 3D

    Supports de vente matériel, consommables et pièces détachées :
    - MakerShop 3D
    - 3D Advance
    - Relieph
    - 3D Online Belgique
    - ST Technologie
    - L'Atelier 3D
    - Dijon 3D
    - 3D Electroshop
    - Filimprimante 3D
    - Amazon

    Logiciels de vérifications pré-impression 3D GRATUITS :
    - 3D-Tool Free Viewer

    Logiciels de Modelage 3D GRATUITS :
    - Tinkercad
    * Fichiers au formats OBJ, SVG, STL, PART - Plateforme de téléchargement Browser
    - Vectary
    * Fichiers au formats OBJ, DAE, USDZ, GLB, gITF, STL - Plateforme de téléchargement Browser
    - Sketch Up
    * Fichiers au formats SKP, STL, PNG - Plateforme de téléchargement Browser
    - Leopoly
    * Fichiers au formats OBJ, STL - Plateforme de téléchargement Browser
    - Blocks CAD 3D
    * Fichiers au formats DXF, OFF, STL - Plateforme de téléchargement Browser
    - ZBrush CoreMini
    * Fichiers au formats OBJ - Plateforme de téléchargement Windows and Mac
    - Meshmixer
    * Fichiers au formats AMF, MIX, OBJ, OFF, STL, 3MF - Plateforme de téléchargement Windows, Mac, Linux
    - Wings 3D  (Site non sécurisé https)
    * Fichiers au formats 3DS, FBX, OBJ, DAE, LWO, WRL, RWX, STL, XML - Plateforme de téléchargement Windows, Mac, Linux
    - 3D Slash
    * Fichiers au formats 3dslash, OBJ, STL, FBX, Collada, gITF - Plateforme de téléchargement Windows, Mac, Linux, Raspberry Pi or Browser
    - FreeCAD
    * Fichiers au formats STEP, IGES, OBJ, STL, DXF, SVG, DAE, More - Plateforme de téléchargement Windows, Mac, and Linux

    Fichiers STL GRATUITS d'impression 3D tout type :
    - Thingiverse
    - PrusaPrinters
    - YouMagine
    - NIH 3D Print Exchange
    - GrabCad
    - Zortrax Library
    - Repables
    - Libre 3D
    - NASA
    - Instructables
    - Digilab Dremel
    - Polar Cloud 3D

    Fichiers STL GRATUITS & PAYANTS d'impression 3D tout type :
    - Cults 3D
    - CG Trader
    - MyMiniFactory
    - Pinshape
    - Turbosquid
    - 3D Export
    - Free 3D
    - Threeding
    - Redpah
    - 3D Shook (Site non sécurisé https)
    - XYZ Printing
    - 3dagogo
    - Fab 365
    - 3DK Toys
    - Shapetizer
    - Yeggi
    - STL Finder
    - 3D Find It

    Fichiers STL d'impression de pièces de rechange et amélioration pour CR10S :
    - Thingiverse
    - Cults 3D - Boitier Créality CR-10 par Titi01


    Dernière édition par Stearghall le Mer 14 Oct 2020 - 8:59, édité 47 fois (Raison : Nouvel apport de liens interactifs)
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Chapitre IX - Les ensembles mécaniques - Assemblages & upgrades.

    Avec ce chapitre, nous entrons dans les paramètres mécaniques importants qui doivent être pris en compte
    et qui seront déterminants pour réussir et améliorer les qualités d'une impression 3D.
    Il n'est bien sur pas exhaustif mais il est cependant en totale harmonie avec mes besoins et mon expérience personnelle ... pour le modélisme.

    Comme j'y ai fait une brève allusion dans le chapitre "Présentation personnelle" de ce sujet,
    cette imprimante 3D Créality CR10S offre de bonnes qualités d'impression pour des performances d'origines que je qualifierais "de base"
    ou plus justement "de départ" qu'il faudra incontournablement améliorer en fonction des exigences qui s'accumulent avec l'expérience grandissante.
    Pour se faire il est nécessaire d'identifier certains points de conception, fonctionnement, matériels et matériaux
    qui devront faire l'objet d'attentions particulières et tôt ou tard d'améliorations.

    Vous trouverez ci-dessous une grande partie des points de réflexion que devra aborder l'utilisateur de cette CR10S
    et plus généralement de tout matériel d'impression 3D à filament.
    Les points traités le sont par des renvois de type "liens interactifs" vers les chapitres de ce sujet correspondants à mes améliorations personnelles.

    Attention, les données qui suivent ne prennent en considération que et uniquement les problèmes d'impression liés à l'aspect mécanique de cette imprimante.
    Les problèmes consécutifs à l'électronique, aux logiciels et aux consommables sont traités dans des chapitres qui leurs sont dédiés dans ce sujet.  

    Les points mécaniques importants les plus souvent mis en cause sur de mauvaises impressions :
    Liens interactifs  Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades 3957734397
    1 - L'extrusion.
    2 - Le châssis.
    3 - Les transmissions par courroie.
    4 - La transmission par vis mère T8.
    a - Réglage/calage des vis mères T8 & équilibrage potence.


    Dernière édition par Stearghall le Mer 14 Oct 2020 - 11:07, édité 32 fois (Raison : Nouvel apport de lien interactif)
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades EmptyID du message --> 1 - L'extrusion.

    Message par Stearghall Mar 15 Sep 2020 - 23:49

    Chapitre IX - Les ensembles mécaniques - Assemblages & upgrades.

    1 - L'extrusion.

    Les éléments clefs de l'extrusion sont :
    - Le porte bobine de filament.
    - Le capteur de battement ou capteur de fin de filament.
    - L'extrudeur.
    - Le moteur pas à pas d'entrainement de l'extrudeur.
    - Et différents petits composants annexes comme les tubes guide de filament et les raccords de connexion.

    La fonction de l'extrudeur est importante de part le simple fait qu'il gère la majeure partie de la régularité et de la continuité de l'apport de filament à la tête d'impression.
    Un extrudeur de mauvaise qualité et/ou mal réglé, donc le ressort de contrainte est mal calibré sera source de bien des problèmes d'impression.

    L'extrudeur proposé d'origine sur la CR10S est un extrudeur assez basique à composants et carcasse essentiellement en plastique.
    Même si il fonctionne correctement du moins pendant un certain temps, il donnera assez rapidement des signes de faiblesse.
         
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_11

    Son mécanisme d'entrainement du filament simplifié à l'extrême se compose :
    - D'une roue cannelée à fixer sur l'axe du moteur pas à pas d'entrainement.
    - D'un bras de levier équipé d'un galet à gorge lisse monté sur roulement.
    - D'un ressort de contrainte donc le rôle est de gérer la force de pincement du filament entre les cannelures de la roue crantée d'entrainement
    et le galet à gorge lisse fixé sur le bras de levier.
    Cet extrudeur d'origine est dépourvu de système de réglage précis de la contrainte du ressort qui ne peut être obtenu dans ce cas que en remplaçant
    le ressort par un autre de plus faible ou plus forte calibration.
    Dès lors on peut aisément comprendre le rôle important de l'extrudeur qui si il fait défaut pourra entrainer une irrégularité de vitesse
    et d'apport du filament à la tête d'impression.  

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_12

    En outre, le système d'extrusion d'origine qui je le rappelle fonctionnera pour un temps relativement bien est également composé
    d'un capteur de battement ou capteur de fin de filament, lui aussi totalement en plastique et simplement emboitable
    sur la platine de l'extrudeur par son système de gorge.
    La fonction de ce capteur est comme son nom le stipule d'indiquer l'absence de filament dans l'extrudeur.
    Il indiquera à la carte mère électronique non pas un défaut mais un simple temps de pause qui permettra de stopper l'impression
    pour recharger du filament et surtout de reprendre l'impression au moment ou elle s'est arrêtée.
    Sans ce capteur, la carte mère identifiera un défaut et l'impression sera immédiatement stoppée et devra être entièrement recommencée.
    Autant dire que le capteur de fin de filament est un composant incontournable du système d'extrusion
    notamment pour l'impression de grandes pièces consommatrices de filament.
    La présence d'un capteur de fin de filament autorise également une petite astuce d'impression que je vous dévoilerai plus loin dans le sujet,
    dans le chapitre "Astuces d'impression".

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_15

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_13

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_14

    Mon upgrade personnel sur la partie "extrusion" consistera au remplacement de tous les composants.
    Le choix qui s'est imposé a été le suivant :
    - Un extrudeur totalement en aluminium donc j'ai revu et corrigé certaines fonctionnalités comme notamment la possibilité de réglage de la dureté
    de manœuvre du bras de levier et la modification du système de réglage de la contrainte du ressort.
    - Un capteur de fin de filament également tout en aluminium qui sera non plus emboité mais vissé sur la platine de l'extrudeur.
    - Une nouvelle platine d'extrudeur autorisant le trans-vissage de la totalité des éléments qui composent l'extrusion,
    la platine d'origine, même modifiée ne pouvant pas être efficacement utilisée pour l'adjonction d'un capteur FF vissé.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_16
     
    Un point de détail qui fera toute la différence sera le système de pincement du filament qui se fera désormais entre deux roues entrainées
    ensembles par le moteur pas à pas et composées de gorges non plus lisses mais finement cannelées autorisant
    une meilleure répartition de l'accroche et donc une gestion plus efficace du cheminement du filament d'impression.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_17

    Le moteur pas à pas Nema d'entrainement de l'extrudeur reçoit quant à lui un refroidisseur
    et un stepper étouffeur de vibrations en acier et caoutchouc qui limite les effets néfastes des vibrations
    sur l'ensemble de l'extrudeur et plus généralement sur toute la structure même de l'imprimante.
    Les termes peuvent varier suivant les utilisateurs et les fabricants qui tour à tour nomment ces éléments damper ou stepper.
    Je préfère quant à moi l'appellation "stepper" qui de part sa traduction littérale correspond mieux à sa fonction ... ce n'est que mon avis !  

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_19

    Comme on le remarque clairement sur le cliché suivant, le stepper est intercalé entre la platine support et le moteur pas à pas.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_18

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_20

    Le cout total de l'amélioration de l'extrusion est de 65 euros, tous composants confondus.


    Dernière édition par Stearghall le Jeu 15 Oct 2020 - 10:37, édité 10 fois (Raison : Nouvel apport texte et photos)
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades EmptyID du message --> 2 - Le châssis.

    Message par Stearghall Mer 16 Sep 2020 - 18:34

    Chapitre IX - Les ensembles mécaniques - Assemblages & upgrades.

    2 - Le châssis.

