Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT

Toute la communauté du Radoub du Ponant
vous souhaite la bienvenue.
En fermant cette fenêtre contextuelle vous ne pourrez
consulter qu'une infime partie des rubriques de notre site.
La visualisation de la totalité de son contenu n'est accessible
qu'après inscription, validation de votre compte ET présentation.
Merci pour votre compréhension.

Modélisme Arsenal, Naval, Aérien, Terrestre et Autres.

    Les sacrifiés de 1940 Bloch 174 au 1/72 e Heller

    Partagez
    michaud
    Enseigne de Vaisseau 1ère classe
    Enseigne de Vaisseau 1ère classe

    michaud

    Les sacrifiés de 1940

    Les colonnes allemandes déferlent sur la France. Dunkerque ou plusieurs divisions franco britanniques sont prises au piège et puis ,il y a eu la percé de Sedan. La tactique de la guerre éclair pressentie par De Gaulle et l'emploi de divisions blindées appuyées par l'aviation dans ses mémoires est dans les manuels de guerre. Mais les Allemands la mettent en pratique . La tactique employée par l'armée française est obsolète et date de la 1 ère guerre mondiale ( guerre de position, la ligne Maginot ). Rapidement dépassés par cette guerre de mouvements
    L'état major français tente de contrer l'inévitable. Il faut des renseignements le plus rapidement possible. l'aviation est mise à contribution au maximum de ses capacités.
    Mais.............Trop peu , trop tard. Les responsables n'ont pas su concevoir suffisamment à temps un matériel suffisamment performant et ont errer et perdu du temps dans la profusion et la création d'une pléthore de prototypes inutiles au lieu de se concentrer sur quelques uns.
    Le corps d'observation de l'armée de l'air avait plusieurs appareils dont la plupart dépassés et devinrent rapidement les proies de la chasse allemande. Pourtant un appareil fit l'admiration de tous tant par ses lignes tres pures , mais aussi par ses performances. Le Bloch 174. Rapide ,maniable mais peu armé ( quelques pétoires de 7mm5), il pouvait néanmoins rivaliser voir surpasser la plupart de ses adversaires.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Mais la situation devint rapidement intenable malgré les prouesses de certains pilotes ( trop peu nombreux, équipés en majorité de chasseurs dépassés comme les Morane 406 qui ne pouvaient pas rattraper les Dornier et les colonnes de Heinkel, quand aux Messerschmitt,  les chasseurs allemands leur damaient le pion le plus souvent).
    Quelques avions performants comme le Dewoitine 520 et le Bloch 174 eurent le dessus grâce à leurs performances et la qualité des pilotes.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Produit à trop peu d'exemplaires les Dewoitine ( voir le chasseur oublié ) et les Bloch ne purent influer sur les événements.
    Un pilote- écrivain célèbre pilota ce magnifique appareil, Antoine de St Exupéry et raconta notamment une de ses missions de reconnaissance nocturnes sur Arras.
    La plupart des Bloch purent s'évader en Afrique du nord pour continuer la lutte.
    Quelques rares exemplaires furent capturés par les forces d'occupation.
    L'histoire du Bloch continua apres la guerre sous une autre version le Bloch 175 T ( pour torpilleur) avec un succès mitigé.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    D'apres les historiens, même si ces appareils avaient été en nombre suffisant, cela n'aurait pas pu changer grand chose tant la situation à terre étaient catastrophique à tous niveaux.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    J'ai prit du plaisir à assembler cette maquette dont les éléments certes simplistes s'assemblent correctement ( Merci Marco ).

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Pour l'histoire, Antoine de St Exupéry s'illustra en reprenant la lutte pour la libération de la France en pilotant un autre bimoteur le P38 lightning en version reconnaissance. Il disparu au large d' Antibes vraisemblablement descendu par un chasseur allemand. Une autre version indique qu'il s'est évanoui, le pilotage de l'avion américain était difficile ( il fallait brancher son masque à oxygène des le décollage et la surconsommation fatiguait ). St Ex n'étant plus de première jeunesse( on lui avait interdit de continuer à piloter ), ceci pouvant expliquer cela.

    A bientôt Amitiés  jean-Jacques
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonsoir Jean-Jacques,

    Merci pour ce cours d'histoire concernant cet avion qui a, il est vrai, une fort belle ligne. Merci à MArcel Bloch - Dassault pour la création de cet avion de légende !

    A plus.

    Bonne soirée.
    michaud
    Enseigne de Vaisseau 1ère classe
    Enseigne de Vaisseau 1ère classe

    michaud



    Merci Bertrand
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonsoir Jean-Jacques,

    Mais je t'en prie, tes dossiers sont vraiment intéressant et nous remettent en mémoires ou nous apprennent certains faits historiques.

    Bonne soirée.