Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT

Toute la communauté du Radoub du Ponant
vous souhaite la bienvenue.
En fermant cette fenêtre contextuelle vous ne pourrez
consulter qu'une infime partie des rubriques de notre site.
La visualisation de la totalité de son contenu n'est accessible
qu'après inscription, validation de votre compte ET présentation.
Merci pour votre compréhension.

Modélisme Arsenal, Naval, Aérien, Terrestre et Autres.

    Le HMS Prince 1670 de Constructo au 1/61e de Captain Chris

    Partagez
    triskell
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier



    vraiment du très beau travail
    Captain CHRIS
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    avatar

    Merci Triskell

    Ici quelques très gros plans : malgré les inévitables défauts que révèle la macro, ça donne une autre
    perception de ce modèle, devenue un peu inaccessible à la vision d'un homme de mon âge...

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Amitiés,

    Christian
    Captain CHRIS
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    avatar

    Bonjour,

    Fin des six escaliers (montage à blanc, pour des photos plutôt noirâtres) :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Amitiés,

    Christian
    parellum
    Inspecteur Général de la Marine
    Inspecteur Général de la Marine

    avatar

    a009d

    Marche après marche, tu es en route pour une belle réalisation.
    Captain CHRIS
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    avatar

    Merci

    Dès que le soleil se montrera, je vais essayer de faire de meilleures photos, pas facile, en ce moment !

    Amitiés,

    Christian
    Captain CHRIS
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    avatar

    Bonjour,

    Je profite des cinq minutes de soleil quotidien pour montrer mes deux premiers canons à piquer,
    piqués :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Le gabarit qui avait servi au percement des sabords reprend du service après avoir été lui-même
    percé pour guider la perceuse (vise le style, un quasi discours politique ! :P) :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Amitiés,

    Christian
    Captain CHRIS
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    avatar

    Bonjour,

    Mon petit gabarit a fait vaillamment son office sur bâbord :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Pour une fois, un plan général :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Prochaines étapes : refaire pareil à tribord, et pour finir poser les mantelets des deux côtés, avec
    des ouvrants à la française sur les sabords de pavois

    Le détail qui tue : les 68 mantelets, avant de les poser, il va falloir les fabriquer...

    Amitiés,

    Christian
    parellum
    Inspecteur Général de la Marine
    Inspecteur Général de la Marine

    avatar

    a009d

    les 68 mantelets, avant de les poser, il va falloir les fabriquer...

    Bon courage!  a009b
    Captain CHRIS
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    avatar

    Bonjour,

    La question du jour, dans la continuité du message précédent : comment fixer solidement
    les mantelets ?

    A gauche la proposition Constructo, qui ne m'emballe pas, parce que des pentures
    millimétriques forcées dans des mini trous percés en bordure de sabord : bonjour les dégâts
    en cas d'accrochage accidentel, et boulot mortel pour obtenir du premier coup un perçage
    régulier, sans droit à l'erreur

    Je pense tricher un peu, comme illustré sur la vue en coupe ci-après (à droite)

    En fait, je me sers du doublage du mantelet pour former une feuillure de collage, beaucoup plus
    rapide à réaliser, et qui sera quasiment invisible :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    De toute manière, la fiabilité  d'un montage accroché aux seules demi-pentures en laiton serait
    faiblarde, puisqu'elles seraient plaquées à la surface des mantelets sur très peu de surface

    Le positionnement des canons dans les sabords, très légèrement décentré vers le bas, tient déjà
    compte de cette option, ce qui m'arrange pas mal, puisque les affûts étaient un peu bas du cul

    Qu'en pensez-vous ?