    Même si les éléments qui composent le châssis de cette CR10S sont d'excellente qualité et robustes,
    l'utilisateur aguerri ne manquera pas de remarquer quelques points importants qui lui compliqueront la tâche
    notamment lors des étapes de bon positionnement de tous les composants d'entrainement de l'axe Z.
    Tous les éléments de transmission de couple des moteurs pas à pas doivent bien entendu être assemblés parfaitement dans l'axe
    pour limiter au maximum voir mieux, supprimer toutes les contraintes, tant sur les différents guides, que sur les moteurs pas à pas
    voir la structure même de l'imprimante.
    Les défauts d'équerrage du châssis tout autant que les défauts d'alignements des différents éléments d'entrainement des axes
    induiront d'importantes vibrations de nature à mettre en péril le bon serrage de tout ou partie de la visserie d'assemblage.
    Ces vibrations pouvant être parfois excessives auront à plus ou moins court terme des effets assez désastreux sur la qualité de l'impression.

    Il est donc important de s'assurer :
    - Du bon positionnement et serrage de toute la visserie.
    - Du parfait alignement de tous les éléments d'entrainement des axes d'impression.
    - Des bons réglages des éléments de suppression des jeux.
    - Du bon équerrage de tout l'ensemble.
    Ces quelques points sont également à vérifier le plus régulièrement possible surtout lors d'utilisations intensives de l'imprimante.

    En ce qui concerne la visserie le point le plus important sera de s'assurer du parfait positionnement des écrous marteaux dans les profilés 2020.
    Ceux-ci se mettent normalement en bonne position sur quart de tour lors du serrage de la visserie dédiée, cependant il arrive assez fréquemment
    que l'écrou marteau reste coincé en mauvaise position dans la rainure du profilé 2020 induisant forcément une mauvaise fixation des pièces.
    Il est très important de s'assurer visuellement de la parfaite position des écrous marteaux dans leurs rainures de profil.
    Des écrous marteaux en mauvaise position lors du blocage d'un T ou d'une équerre d'assemblage induiront à coup sur un défaut d'équerrage du châssis
    qui débouchera fatalement sur des problèmes de réglages des jeux et contraintes qui parfois deviendront même impossible à ré-ajuster correctement.
    Mauvais réglages = (trop de contraintes + défauts d'alignement) = défauts d'impression ... cette équation est inévitable à plus ou moins long terme.
    Elle peut amener des incompréhensions d'utilisation, un certain dégout et à terme l'inutilisation du matériel d'impression.
    Il faudra également prendre soin de vérifier la bonne longueur de la visserie dédiée aux écrous marteaux qui ne doit pas excéder 8mm sous peine
    d'arriver en butée au font de la rainure du profilé 2020 avant de serrer l'écrou marteau et de fait d'induire une mauvaise fixation des éléments à assembler.

    La stabilité de l'équerrage du châssis de la CR10S posera tôt ou tard des problèmes d'impression.
    En effet, lors d'impressions de grandes tailles, lorsque le portique se situe dans le tiers supérieur de la hauteur possible d'impression,
    j'ai constaté une trop grande "flexibilité" du châssis qui induisait des modifications de l'équerrage notamment du portique en phase d'impression.
    Ces défauts ont bien évidemment amenés des imperfections d'impression dans les parties hautes des pièces imprimées.
    Bien sur l'utilisateur débutant ne remarquera pas de problème d'impression particulier ce ne sera qu'à force d'habitude et d'expérience grandissante,
    au moment où on est en quête de perfection que ces défauts deviendront perceptibles et visuellement très dérangeant.

    Une rapide recherche m'a permis de constater que ce problème devait être récurrent sur ce modèle
    par le fait qu'un upgrade de calage de l'équerrage était déjà commercialisé pour cette CR10S.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_21

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_22

    Absolument pas convaincu par la réelle efficacité de ce kit de rigidification tubulaire proposé à la vente,
    j'ai étudié et réalisé une simple extension du châssis en utilisant les mêmes profilés que ceux qui composent sa structure.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_23

    La fixation inférieure des deux profilés 2020 rigidificateurs est réalisée à l'aide d'un "cube" de liaison aluminium
    et le taraudage M5 des extrémités des profilés 2020 du châssis de l'imprimante.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_30

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_31

    La fixation supérieure est quant à elle finalisée à l'aide de deux platines d'équerrage en aluminium
    qui reçoivent également un "cube" de liaison. Ce dernier est fixé au montant rigidificateur à l'aide d'écrou marteau.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_26

    On remarquera que le montant rigidificateur est coupé à la bonne angulation pour venir parfaitement en buté
    contre une des platines aluminium elle-même recoupée à 40 mm et fixée en déport de façon à parfaire la rigidité de l'assemblage.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_27

    Au besoin, l'équerrage est ajusté à l'aide d'un feuillard de cuivre ou d'étain
    intercalé entre le cube et le profilé 2020 de la fixation inférieure.
    Dans ce cas précis, un seul feuillard d'étain de 2/10éme de mm a été nécessaire
    pour parfaire complètement l'équerrage de tout l'ensemble.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_32

    L'ensemble de la fixation ainsi réalisée confère une redoutable solidité à toute l'armature ainsi qu'un équerrage parfait.  
    Deux carters seront prochainement imprimés en PVC pour masquer toute la visserie des platines de fixations supérieures.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_28

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_23

    Des cubes d'assemblage en aluminium sont positionnés à tous les angles du châssis pour parfaire la rigidité et l'équerrage.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s336

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s337


    Dernière édition par Stearghall le Sam 31 Oct 2020 - 21:41, édité 18 fois (Raison : Nouvel apport texte et photos)
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades EmptyID du message --> 3 - Les transmissions par courroie.

    Message par Stearghall Mar 22 Sep 2020 - 8:40

    Chapitre IX - Les ensembles mécaniques - Assemblages & upgrades.

    3 - Les transmissions par courroie.

    Les transmissions de mouvements des axes X (déplacement horizontal de la tête d'impression)
    et Y (déplacement longitudinal du plateau d'impression) de la CR10S s’effectuent à l'aide de courroies crantées de type GT2.
    D'origine, les blocages des extrémités des courroies sont réalisés par pincement de bagues fendues en laiton,

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_33

    les courroies passent au travers de simples fentes réalisées dans les platines des charriots mobiles
    sur lesquelles les bagues viennent prendre appui.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_34

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_35

    Comme on peut s'en douter, la fixation des courroies par pincement d'une bague en laiton sur leurs extrémités
    n'étant pas particulièrement fiable, mon upgrade personnel consistera ici
    à réaliser des cages de blocage à empreinte GT2 afin de pérenniser le système de fixation d'origine.
    Une courroie qui cède en cours d'impression induit de recommencer totalement l'impression !

    Un prototype de boitier GT2 est réalisé en cire plastifiée.
    Ce prototype est dupliqué en patrices calcinables qui rejoindront le process de métallurgie afin d'être coulées en alliage chrome cobalt.

    Ci-dessous : La réalisation des deux boitiers GT2 qui maintiennent la courroie de l'axe X (déplacement horizontal de la tête d'impression).

    Confection d'un prototype de boitier GT2 à la cire plastifiée.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_40

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_41

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_42

    Les emplacements des fixations de boitiers sur le chariot mobile support de tête d'impression sont forés à M3.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_43

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_44

    La forme du boitier devant convenir pour le maintien de la courroie, à gauche comme à droite,
    deux mises en situation sont réalisées pour vérifications.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_45

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_46

    Après affinage des détails du prototype de boitier GT2, celui-ci est dupliqué au silicone fluide.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_47

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_48

    Après durcissement du silicone, des patrices de coulée métallurgique en résine calcinable sont éditées autant de fois que besoin.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_49

    Avant la confection des moules de coulée métallurgique, la bonne fonctionnalité de chaque patrice est vérifiée.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_50

    Les patrices munies de leur tige d'alimentation sont positionnées sur cône de coulée.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_51

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_52

    Le moule est alors rempli de matériau réfractaire.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_53

    Après passage au four et coulée métallurgique, les pièces sont dérochées ...

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_54

    ... puis sablées.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_55

    Les tiges d'alimentation sont ensuite sectionnées.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_56

    Les boitiers GT2 sont ensuite usinés de façon à leur conférer une fonctionnalité optimale et un aspect visuel acceptable.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_64

    Un assemblage à blanc des boitiers est réalisé ...

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_65

    ... avant montage définitif sur l'imprimante.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_67

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_68

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_66

    Ci-dessous : Les deux boitiers GT2 qui maintiennent la courroie de l'axe Y (déplacement longitudinal du plateau d'impression).

    Je ne présente ici que les boitiers définitivement finalisés en coulée d'acier chrome cobalt,
    leur process de réalisation étant rigoureusement identique à celui des boitiers de l'axe X.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_36

    Le plateau est foré et taraudé à M3 pour recevoir la visserie de fixation en inox A4 des deux boitiers GT2.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_37

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_38

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_39

    Cette phase de réalisation de boitiers GT2 en méthode de prototypage et coulée métallurgique ne présente ici dans ce sujet
    pas grand intérêt, par contre elle amène à la réflexion de la qualité, de la précision et de la rapidité d'exécution des pièces.
    On le sait, un travail à main d'homme ne pourra rivaliser sur ces points précis avec celui de la technologie et des process de CFAO.
    A la vision de ces quelques clichés, on comprend mieux l'intérêt d'utiliser des techniques modernes de CFAO pour ne serait-ce que
    réaliser toutes les étapes de prototypage par logiciel de dessin 3D et impression des patrices via une imprimante à filament ou résine.
    Les gains en précision, qualité et rapidité d'exécution ne sont plus dès lors à démontrer :
    L'impression 3D apparait alors comme une évidence au modéliste qui souhaite dépasser ses propres limites.
    Nous n'évoquerons pas ici l'utilisation de l'impression métallique par fusion laser qui reste encore aujourd'hui d'un coût totalement
    inaccessible au "lambda" des citoyens modélistes.


    Le coût de ce upgrade qui ne comprend que les matériaux utilisés est de 21 euros,
    les 3h30 de temps de travail nécessaire pour la réalisation des 4 boitiers n'étant pas décompté.

    ************************************************************

    Lorsque nous évoquons les transmissions par courroie,
    comment ne pas s'interroger également à propos de leurs tensions, que ce soit en service ou à l'arrêt.
    Cette réflexion amènera donc automatiquement le upgrade qui suit !

    Les tendeurs de courroies des axes X et Y de cette CR10S sont certes efficaces
    mais la précision de réglage de la tension de service est assez aléatoire, quant à celle à l'arrêt,
    je dirais qu'elle est fortement déconseillée et nous allons comprendre pourquoi.

    Voici le tendeur d'origine de l'axe Y (déplacement longitudinal du plateau d'impression).
    La courroie passe autour d'un galet lisse constitué de deux roulements à collerette placés en vis-à-vis.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_58

    Cet ensemble est fixé au châssis de l'imprimante, à l'aide de 4 écrous marteaux qui se logent dans les rainures du profilé 2040.
    La tension de courroie en service n'est rendue possible que par le fait de faire coulisser le tendeur dans les rainures du profilé.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_59

    A l'obtention de la "bonne" tension, les écrous marteaux sont bloqués et à partir de cet instant, si on souhaite modifier cette tension
    il est nécessairement contraignant de prendre les outils adéquats et on dévisse et revisse ... on dévisse et revisse ... etc etc ...
    Jusqu'au moment où à force de desserrage et serrage successifs, tôt ou tard les rainures du profilé 2040 et la visserie
    sont dans un tel état qu'il n'est plus possible de bloquer quoi que ce soit !

