Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT

Toute la communauté du Radoub du Ponant
vous souhaite la bienvenue.
En fermant cette fenêtre contextuelle vous ne pourrez
consulter qu'une infime partie des rubriques de notre site.
La visualisation de la totalité de son contenu n'est accessible
qu'après inscription, validation de votre compte ET présentation.
Merci pour votre compréhension.

Modélisme Arsenal, Naval, Aérien, Terrestre et Autres.

    Reconstruction de la Nina (Christophe Colomb - 1492)

    Captain CHRIS
    Maistrancier
    Maistrancier

    Captain CHRIS

    Bonjour,

    Cette Nina assez mal en point a été récupérée dans une brocante

    Le gréement tombe en miettes, et n'est de toute façon pas du tout réaliste, et je ne suis pas sûr que la
    coque n'ait pas servi aussi pour faire un bateau de pêche ou divers autres :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Votre avis ? Récupérable ou direction la poubelle ?

    Amitiés,

    Christian


    Dernière édition par Captain CHRIS le Sam 25 Juil 2020 - 23:44, édité 1 fois
    christian 2
    Maistrancier
    Maistrancier

    christian 2

    Bonjour Christian

    Oui elle est récupérable si tu veux je peux te passer les plans que j'ai en ma possession.
    Tu devras tomber la rambarde de poupe car il faut la monter un peu.

    A + Christian
    michaud
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    michaud

    Bonjour Christian.

    Récupérable dans le sens vérité historique........Je ne pense pas ( trop d'irréalisme dans les proportions, la forme de la coque etc........). Déjà que les " spécialistes " ne s'accordent pas quand aux répliques actuelles........ la jeter, non, mais pour amuser un enfant en lestant un peu la coque avec une quille comme un bateau -jouet pour un plan d'eau, ça serait sympath.

    Amitiés JJ
    parellum
    Inspecteur Général de la Marine
    Inspecteur Général de la Marine

    parellum

    a009d

    Oui elle est récupérable si, et c'est difficile à voir sur photos, la coque est bien réalisée. En revanche il faudra effectivement revoir les œuvres mortes et le gréement.

    Ce n'est que mon avis.
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    a012

    Il y a somme toute une certaine dose de travail à investir, mais je suis d'avis qu'il y a moyen d'en sortir ... une Nina plus cohérente!
    Difficile de rentrer plus dans le détail avec seulement deux clichés ... d'un peu loin.

    Ce qui saute aux yeux, c'est l'erreur d'échelle induite par le choix de l'essence de bois et donc de sa fibre ... et ça, autant dire on jette et on recommence !

    Tout est affaire de goût, de moyen et surtout d'objectif réel de restauration.

    En tout cas cette maquette est très simpliste, mais semble avoir été réalisée très proprement ... ça ressemble à un bateau ... à suivre donc !
    Captain CHRIS
    Maistrancier
    Maistrancier

    Captain CHRIS

    Bonjour,

    J'ai évolué sur ce projet

    Aux dernières nouvelles, je me dirigerais vers un modèle sur plan réalisé d'après la compilation de
    diverses sources (l'actuel est effectivement sans grand intérêt...)

    Au 1/48, la Nina de 23 m donnerait un modèle de 48 cm hors tout, construit en coque fermée sur
    quille avec une douzaine de couples

    Pour le tracé, je me contenterai de dessin à la main, je l'ai déjà fait il y a un demi-siècle, et c'était
    un boulot assez plaisant

    Amitiés,

    Christian
    Captain CHRIS
    Maistrancier
    Maistrancier

    Captain CHRIS

    Bonjour,

    Photos de l'état actuel de cette reconstruction de la Niña au 1/48 à partir du plan Pastor :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Amitiés,

    Christian
    parellum
    Inspecteur Général de la Marine
    Inspecteur Général de la Marine

    parellum

    Bravo! rien à voir avec le montage originel! Mais ça en valait la peine!
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonsoir Christian,

    J'ai vraiment l'impression que la maquette que tu nous présentes aujourd'hui est toute neuve !

    Superbe travail, avec une remise à jour d'excellent niveau, et surtout concernant le vernissage.

    Bonne continuation pour la fin du montage.

    A bientôt.

    Bonne nuit.
    Captain CHRIS
    Maistrancier
    Maistrancier

    Captain CHRIS

    Bonsoir,

    C'est un nouveau modèle, comme je l'avais annoncé, et il est en noyer naturel, même pas de fondur...

    Amitiés,

    Christian
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Re bonsoir Christian,

    Excuse-moi, j'ai mal lu ton "topo" et il est vrai que retaper une maquette tout à fait moyenne pour obtenir ce que tu viens de faire, il y a une sacrée différence !

    En tout cas, j'aime beaucoup la couleur de cette maquette.

    A très bientôt.

