Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT

Toute la communauté du Radoub du Ponant
vous souhaite la bienvenue.
En fermant cette fenêtre contextuelle vous ne pourrez
consulter qu'une infime partie des rubriques de notre site.
La visualisation de la totalité de son contenu n'est accessible
qu'après inscription, validation de votre compte ET présentation.
Merci pour votre compréhension.

Modélisme Arsenal, Naval, Aérien, Terrestre et Autres.

    097 Hurricane au 1/72 Airfix par jean-Jacques

    Partagez
    michaud
    Enseigne de Vaisseau 1ère classe
    Enseigne de Vaisseau 1ère classe

    michaud

    Hurricane au 1/72 Airfix par jean-Jacques



    Grâce à la chance et à la générosité de notre Marco , j'ai réalisé cet " ouragan "dans l'une de ses premières versions.

    Voici donc cet Hurricane issu du coffret Airfix dogfight doubles contenant ce chasseur et un JU 88. Pour ceux qui ne serait pas familier du langage très particulier et imagé du combat aérien, dogfight signifie " combat de chien ", il désigne normalement les différentes phases d'un combat aérien entre un ou plusieurs appareils, généralement des chasseurs.


    Le Hawker Hurricane équipait une grande partie des escadrilles de la RAF avant que celle-ci ne s'équipe de Spitfires plus performants.
    Cet appareil d'apparence pataude, jugé hâtivement comme dépassé par certains donna du fil à retordre à la chasse allemande équipée de Messerschmitts plus rapides . Au début 1940 des Hurricanes interceptèrent 24 bombardiers ( Heinkel 111) escortés par 11 Messer. 11 Bombardiers furent descendus, les Hurricanes ne subissant que des dégâts légers..........


    L'appareil présenté est celui d'une escadrille de nos cousins canadiens qui eux aussi se sont particulièrement distingués au cour du conflit.


    Le Hurricane fut présent sur tous les fronts avec un moteur un peu plus puissant, mais surtout ,il fut l' avion à tout faire. Primitivement armé de 6 à 12 mitrailleuses de 7,92 mm, remplacé par des 12 mm, puis par deux canons de 20mm dans chaque ailes allant jusqu'à être équipé de deux canons de 40 mm en gondoles pour la lutte anti-char puis avec des roquettes ( 4 sous chaque ailes ), on l'appelait l'ouvre-boite Il fit des ravages dans les colonnes de chars en Lybie, bombardant en Grèce ou en Birmanie où les colonnes japonaises furent massacrées par leurs attaques. Il fut utilisé à bord de navires de la Royal Navy pour la protection des convois et comme chasseur de nuit.
    Des appareils furent livrés aux Soviétiques, particulièrement appréciés de leurs pilotes.


    J'ai pris beaucoup de plaisir à monter cet appareil malgré un moule qui accuse son âge, mais avec un peu de soin , on peu obtenir un visuel agréable.
    Grosse précaution au montage du train d'atterrissage qui est très fragile.




    A bientôt a163  a009c   Amitiés Jean-Jacques