    Le upgrade consistera donc ici au remplacement des "tendeurs" d'origine pour mettre en place des tendeurs réglables.
    J'ai personnellement sélectionné un tendeur d'axe Y donc tous les composants sont en aluminium, un peu plus cher certes
    mais aussi plus résistant dans le temps et plus précis sur les réglages.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_60

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_61

    Le cliché suivant met bien en exergue le mécanisme de tension :
    La courroie passe autour d'une poulie crantée GT2 équipée d'un roulement,
    elle même fixée sur un chariot coulissant dans le châssis du tendeur lequel est solidement
    et surtout définitivement fixé au châssis de l'imprimante.
    Les avantages certains de ce type de tendeur sont ici clairement définis :
    - Fixation définitive et précise qui ne nécessitera donc plus d'intervention sur la visserie du châssis.
    - Réglage et tension de la courroie par la molette qui autorise également non seulement l'affinage de la tension en cours d'impression
    mais aussi le relâchement de la courroie pour ne pas la "fatiguer" inutilement lorsque l'imprimante est à l'arrêt.
    - Le tendeur est équipé d'une poulie GT2 crantée qui empêchera le glissement de la courroie et augmentera la précision de la transmission de force.

    Courroie "détendue" en mode imprimante à l'arrêt.
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_62

    Courroie "tendue" en mode impression en cours.
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_63

    Le coût de ce upgrade est de 12 euros.

    Le tendeur de courroie de l'axe X (déplacement horizontal de la tête d'impression) est lui aussi upgradé
    pour coller avec le même cahier des charges que le remplacement de celui de l'axe Y.

    Ce tendeur est de conception très intéressante car les éléments qui le composent sont asymétriques,
    c'est à dire que les différents forages et lumières ne sont pas situés au centre des platines.
    Ceci est valable pour la totalité des pièces qui compose cet ensemble "tendeur".
    De fait, si on inverse les sens et/ou les faces de montage des pièces, il est possible de faire varier la hauteur
    du galet tendeur de façon à ce que la courroie circule en bonne position autour de la potence.

    On remarque bien sur le cliché suivant l'asymétrie de positionnement des différents forages sur les platines
    tout autant que sur les excroissances du chariot de galet. La platine au travers de laquelle passe la molette
    de réglage bénéficie également de cette configuration, son forage est décalé du centre tant sur la hauteur que sur la largeur.
    Cette conception représente un réel avantage quant au bon positionnement de la courroie pour limiter ses frottements
    sur le profilé de potence mobile.  

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s195

    Les pièces qui composent le chariot de galet d'origine.
    Le galet lisse est formé de deux roulements à collerette
    au centre desquels passe une entretoise en aluminium servant à réduire la visserie à M3.  

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s196

    L'upgrade de ce tendeur se fera par le remplacement de son galet lisse par une poulie crantée GT2.
    Le diamètre de la visserie sera par ailleurs amenée à M4 pour supprimer l'utilisation de l'entretoise,
    considérant que plus il y a de pièces métalliques en présence, plus il y a de frottement, d'échauffement et d'usures potentielles.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s197
     
    Le filetage du chariot est amené à M4 et la visserie remplacée.
    Il sera également nécessaire de réduire légèrement le diamètre de la tête de visserie 6 pans
    pour qu'elle n'entrave pas le mouvement du chariot de poulie.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s198

    Ces transformations réalisées, le tendeur à poulie GT2 prend position sur le châssis de l'imprimante.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s199

    On peut apprécier sur le cliché suivant l'excellente position de la courroie dans le profilé 2020.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s200

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s201

    Le coût de cet upgrade est de 11 euros soit 8 pour le tendeur et 3 pour la poulie GT2.


    Dernière édition par Stearghall le Jeu 15 Oct 2020 - 10:48, édité 9 fois (Raison : Nouvel apport texte et photos)
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades EmptyID du message --> 4 - La transmission par vis mère T8.

    Message par Stearghall Jeu 24 Sep 2020 - 22:46

    Chapitre IX - Les ensembles mécaniques - Assemblages & upgrades.

    4 - La transmission par vis mère T8.

    La CR10S de Créality ne présente qu'un seul axe mû par une transmission comportant deux vis mères T8 : l'axe Z,
    celui-ci correspondant à la mobilité verticale du portique qui reçoit lui-même l'axe X
    permettant la mobilité horizontale de la tête d'impression.
    On pourra simplifier en signalant que la tête d'impression est mue verticalement par l'axe Z
    et horizontalement par l'axe X.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_74

    Le système d'origine de transmission à vis mère T8 de l'axe Z est composé depuis sa base :
    - De deux moteurs pas à pas Nema avec leur bride de fixation châssis.
    - De deux coupleurs steppers d'axes.
    - De deux vis mère T8 en acier inox.
    - De deux écrous T8 en laiton.
    - De deux supports de paliers, carters en plastique et paliers roulement acier à collerette.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_73

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_75

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_76

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_77

    Le premier gros problème rencontré sera au niveau des deux supports de palier.
    Les paliers d'origines de la CR10S sont essentiellement composés de pièces ajourées en matière plastique.
    Leur blocage par écrous marteaux sur le profilé 2020 entrainera inévitablement des dommages,
    qu'ils soient immédiats au moment de l'assemblage ou ultérieurement à cause des vibrations induites par l'impression.
    Les dommages causés aux boitiers des paliers auront pour conséquence la modification de l'équerrage des paliers qui entrainera
    un mauvais guidage des vis mères, des points durs lors de la montée du portique de l'axe Z, des contraintes sur les moteurs pas à pas
    et au final quelques problèmes d'impression soyez en assurés !

    Les deux paliers de la CR10S d'origine.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_89

    A gauche en position recto, face supérieure (vers le ciel).
    A droite en position verso, face inférieure (vers le sol).
    L'ouverture du boitier de palier droit nous délivre son contenu :
    un roulement à collerette qui se positionne sans contrainte autour de la vis mère lui servant ainsi de guide supérieur.  

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_78

    On peut sur les deux clichés suivant visualiser les dommages occasionnés aux boitiers de paliers,
    dommages consécutifs aux vibrations en utilisation.
    Les zones d'appui des boitiers sur les profilés 2020 se sont déformées jusqu'à la casse induisant d'importants points durs
    ce qui est normal puisque de fait le roulement du palier se positionne alors en biais sur la vis mère la mettant ainsi en contrainte.
    Une impression avec ce type de configuration matériel est vouée à l’échec ou dans le meilleur des cas à une importante imprécision.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_79

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_80

    Ces constatations nous amène au tout premier upgrade que devra subir cette imprimante et je dirais même avant la toute première impression :     
    Le remplacement des deux paliers de l'axe Z au profit d'éléments entièrement en aluminium.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_82

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_81

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s129

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s130

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s131

    Le coût de cet upgrade pour deux paliers complet haute performance de 20 euros.

    ************************************************************

    Les vis mères T8 de la CR10S étant en inox d'excellente qualité, elles ne seront pas remplacées.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s132

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s133

    ************************************************************

    Nous survolons rapidement les écrous T8 en laiton de cette CR10S, d'excellente qualité et très fiables.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s134

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s135

    Ils seront cependant remplacés par des écrous T8 en bronze "automobile" réalisés sous protocole de CFAO et process métallurgique.
    En effet, ce produit n'existe pas à ma connaissance sur le marché en pièces détachées upgrades Créality.

    Photos de cet upgrade à venir lorsque les pièces en bronze auront été finalisées.

    ************************************************************

    Nous arrivons maintenant sur le coupleur d'axe ou connecteur d'arbre ... et bien d'autres termes encore !
    Cet élément est destiné à transmettre le mouvement du moteur pas à pas à la vis mère.
    Sa conception qu'elle soit sous forme de cylindre "cisaillé" ou équipée de silentblocs ou encore d'un ou deux diaphragmes
    est aussi conçue pour corriger l'éventuel défaut d'alignement de tous les éléments de transmission de force de l'axe Z.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s137

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s138

    Les coupleurs d'origines de la CR10S, même si ils sont de très bonne qualité, comportent à mon avis un défaut essentiel :
    Leur visserie de blocage sans tête vient en butée, directement contre le filetage de la vis mère.
    Nonobstant le fait qu'un blocage effectué directement sur un filetage n'est pas optimal,
    ce type d'assemblage endommage inévitablement le filetage des vis mères.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_87

    Le cliché suivant met parfaitement en évidence le blocage des vis sans tête directement sur le pas de vis de la vis mère.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s136

    Il existe sur le marché des coupleurs de plusieurs types que personnellement je classifie en 2 principaux types et 3 sous catégories.

    Les deux principaux types, nous venons de les évoquer, ce sont :

    Les coupleurs qui effectuent leur blocage directement sur le filetage de la vis mère comme ceux d'origines de la CR10S,

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_87

    et ceux qui enserrent la vis mère et la bloquent par système de bague comme ceux représentés sur le cliché ci-dessous.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_85

    Nous disposons ensuite de trois principales sous catégories qui sont :

    Les coupleurs steppers "cisaillés".
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_85

    Les coupleurs steppers à silentblocs.
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_84

    Les coupleurs steppers à diaphragme.
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_83

    Les deux coupleurs d'origines de cette CR10S font donc l'objet d'un upgrade pour supprimer cet inconvénient de blocage
    sur un pas de vis mais aussi pour en augmenter les performances.

    En ce qui me concerne, j'affectionne particulièrement les coupleurs à diaphragme et d'autant plus ceux qui en possèdent deux.
    J'ai donc sélectionné pour le upgrade de cette CR10S deux coupleurs à doubles diaphragmes.
    Ce sont des pièces "full", à mon sens on ne trouve pas mieux et surtout pas plus efficaces sur le marché.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s139

    C'est presque au millimètre prêt, sur la CR10S, ils passent tout juste au niveau de la bride de fixation du moteur pas à pas.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s140


    Dernière édition par Stearghall le Jeu 15 Oct 2020 - 10:55, édité 18 fois (Raison : Nouvel apport texte et photos)
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Chapitre IX - Les ensembles mécaniques - Assemblages & upgrades.
    4 - La transmission par vis mère T8.

    a - Réglage/calage des vis mères T8 & équilibrage potence.

    Profitant du précédent chapitre sur la transmission par vis mère, il m'apparait également important de faire
    le point sur le protocole de calage de toute cette ligne de transmission qu'est la transmission par vis mère.
    Certains s'imaginent à tord que les défauts d'alignement des composants de cette transmission seront littéralement gommés
    par les coupleurs d'axes et plus le défaut d'alignement est important et plus on monte en gamme dans l'achat des coupleurs.

