Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT

Toute la communauté du Radoub du Ponant
vous souhaite la bienvenue.
En fermant cette fenêtre contextuelle vous ne pourrez
consulter qu'une infime partie des rubriques de notre site.
La visualisation de la totalité de son contenu n'est accessible
qu'après inscription, validation de votre compte ET présentation.
Merci pour votre compréhension.

Modélisme Arsenal, Naval, Aérien, Terrestre et Autres.

    Jeep Willys - 1/8ème - Ed. Hachette - Construction par Glénans (Partie 2)

    michaud
    Lieutenant de Vaisseau
    Lieutenant de Vaisseau



    Apres relecture a la va vite, ce fameux 37 mm anti char us est en fait une extrapolation d'un 37 mm allemand dont un certain nombre a été acheté par US Army. Sans doute a t il subi quelques modifications.

    JJ
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Re bonjour Jean-Jacques,

    Je reprends donc ce que j'avais écrit page 20 dans le message 491, et je rajoute les 5 pages éditées par Hachette dans le livret n°128 où est raconté la vie de ce canon, mais sans aucune spécification comme ce que j'ai écrit et copié ci-dessous.

    Reprise de ce que j'ai écrit :

    ... "Bonjour à tous,

    Ça y est ! Je me lance dans le montage de ce fameux canon antichar : C'est la seule explication de Hachette : Il manque un peu de détail, mais ce n'est pas trop grave, j'ai eu des informations et images de chez les italiens.

    Il s'agit donc d'un canon antichar M3-A1 37 mm :

    J'ai fait des recherches sur Internet et ai trouvé des indications intéressantes (sur le site suivant :
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Voici le détail de ce dossier :

    États-Unis
    CANON ANTICHAR
    En 1939, l’US Army décida de développer un canon antichar. Elle acheta des canons allemands de 3,7 cm Pak 35/36 afin d’examiner leur fonctionnement, elle en fabriqua sa propre version baptisée : « 37 mm Antitank Gun M3 ». Peu de temps après l’entrée en service du M3, les ingénieurs lui rajoutèrent un frein de bouche, créant ainsi la version M3A, version qui allait être la plus produite. Ce canon était assez pratique et léger, mais il était dépassé dès son entrée en service. Les événements européens de 1940-41 démontrèrent que les canons antichars de 37 mm ne pouvaient plus percer les blindages des chars alors en service. Cependant, ce canon était facile à produire et à transporter, de plus, il était suffisant pour percer les faibles blindages japonais. Il demeura donc en service jusqu’en 1945 dans le Pacifique. Au total, 18 702 canons M3 et M3A1 furent produits durant la guerre.



    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Très inspiré du « 3,7 cm Pak 35/36 » allemand, le canon M3 servit durant toute la guerre du Pacifique.


    SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES DU M3A1
    Calibre 37 mm
    Poids du projectile 0,86 Kg
    Portée efficace 457 m
    Masse 410,4 Kg en déplacement
    Longueur 1,979 m
    Élévation -10 ° à 15 °
    Pénétration de blindage 25,4 mm à 915 m
    Rotation 60 °
    Vitesse initiale 885 m/s


    Et voici une image avec 3 dessins de ce canon :

    - Photo Canon antichar M3-A1 37 mm :



    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



    Fin des spécifications" ...




    Voici maintenant l'article proposé par Hachette dans le fascicule n°128 :

    Page 1 :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Page 2 :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Page 3 :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Page 4 :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Page 5 :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Pour avoir plus d'informations, il faut aller chercher sur Internet !

    Voilà, j'espère que cette intéressante lecture vous aura donnée les informations recherchées.

    A plus.

    Bonne après-midi.


    Dernière édition par Glénans le Sam 11 Jan 2020 - 22:24, édité 3 fois
    Marco la frite
    Lieutenant de Vaisseau
    Lieutenant de Vaisseau

    Marco la frite

    C'est un teuton made in USA  Jeep Willys - 1/8ème - Ed. Hachette - Construction par Glénans (Partie 2) - Page 22 279953685  Jeep Willys - 1/8ème - Ed. Hachette - Construction par Glénans (Partie 2) - Page 22 279953685  Jeep Willys - 1/8ème - Ed. Hachette - Construction par Glénans (Partie 2) - Page 22 279953685
    Restons simple  Jeep Willys - 1/8ème - Ed. Hachette - Construction par Glénans (Partie 2) - Page 22 1846503051  Jeep Willys - 1/8ème - Ed. Hachette - Construction par Glénans (Partie 2) - Page 22 1846503051  Jeep Willys - 1/8ème - Ed. Hachette - Construction par Glénans (Partie 2) - Page 22 1846503051
    Merci Bertrand et JJ a20c a20c a20c
    Marco
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Re bonjour Marco,

    Mais je t'en pris.