    Bonne nuit.
    michaud
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    michaud


    Bonjour Christian quel plaisir de te relire et de te retrouver

    Tu as fais un sacré boulot de restauration, je ne sais pas si nos visiteurs se rendent compte réellement ? Mais te connaissant, ce style, cette propreté est vraiment ta signature.

    A tres bientôt. Amicalement JJ
    Captain CHRIS
    Maistrancier
    Maistrancier

    Captain CHRIS

    Bonjour,

    J'ai modifié le titre pour coller à la réalité : Reconstruction, et non plus Restauration de la Niña

    Le modèle de la brocante était inexploitable, éventuellement, je peux en faire un chalutier, grâce à la peinture

    Ce chantier est pour moi une sorte de révélation : mon regard habitué aux modèles de caravelles de A.L. découvre en réalité une extraordinaire pureté de forme, et un perfectionnement dont je n'avais pas la moindre idée pour cette fin de Moyen-âge

    Ce gréement latin, que Colomb n'a pas gardé pour sa traversée (trop dangereux dans la houle atlantique) n'a pratiquement plus changé jusqu'au milieu du XIXe siècle en Méditerranée, et il existait déjà sur les cogues hanséatiques du XIVe siècle, eux-même dérivés du knarr des Vikings, c'est assez fascinant, cette immense pérennité !

    Pour te remercier de ta gentillesse, je t'offre Christophe Colomb, recruté comme marin malin, prenant l'air sur la dunette :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Amitiés,

    Christian
    michaud
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    michaud


    Ah oui, j'avais un doute, car il me semblait que cela n'était pas le même bateau..............
    Je savais que le célèbre navigateur n'avait pas conservé les voiles latines pour son périple.
    Pour l'océan, les voiles triangulaires ont été utilisées en artimon et beaucoup plus tard en focs au beaupré ou bout dehors .
    Merci pour la figurine " Columbus " qui ajoute toujours un petit plus pour l'échelle.

    Amicalement JJ
    Dan le Cévenol
    Major
    Major

    avatar

    Bonsoir Christian.
    Une restauration très très bien réussi. BRAVO.
    Amicalement.
    Dan.
    a027 a026a a021 a20f
    Captain CHRIS
    Maistrancier
    Maistrancier

    Captain CHRIS

    Bonjour,

    Un détail intéressant : sur les Caravelles en gréement latin, il n'y a ni cadènes, ni caps de moutons

    Les haubans sont tendus au moyen de palans de deux poulies frappées sur les traverses de pavois,
    qui ne sont pas vaigrés, donc pas assez solides pour le montage classique avec des porte-haubans

    La Niña, navire de cabotage commercial en Méditerranée, s'est avéré dangereuse en Atlantique, où
    le roulis important lors de la traversée vers les Canaries a nécessité une refonte en gréement carré

    C'est la version initiale qui est la plus connue, à cause de l'élégance naturelle de son gréement latin

    J'ai préparé un plan au 1/96 (demi-grandeur) de ce gréement, avec inclinaison avant du grand mât :
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Il y a une continuité de plusieurs siècles entre le knarr viking, le cogue
    hanséatique de la Baltique, et les chébecs à gréement latin, pour aboutir
    à la caravelle, sur cette maquette Heller ou Revell d'un cogue, il suffit
    de mettre un bordage à francs bords, de retirer le gaillard d'avant, et
    d'emprunter le gréement d'un boutre ou d'un chébec, pour reconnaître
    immédiatement notre Niña (mêmes proportions, et même forme ronde) :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Sur le cogue, on voit bien le mode particulier de fixation des haubans

    En gréement à traits carrés, il y a un étai, sur la Niña, il est inutile, le
    hauban fixé en avant du mât fortement incliné sur l'avant en tient lieu

    La vaste cale à fond plat ouvrant sur un large panneau de pont signe
    bien la destination première de ce petit caboteur côtier : le commerce

    L'investissement du Roi d'Espagne sur le projet de Colomb fut a minima

    Pour clore cette parenthèse historique, il est intéressant de se rappeler
    que les premiers Européens sur le Nouveau monde furent les Vikings, en
    Atlantique Nord, océan autrement difficile que la zone des Alizés, et que
    ce fut quatre cents ans avant Colomb, sur le premier ancêtre de la Niña

    Amitiés,

    Christian
    Glénans
    Capitaine de Frégate
    Capitaine de Frégate

    Glénans

    Bonsoir Christian,

    Sujet fort intéressant qui m'a appris de nouvelles choses sur ce type de navires. Merci.

    A bientôt.

    Bonne nuit;
    Captain CHRIS
    Maistrancier
    Maistrancier

    Captain CHRIS

    Bonjour,

    Voici la petite antenne d'Artimon, qui se compose de deux parties solidarisées
    par six roustures légèrement goudronnées, le centre étant fourré de chanvre,
    afin de protéger l'arbre de l'usure lors des montées et descentes de cet espar :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Noter la courbure de l'ensemble, qui doit reproduire la flexion naturelle du bois

    Amitiés,

    Christian