    Personnellement je pense que c'est une hérésie. Une ligne de transmission par vis mère bien réglée apportera déjà un réel plus
    dans la qualité d'impression, si de surcroit on lui adjoint des coupleurs steppers performants leurs performances seront alors
    essentiellement utilisées à gommer les vibrations induites par le fonctionnement en à coups des moteurs pas à pas.
    Au contraire, si on rechigne à aligner correctement toute la ligne de transmission, les coupleurs steppers devront en premier lieu
    mobiliser leurs performances à gérer ces défauts d'alignement au détriment de l'atténuation des vibrations résiduelles.
    Sans compter que dans le cas de gros défauts d'alignement, les coupleurs seront très voir trop sollicités au risque de les endommager.

    Voyons comment procéder pour réussir le calage d'une ligne de transmission par vis mère.

    Dans un premier temps, il est impératif de contrôler rigoureusement les points suivant avant de procéder à la dépose
    des transmissions par vis mère :
    - Vérifications du bon serrage de toute la visserie du châssis en ne laissant rien au hasard, et surtout pas le positionnement correct des écrous marteaux.
    - Vérifications du parfait équerrage des profilés et différentes platines  
    - Vérifications et élimination des jeux aux galets des chariots mobiles par réglages des excentriques.  

    Ceci correctement réalisé :
    - Le portique est amené en position basse pour permettre la dépose des deux paliers supérieurs.
    - Les vis mères sont désengagées des coupleurs qui eux restent en place, correctement bloqués sur les axes des moteurs pas à pas.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s141

    Un premier visuel de l'état de calage est effectué en contrôlant l'alignement de l'extrémité inférieure de la vis mère
    avec l'orifice d'entrée dans le coupleur. Ce premier visuel nous indiquera dans un premier temps si la ligne de transmission
    était sujette à des points durs en partie basse. A ce stade on ne fait que constater sans entreprendre aucune action de réglage.
    Toutefois si ce premier état d'alignement devait révéler un décalage d'alignement très important, il ne pourrait être dû qu'à un mauvais
    équerrage de tout ou partie du châssis de l'imprimante et/ou à des jeux au niveau des ensembles "chariots".
    Des vérifications approfondies de tous les assemblages structurels doivent dans ce cas être effectuées et corrigées jusqu'à obtention du résultat ci-dessous.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s142

    Comme on peut le constater sur le cliché ci-dessous, l'alignement de la vis et du coupleur est quasi parfait,
    signe de bonne "santé" du châssis de l'imprimante.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s143

    - Le portique est ensuite délicatement amené en position haute maximale et stabilisé par un moyen sur et efficace.
    - Les deux chariots du portique doivent impérativement monter ensemble à l'unisson et sans aucun jeu vertical,
    si ce n'est pas le cas, reprendre les réglages des excentriques de galets des chariots.
    En ce qui concerne cette imprimante CR10S, j'ai upgradé les deux chariots en y ajoutant un excentrique par galet,
    soit 3 excentriques de réglage par chariot. Ceci permet d'affiner rigoureusement le positionnement des deux vis mères
    au dessus des coupleurs tout en assurant un parfait maintien des chariots dans les gorges des profilés 2020,
    les écrous T8 étant fixés sur des platines totalement dépendantes des flasques des chariots.
    Des entretoises de rigidification (en bleu sur les photos) ont également été réalisées
    pour supprimer totalement tous risque de jeu dans ces ensembles "chariots"
       
    - La vis mère qui se sera très certainement déplacée est à nouveau amenée au ras de l'entrée du coupleur.
    - Un contrôle d'alignement est alors effectué toujours au niveau du coupleur, a ce stade et très souvent,
    si la première étape du protocole a été correctement réalisée, l'alignement sera correct.
    Cet état nous indiquera que les points durs en partie haute étaient sans doute assez faibles voir pourquoi pas inexistants.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s144

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s145

    Nous affinons maintenant l'alignement et allons probablement devoir effectuer quelques réglages.
    A ce moment, dans cette configuration, si nous tentons de faire bouger la vis mère en la saisissant assez près du coupleur
    et sans imprimer aucune force sur cette dernière.
    On remarque alors et inévitablement un jeu très important et c'est tout à fait normal.
    Nous allons procéder à l'équilibrage de ce jeu par rapport au coupleur.
    Cette équilibrage annulera tous les points durs sur la totalité de la hauteur de la transmission.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s146

    On procède au décallement de la vis mère par rapport à l'entrée du coupleur, le sens n'a pas vraiment d'importance
    mais les déplacements de contrôle doivent s'effectuer en face à face par exemple d'avant en arrière puis de gauche à droite.
    on ne peut pas réaliser ce contrôle en faisant par exemple un déplacement vers l'arrière suivi d'un vers la gauche.
    Cette première phase de contrôle en décalage se réalise sans induire aucune force sur la vis mère ... tout cool, sans forcer,
    on laisse faire la vis mère et on la laisse aller sur son point le plus éloigné du centre du coupleur sans forcer !

    Exemple avec la série de 4 clichés suivante.  

    Déplacement de la vis mère vers l'avant de l'imprimante (pas de la photo !)

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s146

    Puis déplacement de la vis mère vers l'arrière de l'imprimante (pas de la photo !)
    Sur ce déplacement d'avant en arrière, la vis mère doit se placer sur la même circonférence du coupleur, si ce n'est pas le cas,
    et seulement à ce moment il faut induire une légère pression sur la vis mère pour l'amener à ce résultat.
    Cette très légère poussée va induire le repositionnement correct du support de l'écrou T8 en laiton en le pliant infinitésimalement.
    Au vue de la portée du bras de levier, il n'est pas besoin de forcer trop et on ne craint absolument pas de déformer la vis mère en inox.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s147

    Cette opération est rigoureusement recommencée avec le contrôle en décalage de la vis mère de droite à gauche.
    Même opération de réglage que précédemment si un défaut de positionnement devait être constaté.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s148

    Les puriste peuvent même s'aguerrir à ce réglage en continuant sur les positions intermédiaires en étoile.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s149

    On termine l'opération en lâchant la vis mère pour vérifier son positionnement parfaitement aligné avec l'entrée du coupleur.  

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s153

    Lorsque ces deux premières étapes de contrôles/réglages sont effectuées et les paramètres correctement calés,
    on peut procéder au positionnement du palier supérieur sur la vis mère.
    Avant de détailler ce protocole de mise en place des paliers, je fais une brève parenthèse sur un petit upgrade personnel.
    Ne faisant pas véritablement confiance au blocage des roulements dans leur cage par de toutes petites vis sans tête,
    j'ai tout simplement réalisé un orifice fileté à M5 dans lequel se loge une vis 6 pans tête bombée qui viendra sécuriser
    le bon positionnement du roulement dans son logement. Sécurité d'autant plus intéressante en ce qui me concerne
    puisque j'ai décidé d'assembler les paliers en position "roulements vers le bas"

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s163

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s164

    Nous passons maintenant à l'assemblage des nouveaux paliers upgradés sur le châssis de l'imprimante.
    A ce moment, la vis mère est toujours désengagée du coupleur qui continue à servir de moyen de contrôle de l'alignement.
    Certains penseront qu'il est inutile de procéder comme suit et préfèreront assembler le palier d'une seule pièce ... libre à eux !
    Les contraintes sont trop importantes à mon avis pour procéder à un assemblage en une seule pièce.
    Le boitier ne se positionne pas facilement, il faut insérer le roulement presque en force, force qui se répercute sur les moteurs,
    la vis mère bouge, peut le cas échéant plier un peu le support d'écrou T8 et du coup fausser tous les réglages précédents,
    bref, je ne suis personnellement pas inspirer par cette technique d'assemblage un peu "barbare" je préfère la manière "douce" !  

    Donc ...

    - Mise en place du roulement de palier sur la vis mère, ça va tout seul ... sans forcer !

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s165

    - Mise en place d'un écrou marteau dans la rainure du profil 2020

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s166

    - Avant la mise en place du boitier de palier, on prendra la précaution de déposer le joint de profil afin que celui-ci
    ne vienne pas interférer sur la bonne position de l'écrou marteau et donc du palier complet.
    - Mise en place du boitier sur la vis mère et vissage sans serrer de la vis interne de fixation du palier.
    A ce moment, le boitier tient sur le profilé mais peut très facilement coulisser de gauche à droite.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s167

    Un visuel de décalage du palier sur le profilé 2020 pourra très souvent être constaté.
    Ce positionnement est normal et sera d'ailleurs comblé par l'épaisseur du capuchon de fermeture du profilé.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s168

    - Mise en place de l'écrou marteau de la deuxième fixation et vissage sans serrer.
    A ce moment le palier doit être totalement libre de coulisser de gauche à droite et on constate forcément un petit jeu d'avant en arrière.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s169

    - Remonter du roulement le long de la vis mère ...

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s170

    ... jusqu'au bon positionnement dans son logement.
    - Blocage du roulement par la vis frontale sans tête en serrant avec modération pour ne pas endommager la cage de roulement.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s171

    - Mise en place du upgrade de palier.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s172

    - Serrage de la nouvelle visserie de blocage du roulement.
    L'énorme avantage de ce type de blocage est évident : le serrage n'étant pas réalisé sur la cage du roulement,
    on ne prend pas le risque de l'endommager contrairement à ce qui se passe avec la vis sans tête d'origine.
    L'intégrité du roulement reste donc indemne et son efficacité aussi !

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s173

    - Avant de procéder au serrage définitif de la visserie du palier dans le profilé, il est très important de s'assurer de la bonne position
    des écrous marteaux. Un écrou marteau mal positionné induira dans le meilleur des cas une absence de serrage
    et dans le pire des cas, la détérioration interne de la gorge du profilé 2020.
    Il faut être très attentif à ces écrous marteaux donc le positionnement est très souvent aléatoire et capricieux !
    Ne pas hésiter à retirer les caches extrémités des profilés, ni à prendre une lampe de poche ou un outil pour les forcer à se placer correctement
    mais dans tous les cas de figure, il est très important de pouvoir visualiser leur position avant de procéder au serrage définitif.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s174

    - Procéder ensuite au serrage définitif de la visserie en alternant symétriquement l'effort de serrage ...
    On serre la vis droite puis la gauche ...

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s175

    ... et un peu plus la droite et un peu plus la gauche ... et ainsi de suite jusqu'au serrage complet.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s176

    - En cours de serrage, contrôler régulièrement le bon alignement de la vis mère et de l'entrée du coupleur.
    La modification de l'alignement signifiera un déplacement du palier lors de l'effort de serrage.
    Dans ce cas desserrer totalement la visserie de fixation du palier et recommencer l'étape de serrage.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s178

    - Lorsque le palier est correctement bloqué ...
     