    Bonne après-midi.
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonjour à tous,

    Je reprends la fabrication du Canon avec le livret n° 124 : Montage de la première roue du canon (Gauche).

    La couverture de la brochure :

     - N°124 Page Titre :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Les  éléments de la brochure :

     - N°124 Liste pièces :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Le sachet contient 7 pièces (3 en Zinc et 4 en ABS) avec 3 séries de vis, rangées dans un coffret en plastique thermoformé placé dans une pochette en plastique compartimentée :


     - N°124 Sachet pièces :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



    Présentation des éléments, sorties de leur sachet, avant leur utilisation pour cet assemblage, avec en haut la partie déjà montée :

     - Photo DSCN11110 :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



    Il faut, pour obtenir une roue convenable ! fixer les 2 parties de la jante (en Zinc) sur le pneu (en Zinc ? et ABS) en les fixant avec 4 vis.

    Les pièces sorties de leur emballage :

     - Photo DSCN11111 :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    La jante extérieure étant installée, il me reste à fixer la partie intérieure en positionnant (flèches rouges) correctement les orifices en face des éléments saillants de la jante extérieure, j'utilise pour cela des allumettes ou des cure-dents pour bien les positionner :

     - Photo DSCN11112-bis :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    J'obtiens ceci avec les vis peintes en vert-armée, comme d'habitude :

    Le côté intérieur :

     - Photo DSCN11113 :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Le côté extérieur, en faisant attention à ne pas casser et perdre la petite valve (cercle rouge), comme cela m'est arrivé sur une des roues de la "Jeep" !

     - Photo DSCN11114-bis :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Je vais fixer le moyeu de l'essieu avec 2 vis, en alignant les 2 trous (flèches rouges) :

     - Photo DSCN11115-bis :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



    Je passe au montage du stabilisateur sur l'extrémité de la moitié inférieure de l'essieu à roue avec ensuite la pose de la roue avec une rondelle et une vis pour les tenir ; Celles-ci seront cachées par un couvre-moyeu.

    Voici l'ensemble des pièces pour ce petit travail :

     - Photo DSCN11120 :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Il faut insérer le stabilisateur dans l'axe gauche de l'essieu et veillant à ce que la languette, à l'avant, entre et surtout reste en poste dans l'orifice du stabilisateur (cercle rouge) :

     - Photo DSCN11122-bis :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    ATTENTION : Comme cette pointe ne tient pas bien dans son emplacement, même avec la roue en place, ce qui fait que le stabilisateur part vers l'avant ou l'arrière, j'ai été obligé de la bloquer avec une petite goutte de colle !
    Une autre vue de ce réglage (cercle rouge) :

     - Photo DSCN11124-bis) :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



    Fixation de la roue avec la rondelle entre la vis et l'axe de l'essieu :

     - Photo DSCN11125 :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Enfin j'ai posé le couvre-moyeu en l’emboîtant à force sur le centre de la jante.

     - Photo DSCN11126 :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



    Les pièces de ce fascicule n°124 sont installées. La base du canon étant un peu "penchée", je vais poser rapidement la seconde roue.

    Cela m'a pris une petite demi-heure soit 92 heures et 30 minutes depuis le début de la construction de la "Jeep" et donc 2 heures pour le  canon seul. Le tout  illustré avec 14 illustrations.

    A bientôt.

    Bonne journée.
    Dan le Cévenol
    Maître Principal
    Maître Principal

    avatar

    Bonsoir Bertrand.
    Je te souhaite une bonne continuation pour ce canon anti char.
    Je vois que tu es perfectionniste comme moi pour la comptabilisation des heures passées à la construction.
    Amicalement.
    Daniel.
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonsoir Daniel,

    Merci pour tes souhaits. Cela me permet de continuer à lire les informations sur la "Jeep" tout en terminant une arme que je ne connais pas du tout.

    Eh oui ! Je compte, car cela m'amuse, que ce soit pour le temps comme pour le nombre de pièces et surtout celui des vis : Impressionnant !
    Ce doit être mon côté scientifique que j'ai développé depuis pratiquement 50 ans !
    De toute manière je compléterais le tableau que j'avais présenté en page 19 avec le message n°474 du 24/09/2019 à 12h41.

    A très bientôt pour la suite.

    Bonne soirée.