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s177

    - ... vérifier une dernière fois le bon alignement de la vis mère et de l'entrée du coupleur.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s153

    - Le portique est alors libéré et délicatement amené en position basse en faisant tourner la vis mère avec les doigts.
    Cette action doit être réalisée très facilement sans aucune perception de point dur au cours de la descente du portique.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s179

    - Nouvelle vérification d'alignement de la vis mère et de l'entrée du coupleur.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s180

    - Nous allons maintenant procéder au blocage du coupleur sur la vis mère mais auparavant, je vous livre une petite astuce
    qui fait des merveilles en augmentant la capacité réactive de la fonction "stepper" (amortisseur) du coupleur.
    Avant d'engager la vis mère dans le coupleur, insérer une bille de roulement d'un diamètre de 8 mm.
    Cette bille se positionnera entre l'axe du moteur pas à pas et la vis mère permettant ainsi de ne pas brider les diaphragmes
    du coupleur dans leur action anti-vibration.
    Deux parties plates serrées en contact (la vis mère et l'axe moteur) n'autorisent que très difficilement un mouvement oscillatoire.
    En plaçant une bille entre elle remplira la fonction de rotule sur ce mouvement et ne bridera ainsi pas les performances du coupleur.
    Cette astuce peut-être mise en application avec tout type de coupleurs sans distinction, je dirais même qu'elle est fortement conseillée.        

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s181

    - La vis mère est ensuite engagée dans le coupleur et définitivement bloquée.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s182

    - Renouveler ensuite rigoureusement toutes les opérations précédemment décrites pour la mise en place et les réglages
    de la deuxième transmission par vis mère.

    Ceci pourrait clore ce chapitre sur le bon réglage/calage des transmissions par vis mères, pourtant je pousse personnellement
    un peu plus loin afin de ne rien laisser au hasard des jeux et mauvais réglages, donc nous continuons ...
     
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s183

    - On amène l'assemblage et les réglages de la deuxième vis mère juste avant de bloquer cette dernière dans son coupleur.
    - Un repère de rotation est mis en place sur le coupleur qui est lui déjà serré sur la vis mère.
    Le repère sera ici une simple clef 6 pans qui aura juste pour fonction de nous indiquer quelle trou du coupleur se trouve à l'avant.
    A ce moment la deuxième vis mère est engagée dans son coupleur mais libre de mouvement.
    La bille de 8 mm est en place entre l'arbre moteur et la vis mère.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s184

    - Nous procédons maintenant à l'équilibrage de la potence sur les vis mères.
    La potence mobile est amenée à plus ou moins 10 cm de la partie haute du châssis de l'imprimante,
    de telle façon que le repère matérialisé sur le premier coupleur soit en position avant comme sur la photo précédente.
    - Le pied à coulisse est alors utilisé au plus proche du premier montant
    pour mesurer avec précision la distance qui sépare la potence du profilé supérieur du châssis.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s185

    - Sans modifier la mesure enregistrée sur le pied à coulisse, celui-ci est déplacé au plus proche du deuxième montant
    et nous constatons un écart d'équilibrage important entre la potence mobile et les deux vis mères.
    Rien de vraiment anormal à cela mais il est grandement préférable pour le calage du niveau du lit d'impression
    que la potence soit correctement équilibrée sur ses deux vis mères.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s186

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s187

    - Il suffit pour parfaire l'équilibrage de la potence de faire tourner avec les doigts la vis mère
    jusqu'à ce que la potence soit en contact avec le pied à coulisse.
    Ceci ne modifiera pas la profondeur d'engagement de la vis mère dans le coupleur du fait que pour avoir fait monter
    la potence au contact du pied à coulisse la vis mère a dû s'engager un peu plus fortement dans le coupleur.
    C'est dans 99% des cas ce qui se produit. Si on tombe sur le 1% restant, il faudra alors serrer le second coupleur
    avec le repère en position avant et parfaire l'équilibrage à l'aide du premier en remettant en application le même protocole.  

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s188

    - prendre soin de bien vérifier que le repère du premier coupleur est toujours en position avant,
    signe que le calage gauche n'a pas été modifié lors de l'affinage du calage droit.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s189

    - Le deuxième coupleur n'étant toujours pas serré sur sa vis mère, on amène son repère en face avant, comme pour le premier.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s190

    - Un dernier visuel de vérification pour s'assurer que les repères des deux coupleurs sont bien en face avant.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s191

    - Et on termine cette étape importante de réglage des transmissions par vis mère avec équilibrage de potence
    en procédant au blocage de la deuxième vis mère dans son coupleur.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s192
     
    Une petite astuce de confort d'utilisation consistera à matérialiser les repères pris pour base d'équilibrage sur les coupleurs.
    Dans le cas présent il s'agit de simple petits bouts de tube plastique insérés dans les trous des coupleurs.
    Ils sont rouge, se voient bien, se retire facilement en y enfonçant une petite clef six pans.
    Ces repères nous indiqueront en phase d'impression ou d'arrêt si il y a modification de l'équilibrage de la potence
    et donc possiblement des points durs qui se mettre en place sur les transmissions par vis mère.
    Un "détail" si s'en est vraiment un, qui peut être estompé par le montage d'un capteur de nivellement mais si l'imprimante
    n'en possède pas et même si elle en est pourvue, ces repères apportent tout de même un confort de visualisation des réglages de base.        

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s193

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s194


    Dernière édition par Stearghall le Jeu 15 Oct 2020 - 11:06, édité 46 fois (Raison : Nouvel apport de lien interactif)
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Chapitre X - L'ensemble tête d'impression - Assemblages & upgrades.

    L'ensemble "tête d'impression" de la CR10S est de bonne qualité et suffisamment performant
    pour donner entière satisfaction sur une très large plage des possibilités d'impression 3D.

    Cependant des paramètres importants de l'impression ne pouvant pas être suffisamment maitrisés pour mes besoins en métallurgie,
    j'ai du procéder aux upgrades et donc au remplacement de la totalité des composants de l'ensemble "tête d'impression".
    Certains de ces composants d'amélioration ont également du faire l'objet d'attention particulière pour être à leur tour améliorés
    et ré-adaptés afin que les possibilités d'impression de cette CR10S correspondent parfaitement au cahier des charges de la métallurgie.

    Ce chapitre étant très étoffé, vous disposez ci-dessous de liens interactifs  Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades 3957734397  qui vous conduiront directement au contenu recherché.

    1 - Tête d'impression CR10S d'origine - Présentation & Éclaté.
    2 - Présentation du projet d'amélioration de la tête d'impression.
    3 - Adaptation du capteur BL Touch sur tête V6 Edr3 Full.
    4 - Assemblage de la tête d'impression V6 Edr3 upgradée.
    a - Support & corps de chauffe.
    b - Capteur de nivellement BL Touch - Montage.
    c - Cartouche chauffante et thermistance.
    d -Les chemins de câbles - Astuces.
    e - Les ventilations.


    Dernière édition par Stearghall le Jeu 15 Oct 2020 - 12:39, édité 24 fois (Raison : Nouvel apport texte et liens interactifs)
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Chapitre X - L'ensemble tête d'impression - Assemblages & upgrades.

    1 - Tête d'impression CR10S d'origine - Présentation & Éclaté.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s109

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s110

    4 éléments principaux composent cette tête d'impression CR10S : (de gauche à droite)
    - L'ensemble carter/ventilateurs.
    - La sonde de température ou thermistance.
    - La cartouche de chauffe.
    - L'ensemble tête d'impression.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_92

    La photo ci-dessous correspond au ventilateur de la tête d'impression.
    Il va contribuer à la régulation de la température de tête d'impression via les paramètres sélectionnés dans la carte mère électronique.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_93

    La photo ci-dessous correspond au ventilateur de la soufflerie de refroidissement du matériau imprimé.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_94

    La photo ci-dessous met en évidence la bouche de soufflerie du ventilateur de refroidissement matériau.
    Elle dirige et concentre le flux d'air de refroidissement vers la base de la tête d'impression au niveau de la buse.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_98

    Nous continuons notre "dissection" de compréhension avec la tête d'impression à proprement parler.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_96

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s_99

    Photo suivante : A gauche un bloc de chauffe modifié par mes soins, à droite un bloc de chauffe neuf, non modifié.

    Un fraisage a été réalisé pour ne pas blesser les fils de connexion de la thermistance.
    Ceux-ci se retrouvent dès lors simplement maintenus sans risque de cisaillement.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s100

    La tête de la thermistance vient se loger dans le petit orifice en dessous du filetage.
    Les fils de connexion sont alors maintenus sur le bloc chauffant par une vis six pans tête bombée munie d'une rondelle.
    On comprend aisément l'intérêt du fraisage de protection en observant à droite sur la photo un bloc chauffant neuf.
    Les fils de la thermistance risquent fort d'être cisaillés lors du serrage de la visserie de maintien.
    Ce fraisage de protection des fils de connexion correspondait alors à un petit upgrade personnel.
    Aujourd'hui cette tête d'impression à pris sa retraite au profit d'une tête fortement upgradée
    comme nous le découvrirons bientôt dans ce chapitre.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s101

    Ci-dessous, la sonde thermique ou thermistance, elle renseigne la carte mère sur la température du bloc de chauffe.  

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s102

    Ci-dessous, la cartouche de chauffe, c'est elle qui via la carte mère induit la température de fonte des matériaux à imprimer.
    Celle présentée ici et assemblée sur la CR10S d'origine est d'une puissance de 40W

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s103

    Ci-dessous, le bloc de chauffe avec en regard des orifices les éléments de chaleur qu'il reçoit.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s104


    Dernière édition par Stearghall le Jeu 15 Oct 2020 - 11:08, édité 10 fois (Raison : Nouvel apport texte et photos)
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Chapitre X - L'ensemble tête d'impression - Assemblages & upgrades.

    2 - Présentation du projet d'amélioration de la tête d'impression.

    Il est clairement défini que pour améliorer la qualité des impressions filamentaires 3D,
    hors mis le fait de gérer convenablement tous les paramètres électroniques en fonction du matériau utilisé,
    il faut aussi maitriser la chauffe, les refroidissements et la vitesse d'extrusion du filament.
    Ce ne sont bien sur pas là les seuls paramètres à prendre en compte mais ces trois derniers sont essentiels.

    La tête d'impression d'origine de la Créality CR10S est une tête "standard" de bon niveau qui permettra à tous les débutants
    d'appréhender correctement l'impression 3D.

    Le choix des améliorations qui sont proposées maintenant sur l'ensemble "tête d'impression" n'est absolument pas le reflet
    de ce qu'il faut faire dans tous les cas de figure, ce n'est pas parole d’évangile.
    Ces choix ont été uniquement guidés par ce que j'attends d'une impression 3D pour lui faire rejoindre un process métallurgique.
    J'ai besoin de créer des objets souvent de très petite taille dans un matériau entièrement calcinable sans aucun résidu.
    Les objets imprimés doivent parfois comporter des strates d'impression minimalistes pour permettre une accroche de cire plastifiée
    mais le plus souvent, ils doivent être rigoureusement lisses pour augmenter la précision et la rapidité d'exécution des coulées métallurgiques.
    95% des objets imprimés en filament ne sont pas destinés à être conservé en plastique, je n'ai donc pas besoin de tête d'impression multi-filaments,
    pas plus que d'augmenter la vitesse d'impression des pièces et je n'éprouve pas non plus le besoin de pousser le mode "tuning" à l’extrême.

    Mon choix d'amélioration pour la tête d'impression s'est donc tout naturellement porté sur la tête Créality V6 Ender3 dans sa version "full".
    Cette tête d'impression est commercialisée suivant les sites de vente et les promotions en cours entre 40 et 90 euros.
    J'ai acquis celle assemblée sur la CR10S que j'utilise aujourd'hui sur le site ST Technologie au prix de 47 euros.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s105

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s106

    Ce choix a immédiatement induit l'acquisition d'un capteur de nivellement afin de parfaire la mise à niveau du lit d'impression,
    en l’occurrence celui de la marque Antclabs : Le BL Touch qu'on peut se procurer pour une soixantaine d'euros en primo-installation.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s108

    Le BL Touch est un capteur de réglage automatique pour imprimante 3D qui permet de mesurer avec précision l'inclinaison du lit.
    Il peut travailler avec n'importe quel matériau de lit comme le verre, le bois, le métal, etc. etc. ...
    L'utilisation de solénoïdes et de capteurs "hall" de conception progressive permet d'obtenir une structure simple et de grande précision.
    Il ajoute de nombreuses fonctions intelligentes telles que l'autocensure, l'alarme, la libération d'alarme, le mode de commutation tactile
    ainsi que les tests de LED bleu et de sonde Z (zmin) indiquant le signal de servo.

    Dans sa version de primo-installation, on le trouvera en coffret kit contenant les composants suivants :
    - A - Le capteur de nivellement.
    - B - La connectique électronique.
    - C - La platine support de capteur qui ne peut être utilisée que et uniquement avec la tête d'impression d'origine de la CR10S.
          Cette platine n'est en conséquence pas adaptée et ne pourra pas être utilisée en assemblage avec la tête d'impression V6 Ender3.
    - D - La connectique filaire.
    - E - La connectique USB de paramétrage informatique.
    - F - Les accessoires de pose, visserie et colliers.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s107


    Dernière édition par Stearghall le Jeu 15 Oct 2020 - 11:10, édité 28 fois (Raison : Nouvel apport texte et photos)
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Chapitre X - L'ensemble tête d'impression - Assemblages & upgrades.

    3 - Adaptation du capteur BL Touch sur tête V6 Edr3 Full.

    Comme je viens de le signaler plus haut dans ce chapitre,
    il est d'un premier abord impossible d'assembler le capteur BL Touch avec la tête V6 Ender 3.
    Cependant en creusant un peu le sujet, on s'aperçoit assez rapidement que quelques utilisateurs aguerris ont déjà étudié ce problème "d'incompatibilité"
    et proposent aujourd'hui des solutions d'adaptation, d'ailleurs en impression 3D à télécharger gratuitement.
    Une des solutions devant laquelle je reste pantois d'admiration est celle proposée sur le site Thingiverse .
    Ce travail de customisation et d'adaptation en perpétuelle mise à jour a été entamé il y a fort longtemps et je le trouve remarquable.
    J'ai par facilité et rapidité songé à utiliser tout ou partie des possibilités proposées par ce projet Thingiverse
    cependant, désireux également d'augmenter la puissance de chauffe de la tête d'impression V6, je me suis trouvé confronté au problème
    du dégagement de chaleur à proximité de pièces imprimées en matériau plastique même thermo-résistant.
    Nous le savons, les pièces plastiques à proximité directe du bloc de chauffe et du filament extrudé subissent des dommages plus ou moins rapidement.
    Il en a découlé l'idée d'imprimer ce kit et de lui faire rejoindre le process de transformation métallurgique via des coulées d'aluminium mais malheureusement,
    après un rapide calcul d'avant projet, je me suis rendu compte que même en aluminium, le poids total de toutes les pièces de ce kit alourdirait
    considérablement et en tout cas beaucoup trop le poids de l'ensemble "tête d'impression".
    Le fil conducteur était en place : Créer une seule et unique pièce de fixation du capteur BL Touch
    avec l'objectif de ne pas augmenter le poids total de la tête d'origine de plus de 15 grammes,
    poids qui correspond à celui de la platine support livrée avec le kit.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s127

    Après pas moins de cinq tentatives, je vous propose ci-dessous celle que j'ai retenu et mise en application pour ce début d'upgrade.

    La conception de la tête d'impression V6 Edr3 laisse vraiment très peu de place pour insérer un capteur de nivellement.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s128

    Face au cahier des charges poids/manque de volume, un seul choix s'est imposé :
    La modification de la bride qui permet le blocage de la tête d'impression.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s111

    Désassemblage de la tête d'impression et prototypage de la nouvelle bride en cire plastifiée.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s112

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s113
       
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s114

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s115

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s116

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s117

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s118

    Après transformation du prototype via une coulée d'aluminium par process métallurgique,
    usinage de mise aux côtes et de pré-finition.
    Je ne détaille pas le process métallurgique qui ne présente aucun intérêt dans ce chapitre,
    d'autant que celui-ci à déjà été survolé ICI dans ce sujet pour la réalisation d'autres pièces de cette CR10S.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s119

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s120

    Le capteur BL Touch est assemblé en situation sur son nouveau support.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s121

    Mise en peinture de finition haute température.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s122

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s123

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s124

    Sur le cliché suivant, on aperçoit bien le conduit d'accès au logement de l'aiguille interchangeable du capteur .
    Les deux puits de serrage taraudés à M3 ainsi que le conduit d'accès ont été préalablement réalisés durant l'étape
    de finition de la pièce prototype en cire plastifiée.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s125

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s126

    Cette nouvelle bride de tête d'impression en aluminium ne pèse que 12,37 grammes de plus que celle d'origine V6 Edr 3.
    La platine support livrée avec le capteur affichant un poids de 15,3 grammes, l'objectif "poids" sur cette réalisation est donc atteint  !
    Par ailleurs l'assemblage du capteur BL Touch devient ultra simple et rapide, tout autant que son futur éventuel remplacement.
    Le capteur étant fixé directement sur la bride de tête d'impression en aluminium, son positionnement sans aucun jeu,
    pré-calé lors de la conception et de l'usinage de la nouvelle bride est définitivement sécurisé
    et intimement lié à celui de la tête d'impression elle-même.
    On pourra toutefois encore intervenir sur la hauteur de calage du capteur
    par interposition de feuillard(s) de calage entre le capteur et son support.


    Dernière édition par Stearghall le Jeu 15 Oct 2020 - 11:13, édité 4 fois
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades EmptyID du message --> a - Support & Hotend.

    Message par Stearghall Ven 2 Oct 2020 - 18:54

    Chapitre X - L'ensemble tête d'impression - Assemblages & upgrades.
    4 - Assemblage de la tête d'impression V6 Edr3 upgradée.

    a - Support & Hotend.

    Avec ce chapitre sur la CR10S de Créality, nous abordons maintenant un point essentiel de l'impression : La tête d'impression.

    Je vais dans un premier temps proposer l'assemblage de la nouvelle tête V6 Edr3 upgradée en lieu et place de la tête d'origine
    puis nous étudierons tour à tour les différents upgrades des composants additionnels que reçoit cette nouvelle tête d'impression.

    Tout démarre sur ce petit chariot mobile ...

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s202

    - Fixation du support de la Hotend.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s203

    - Mise en place de la Hotend dans sa bride de positionnement.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s204


    Dernière édition par Stearghall le Jeu 15 Oct 2020 - 11:14, édité 9 fois
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Chapitre X - L'ensemble tête d'impression - Assemblages & upgrades.
    4 - Assemblage de la tête d'impression V6 Edr3 upgradée.

    b - Capteur de nivellement BL Touch - Montage.

    - Mise en place du capteur de nivellement BL Touch

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s205

    - Mise en évidence du conduit d'accès au puit d'aiguille tactile du capteur.
    Cette aiguille est interchangeable sur usure, il faut donc pouvoir y avoir accès facilement sans tout déposer/dérégler.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s206

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s207

    - Contrôle de positionnement de l'aiguille du capteur de nivellement.
    La différence de hauteur entre l'extrémité inférieure de la buse et celle de l'aiguille du capteur doit être comprise entre 1 et 2 mm.
    Pour permettre d'affiner ce réglage, j'utilise des feuillards de calage d'électrodes de bougies.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s208

    - Comme le met en évidence le cliché ci-dessous, le calage doit être recalibré, il manque 1/10ème de mm.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s210

    - Nouveau calage à 1 mm cette fois ... perfect !!!

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s209

    - Assemblage du ventilateur de refroidissement de la tête d'impression
    et des deux ventilateurs de refroidissement d'impression équipés de leur soufflerie respective.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s211

    On notera au passage la réalisation et l'adjonction d'une entretoise de maintien des caissons de ventilation sur leurs faces avant
    afin de réduire les "bruits" parasites et les vibrations de ces pièces. (Tube bleu en avant de la tête d'impression)

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s212

    A ce stade, beaucoup de composants restent encore à assembler sur cette tête V6 Edr3 comme notamment :
    La cartouche de chauffe, la thermistance, les câblages de ces différents éléments ...

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s213

    Je trouve que c'est un "monstre" cette tête d'impression ... en relativisant, "monstre" pour le gabarit de la machine !

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s214


    Dernière édition par Stearghall le Jeu 15 Oct 2020 - 12:35, édité 4 fois
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades EmptyID du message --> c - Cartouche chauffante & thermistance.

    Message par Stearghall Sam 10 Oct 2020 - 14:58

    Chapitre X - L'ensemble tête d'impression - Assemblages & upgrades.
    4 - Assemblage de la tête d'impression V6 Edr3 upgradée.

    c - Cartouche chauffante & thermistance.

    Avec ce chapitre, nous abordons un des paramètres importants de l'impression : la chauffe du filament.
    La cartouche de chauffe d'origine de la CR10S est d'une puissance de 40 Watts,
    elle est certes d'excellente qualité et suffisante pour l'extrusion d'une large gamme de filaments,
    cependant pour augmenter la réactivité de la chauffe elle est ici remplacée par un upgrade en version 50 Watts.
     
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s216

    Les deux cartouches sont de tailles rigoureusement identiques, ce qui ne pose aucun problème particulier de montage.
    Il est cependant à noter que le cordon d'alimentation de cette nouvelle cartouche étant trop court, une rallonge est à réaliser
    avant l'entrée dans le boitier électronique.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s217

    Un autre composant très important de la chauffe est la sonde de température,
    plus communément nommée thermistance dans l'univers de l'impression 3D.
    La thermistance de la CR10S, bien que de relativement bonne qualité comporte le défaut de ne pas être rigoureusement
    précise sur l'enregistrement.
    Par ailleurs son système de fixation par vis sur le bloc de chauffe en aluminium est assez impactant
    et il est difficile de trouver le compromis correct entre un serrage "cisaillant", mauvais ou optimal.
    Cet élément d'origine est donc upgradé au profit d'une thermistance à douille vissée en laiton,
    beaucoup plus précise sur la transmission de la température mais aussi sur son assemblage au bloc de chauffe.
             
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s218

    Nous aborderons dans un prochain chapitre, quelques points très importants liés à la confection des chemins de câbles via le boitier électronique.
    C'est dans ce contexte qu'il sera nécessaire sur cette nouvelle thermistance de supprimer la connexion par fiche à détrompeur au profit
    d'une connexion directement soudée et la plus courte possible.
    Les parties mâle et femelle de l'enfichage sont donc purement et simplement sectionnées.
    les câbles de la thermistance et du cordon de rallonge sont alors soudés entre eux et en quinconce pour éradiquer les risques de court-circuit.
    Une isolation électrique des soudures est mise en place à l'aide de sections de tubes thermorétractables.      

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s219

    Les deux clichés suivants parlent d'eux-même et mettent parfaitement en valeur,
    la différence de qualité, de fiabilité et de fixation de la thermistance upgradée.
       
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s220

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s221

    Les éléments de chauffe et de prise de température sont positionnés sur le bloc de chauffe en aluminium.
     
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s222

    L'extrémité à connecter sur la carte mère de cette nouvelle thermistance à douille vissée
    est équipée d'un connecteur de type Dupont WJCP sans détrompeur.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s284

    Les pôles positif et négatif ne pouvant pas être intervertis sur la thermistance,
    Le connecteur Dupont WJPC est remplacé par un connecteur JST 2.54 XHP-2
    correspondant à celui de la partie femelle du connecteur de la carte mère.
    Les connecteurs JST sont équipés de détrompeur contrairement au Dupont.
         
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s283

    Au début de ce chapitre, j'ai évoqué le fait que les câbles d'alimentation de la cartouche de chauffe seraient possiblement trop courts.
    C'est en effet le cas et je procède maintenant à la rectification de ce problème.
    L'alimentation d'origine de la cartouche de chauffe est spécifique, et réalisée avec des matériaux de protection thermique performants.
    A ce titre, il est fortement déconseillé de réaliser une allonge en utilisant des "artifices" de connexion de type soudure à l'étain, chatterton,
    connecteurs plastiques, dominos et autres "artéfacts" de solutions rapides qui ne feraient que modifier la résistance des conducteurs électriques
    et au final induirait un mauvais fonctionnement du corps de chauffe.

    Sauf à remplacer tout le câblage directement à la source de connexion de la cartouche, ce qui constituerait le protocole idéal,
    voici une façon de procéder qui a fait ses preuves tant sur le plan de la sécurité électrique que celui de l'isolation à la chauffe
    et plus généralement sur le plan du bon fonctionnement de l'élément chauffant.

    Pour réaliser cette allonge d'alimentation il faudra :
    - Du câble rigoureusement identique à celui qui alimente la cartouche à rallonger. Il aura pu être prélevé sur une cartouche identique mais défectueuse.
    - Deux tubes de connexion à sertir en aluminium, souvent livrés en kit avec la pince dédiée à ce sertissage spécifique.
    - Deux sections de 2cm de gaine thermique qu'il ne faut pas confondre avec de la gaine thermorétractable.
    Une protège de la chaleur électrique alors que l'autre se déforme sous l'effet de la chaleur.
    - Trois sections de 1 cm de gaine thermorétractable.

    Les deux fils d'alimentation de la cartouche à rallonger ainsi que les deux sections d'allonge sont sectionnés en quinconce
    pour éliminer complètement les possibilités de contact direct des épissures.
    Les 4 extrémités sont dénudées sur environ 1 cm.  
         
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s253

    Les tubes à sertir en aluminium sont mis en place et sertis pour former les épissures de connexion.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s254

    Les sections de gaine thermique sont mises en place, en quinconce elles aussi.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s255

    Les sections de gaine thermorétractable viennent consolider le bon positionnement des gaines thermiques.

    Il est à noter que ce type d'allonge ne peut pas être réalisée sur une partie du câblage soumise aux contraintes de l'impression,
    ces zones là devant demeurer sans points durs et le plus souples possible pour résister aux mouvements de va-et-vient des axes d'impression.    

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s256

    Les extrémités des câbles de la cartouche chauffante connecté au bornier à vis sur la carte mère reçoivent
    des connecteurs de sertissage en aluminium.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s281

    Il est plus que déconseillé de serrer les vis du bornier sur les extrémités de fils simplement dénudés ou voir même soudés à l'étain.
    Ceci endommagerait la connexion, induisant des risques importants de rupture et de surchauffe de l'alimentation de la cartouche de chauffe
    pouvant conduire dans certains cas extrêmes à l'incendie.
    Par ailleurs qui dit mauvaise connexion dit également rendement du composant affaibli, c'est une cartouche de chauffe,
    je vous laisse tirer la bonne conclusion de cette remarque !    

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s282

    Les connexions de la cartouche de chauffe et de la thermistance dans le boitier de gestion électronique
    sont abordées plus loin dans ce sujet au sein du chapitre dédié à la partie électronique de la CR10S.


    Dernière édition par Stearghall le Ven 16 Oct 2020 - 16:19, édité 10 fois
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades EmptyID du message --> d - Les chemins de câbles - Astuces.

    Message par Stearghall Dim 11 Oct 2020 - 1:04

    Chapitre X - L'ensemble tête d'impression - Assemblages & upgrades.
    4 - Assemblage de la tête d'impression V6 Edr3 upgradée.

    d - Les chemins de câbles - Astuces.

    Avec la mise en place de la cartouche de chauffe et de la thermistance, nous amorçons le passage incontournable
    des liaisons entre les éléments de l'imprimante et son boitier de gestion électronique.

    Beaucoup de problèmes sont régulièrement soulevés sur ces liaisons
    et notamment les soucis liés à l'utilisation des gaines tressées thermorétractables ou non.
    Nous allons donc maintenant tenter de détricoter certains de ces problèmes essentiellement dus
    à des méconnaissances d'utilisation et surtout de mise en œuvre.

    Lorsque nous parlons de liaisons entre les éléments électroniques ou électriques de l'imprimante et le boitier de gestion,
    il est un concept incontournable : Toutes les liaisons, depuis l'alimentation de n'importe quel élément
    jusqu'à l'entrée dans le boitier de gestion électronique doivent être le plus souple possible
    .
    Chaque point dur sur ces connexions, chemins de câbles, gaines ... devient un point de faiblesse et de rupture de la connexion.
    Les cordons d'alimentations des éléments mobiles d'une imprimante, il est inutile de le rappeler, sont en perpétuels mouvements de va-et-vient.
    Ces alimentations, en conséquence très sollicitées, seront sujettes à des zones de fractures au niveau des points durs,
    un peu à l'image d'une tôle que l'on plie et déplie, replie, re-déplie, etc. etc. jusqu'à atteindre son point de cisaillement/rupture.
    Les principaux points durs constatés sur ces liaisons se manifestent généralement à proximité de cosses, de chatterton, de gaine thermorétractable,
    de soudures, aux entrées d'alimentation des composants, et plus généralement à proximité directe de matériaux rigides ou semi-rigides comme le chatterton.
    On ne peut certes pas les éliminer tous mais nous pouvons par quelques précautions, fortement les limiter.
    Les problèmes principaux de "casses" de connectiques se rencontrent le plus souvent au niveau de la confection des chemins de câbles,
    encore trop souvent à mon gout réalisés à l'aide de gaines tressées thermorétractables ou non, autant dire la bête noire de nombre d'imprimeurs en herbe !

    Nous voici donc face à un problème récurrent : L'effilochage des extrémités d'une gaine tressée,
    grand moment de solitude pour beaucoup, d'énervement pour d'autres et de lassitude pour les derniers qui n'hésitent pas
    à attribuer les qualificatifs de "grosse merde" pour ces petits bouts de gaines ingénieuses.
    Trois astuces très simples peuvent pourtant être mises en œuvre pour dompter facilement ce "petit serpent très venimeux" !!!
         
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s223

    La première astuce sera réalisée à l'entrée du chemin de câbles donc, l'extrémité qui entrera dans le boitier de gestion.
    Pour réaliser cette petite astuce, nous aurons besoin :
    - De gaine tressée thermorétractable ou non.
    - D'un forêt au diamètre maximal autorisé par la gaine et précisé par le fabricant, pour cet exemple ce sera une mèche de 8 mm.
    - D'un petit carré de feuille de cellophane donc une des particularités est de ne pas se laisser adhérer par la colle cyanoacrylate.
    - De colle cyanoacrylate en version liquide ou gel.
     
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s224

    Voyons comment réaliser une entrée de câbles efficace, en forme d'entonnoir.
    Le carré de cellophane est enroulé serré autour de la tige de mèche (partie lisse), elle empêchera l'adhérence de la colle au métal du forêt.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s225

    La mèche et son cellophane sont alors délicatement insérés dans la gaine tressée, sur toute la longueur de la tige lisse
    et à partir de la partie de gaine qui n'est pas effilochée.
    On remarque sur le cliché suivant que l'effilochage de la gaine n'est pas préalablement éliminé, c'est possible mais pas indispensable.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s226

    Sur le centimètre de longueur commençant après la partie de gaine effilochée,
    imbibé tout le contour de la gaine avec de la colle cyanoacrylate sans exagération.
    Éliminer l'excédant de colle et laisser sécher.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s227

    Retirer la mèche qui, si vous avez correctement enroulé la feuille de cellophane se retire très facilement.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s228

    Retirer la feuille de cellophane qui s'enlève sans grande difficulté.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s229

    On obtient, après découpe aux ciseaux de la partie de gaine effilochée, un joli petit cône relativement rigide qui ne s'effilochera plus.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s230

    Il deviendra alors très facile d'insérer les câbles et certains composants comme ici une cartouche de chauffe et une thermistance.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s231

    La deuxième astuce est réalisable de deux façons différentes et elle concernera les extrémités des chemins de câbles
    qui arrivent aux éléments de l'imprimante elle-même.
    Nous démarrons donc par le pire scénario possible en la matière : une gaine tressée fortement effilochée.  

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s232

    Sectionner la partie de gaine effiloché à l'aide d'un ciseau parfaitement aiguisé.
     
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s233

    Insérer les câbles et éléments dans la gaine par l'entonnoir préalablement réalisé et comme décrit ci-dessus.
    Pour cet exemple, je n'ai utilisé que du câblage pour un meilleur visuel de tutoriel.
    Il reste évident que dans la pratique, à ces extrémités se trouveront des connectiques fiches ou des composants,
    ce qui ne modifie en rien le protocole de mise en œuvre de cette astuce.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s234

    Enfiler une section de 20mm de gaine thermorétractable d'un diamètre à peine supérieur à celui de la gaine tressée.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s235

    Passer complètement sur la gaine jusqu'à s'assurer qu'aucun brin de tresse ne reste replié ou coincé.
     
    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s236

    Replacer la section de gaine thermorétractable en position 2/3 sur la gaine tressée, 1/3 sur le câblage.
    A l'aide d'un briquet ou mieux d'un microtorche, chauffer la petite section de gaine thermorétractable
    jusqu'à l'obtention de la rétraction idéale sans que la flamme n'entre en contact avec la gaine tressée
    au risque d'endommager cette dernière.
    Et le tour est joué, vous obtenez une terminaison propre et nette.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s237

    Avantage de cette méthode : on peut assez facilement retirer la section de gaine thermo sans endommager la gaine tressée
    pour ré-intervenir sur le chemin de câble et au besoin remplacer ce petit morceau pour refermer la gaine correctement.
    Inconvénient : on crée un point dur sur le chemin de câble qui peut en certains endroits être préjudiciables à la connectique.
    Il faudra donc être attentif à ce point et ne pas réaliser cette technique sur des extrémités sensibles et sujettes à rupture.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s238

    Ceci m'amène à cette deuxième astuce bis qui consistera à utiliser de la bande collante textile
    pour réaliser les terminaisons de chemins de câbles sensibles.
    Ce produit à la particularité d'être très adhésif tout en restant très souple.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s239

    Une petite section est prélevée du rouleau, suffisante pour réaliser 2 tours pas plus.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s240

    Une petit coup de ciseau pour enlever l’excès de longueur de la bande adhésive
    et nous obtenons une extrémité de chemin de câbles parfaitement propre, nette ... et flexible !
    Inconvénient de cette méthode : Au bout d'un certain temps, il devient difficile de retirer la bande adhésive
    sans ré-effilocher la gaine tressée.
    Avantage : L'extrémité de la gaine tressée ainsi figée reste parfaitement souple et donc sans aucun point dur.      

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s241

    Je précise que personnellement, je ne procède jamais à la rétraction de la gaine tressée,
    ceci afin de pouvoir ré-intervenir sur les chemins de câbles pour maintenance ou amélioration
    sans être contraint de remplacer systématiquement les gaines tressées.


    Dernière édition par Stearghall le Jeu 15 Oct 2020 - 11:23, édité 3 fois
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades EmptyID du message --> e - Les ventilations.

    Message par Stearghall Dim 11 Oct 2020 - 19:47

    Chapitre X - L'ensemble tête d'impression - Assemblages & upgrades.
    4 - Assemblage de la tête d'impression V6 Edr3 upgradée.

    e - Les ventilations.

    La tête d'impression V6 EDR3 "Full" étant déjà un composant upgradé,
    que ce soient les deux ventilateurs de refroidissement du filament ou celui qui refroidit le corps de chauffe,
    tout trois sont d'excellente qualité et ne nécessitent donc pas qu'on s'y attarde.
    La modification apportée sur les ventilations de cette tête V6 sera plus de nature esthétique et protégeante à l'égard des alimentations.

    Ci-dessous la tête d'impression V6 EDR3 "Full" dans son état d'origine.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s242

    Comme on peut le constater, les chemins de câbles font un peu "fouillis", les deux ventilateurs latéraux étant rigoureusement les mêmes,
    les cordons d'alimentation sortent par les faces antérieures et sont simplement maintenus avec de l'adhésif tissus.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s243

    L'amélioration sera ici principalement visuelle avec la réalisation d'un faisceau électrique en adhésif tissus.
    - Les alimentions des ventilateurs latéraux sont dessoudées pour être ressoudées en sortie postérieure.
    - Les orifices des sorties de câbles des ventilateurs latéraux sont refermées en fonte de PLA, poncés et relissés au microtorche.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s244

    - Un disque de mousse adhésive est mis en place pour masquer et maintenir les câbles en sortie des ventilateurs latéraux.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s245

    - Le ventilateur central de refroidissement du corps de chauffe est désolidarisé de son support en-clipsable pour être tourné
    d'un quart de tour de telle façon que la sortie de câble d'alimentation ne se fasse plus en bas à gauche mais par le dessus.  

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s246

    Ci-dessous deux clichés pour comparatif du résultat obtenu.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s249

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s248

    Un carter de couverture sera prochainement réalisé en PVC sous protocole CFAO et mis en place sur cette tête V6 upgradée.


    Dernière édition par Stearghall le Jeu 15 Oct 2020 - 11:25, édité 2 fois
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Chapitre XI - L'électronique - Assemblages & upgrades.

    Ce chapitre dédié à toute la gestion électronique de la CR10S va nous permettre d'appréhender en toute quiétude
    et de façon pragmatique toute la connectique des différents éléments gérés par le boitier de contrôle.

    Comme de coutume, vous disposez ci-dessous  Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades 3957734397  de tous les liens interactifs de redirection vers les thèmes traités.
     
    1 - Le boitier de contrôle.
    a - La carte mère - Présentation & Connectique.
    b - L'écran LCD - Présentation & Connectique.
    c - Le module d'alimentation des circuits de puissance - Présentation & Connectique.
    d - Le bloc d'alimentation générale - Présentation & Connectique.
    e - Upgrade - Platines TL Smoother - Présentation & Connectique.
    f - Upgrade - Augmentation du volume du boitier de contrôle. (En cours de mise en page)
    g - Upgrade - Capteur de nivellement BL Touch - Connexion & Paramétrage. (En cours de mise en page)
    h - Upgrade - Reprendre le contrôle total de la CR10S - Flasher le firmware. (En cours de mise en page)


    Dernière édition par Stearghall le Ven 4 Déc 2020 - 20:44, édité 15 fois
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    Chapitre XI - L'électronique - Assemblages & upgrades.
    1 - Le boitier de contrôle.

    a - La carte mère - Présentation & Connectique.

    Quoi de plus naturel dans ce contexte que de commencer par disséquer l'élément principal de cette gestion qu'est la carte mère.
    Le cliché suivant est autorisé en agrandissement pour une meilleure lecture des différents éléments.
    Des numéros ont été positionnés dans les fiches de connexion sur la carte mère afin de nous permettre une visualisation parfaite
    des emplacements dédiés à chacun des composants de cette imprimante.
    Certains repérages correspondent à des emplacements non utilisés, voir même non brochés en montage d'origine CR10S,
    nous verrons plus loin dans ce chapitre quels sont les composants que l'on peut y connecter.
    Il existe deux versions de cartes mères pour la CR10S : les Melzi V1 et Melzi V2.
    Même si globalement elles ont des airs de sœurs jumelles, quelques composants changent ainsi que le positionnement des connecteurs.
    Celle qui nous intéresse aujourd'hui correspond au modèle Melzi V1.

    Imprimante 3D Créality CR10S - Présentation & upgrades Cr10s252

    Les connexions en assemblage d'origine CR10S :
    - En position 5 / Composant de l'axe X (E) / Repère X+ / Capteur de fin de filament /
    - En position 6 / Composant de l'axe X / Repère X- / Contacteur de fin de course N°1 de l'axe X /
    - En position 7 / Composant de l'axe Y / Repère Y- / Contacteur de fin de course N°1 de l'axe Y /
    - En position 8 / Composant de l'axe Z / Repère Z- / Contacteur de fin de course N°1 de l'axe Z /
    - En position 11 / Composant de l'axe Z / Repère TH1 / Thermistance N°1 du bloc de chauffe N°1 /
    - En position 13 / Repère Fan1 / Ventilateur de refroidissement de la carte mère /
    - En position 14 / Composant de l'axe X / Repère K-FAN / Ventilateur de refroidissement de l'impression en cours /
    - En position 15 / Composant de l'axe Y / Repère TB / Thermistance du lit chauffant /
    - En position 16 / Composant de l'axe X / Repère Fan2 / Ventilateur de refroidissement du corps de chauffe
    - En position 17 / Repère Fan3 / Ventilateur d'aération du boitier /
    - En position 21 / Repère EPX2 / Platine écran de contrôle position 21 / Repère EPX2 /
    - En position 22 / Repère EPX1 / Platine écran de contrôle position 22 / Repère EPX1 /
    - En position 31 / Repère + / Borne + de l'alimentation carte mère / Via boitier d'alimentation /
    - En position 32 / Repère + / Borne + via platine de control IN position 32 /
    - En position 33 / Composant de l'axe X / Repère + / Borne + de la cartouche de chauffe /
    - En position 41 / Composant de l'axe Z / Repère Z1 / Moteur gauche de l'axe Z (côté extrudeur) /
    - En position 42 / Composant de l'axe Z / Repère Z2 / Moteur droit de l'axe Z /
    - En position 43 / Composant de l'axe Y / Repère Y / Moteur de l'axe Y /
    - En position 44 / Composant de l'axe X / Repère X / Moteur de l'axe X /
    - En position 45 / Composant de l'axe X (E) / Repère E1 / Moteur de l'extrudeur N°1 /

    Les connexions de composants Upgrad :
    - En position 8 / Composant de l'axe Z / Repère Z- / Capteur de nivellement BL Touch / Vient en remplacement du contacteur de fin de course d'origine /
    - En position 9 / Composant de l'axe Z / Repère D11 / Capteur de nivellement BL Touch / Fil rouge côté trait rouge sur repérage chiffre 9 /
    - En position 14 / Composant de l'axe X / Repère K-FAN / Ventilateurs de refroidissement de l'impression en cours de la tête d'impression V6ERD3 Full /
    - En position 41 / Composant de l'axe Z / Repère Z / Platine TL Smoother du moteur gauche de l'axe Z (côté extrudeur) / La 2ème broche du TL Smoother reçoit celle du moteur /  
    - En position 42 / Composant de l'axe Z / Repère Z / Platine TL Smoother du moteur droit de l'axe Z / La 2ème broche du TL Smoother reçoit celle du moteur /
    - En position 43 / Composant de l'axe Y / Repère Y / Platine TL Smoother du moteur droit de l'axe Y / La 2ème broche du TL Smoother reçoit celle du moteur /
    - En position 44 / Composant de l'axe X / Repère X / Platine TL Smoother du moteur droit de l'axe Y / La 2ème broche du TL Smoother reçoit celle du moteur /

    Les connexions libres en assemblage d'origine CR10S :
    - En position 1 / Composant de l'axe ** / Repère G /
    - En position 2 / Composant de l'axe ** / Repère A11 /
    - En position 3 / Composant de l'axe ** / Repère A12 /
    - En position 4 / Composant de l'axe ** / Repère D12 /
    - En position 9 / Composant de l'axe Z / Repère D11 / Capteur de nivellement / Optionnel
    - En position 46 / Composant de l'axe X (E) / Repère E2 / Moteur de l'extrudeur N°2 / Optionnel
    - En position 71 / Composant de l'axe Z / Repère LAS / Laser 12V /
    - En position 72 / Composant de l'axe Z / Repère TH2 / Thermistance N°2 du bloc de chauffe N°2 / Optionnel
    - En position 73 / Composant de l'axe Z / Repère Z+ / Contacteur de fin de course N°2 de l'axe Z / Optionnel
    - En position 74 / Composant de l'axe Y / Repère Y+ / Contacteur de fin de course N°2 de l'axe Y/ Optionnel

    Les connexions non brochées d'origine CR10S :
    - En position 18 / Composant de l'axe ** / Repère AUX1 /


    Dernière édition par Stearghall le Jeu 15 Oct 2020 - 11:25, édité 7 fois