    Amitiés,

    Christian
    françois77
    Matelot 1ère classe
    Matelot 1ère classe

    avatar

    Bonjour,
    en fouinant sur le web j'ai trouvé ceci
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    on voit sur le dessin que le sabord est actionné par ce qu'il appel "itaque pour ouverture de sabord" je suis pas sur que cela puisse aider étant donné l'échelle mais il est peut être possible de rigidifié ce montage ce qui donnerai 1 point de plus (avec les ferrures) d'accrochage.

    pardonné mon ignorance en la matière je débute dans le modélisme

    Captain CHRIS
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    avatar

    Bonjour,

    Suite des mantelets :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Amitiés,

    Christian
    polchen57
    Major
    Major

    avatar

    Christian a20f a026a
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Stesal
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe
    Quartier-Maître 2ème classe - Crabe



    C'est du beau travail, bravo a021
    Captain CHRIS
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    avatar

    Bonjour et merci pour les appréciations, c'est sympa !

    Miracle : dans le temps des deux premiers mantelets, j'ai réussi à en faire six (c'est bon signe, Altzheimer détériore habituellement les capacités d'apprentissage...  :P)

    Me v'là donc avec une batterie bâbord mantelée, mais sans les itagues : après avoir testé du maillechort de
    0.2 mm, censé représenter au 1/61 un filin de 12 cm d'épaisseur, j'ai abandonné : à un mètre, je ne le
    distinguais même plus :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Amitiés,

    Christian
    polchen57
    Major
    Major

    avatar

    Christian a013
    J'aime la netteté pour tout ton travail a20f a026a a024 et la précision et de la propreté de celui-ci a021
    Captain CHRIS
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    avatar

    Bonjour,

    Plus que 24 mantelets pour bâbord, 11 doubles ouvrant à la française sur les pavois, et 13 plus classiques sur
    la batterie basse :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Sur cette illustration, j'ai figuré en rouge les onze doubles mantelets ouvrant à la française, et en vert, les
    mantelets classiques, qui restent à faire pour terminer le côté bâbord :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Il y a une logique là-dedans : les portillons à la française sont retenus chaque fois qu'un mantelet classique
    ne pourrait pas s'adapter pour disposer d'une itague et de son palan de manoeuvre, et c'est le cas sur
    les sabords de pavois, au nombre de onze pour chaque bord, par conséquent

    Pour récapituler, chaque fois qu'il y a une muraille et un plafond de batterie pour passer une itague vers un
    palan de remontée placé derrière, on a un mantelet à l'italienne, sinon, on se rabat (c'est le cas de le dire)
    sur deux demis volets à la française (la question de l'ouverture par grand vent reste... ouverte)

    Donc, les onze qui restent à faire en batterie haute à bâbord seront bien ouvrants à la française (en rouge),
    et les treize de la batterie basse recevront des mantelets classiques (en vert), après quoi il n'y aura plus qu'à
    refaire pareil à tribord...

    Sur le côté engoncé, pas de problème, puisque j'ai pu insérer les mêmes mantelets dans les sabords ornés
    que dans les autres, la différence perçue étant une simple illusion d'optique

    A noter également que par omission des bordures du kit, mes sabords font 10 x 10 mm au lieu des 8 x 8 mm
    qui auraient résulté de la pose laborieuse de bordures de toute manière erronées

    Si débat il devait y avoir, ce serait plutôt sur l'utilité de disposer d'une fermeture des sabords de pavois

    J'attribuerais ce choix à un besoin de protection contre la mitraille lors des approches, et à la nécessité
    de limiter autant que possible l'embarquement de paquets de mer par gros temps, sinon, je ne vois pas

    Amitiés,

    Christian
    Captain CHRIS
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    avatar

    Pour clore cette question des mantelets ouvrant à la française, je me suis tourné vers ce bon vieux Wolfram :

    Apparemment, ça devrait résoudre la question, puisque les doubles volets ont perduré épisodiquement de
    1650 à 1780 - Le larmier qu'on voit au dessus de l'illustration me sera épargné, puisque l'entourage
    circulaire ornementé des sabords de pavois en tient lieu :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    A noter enfin les deux itagues latérales : contrairement au mantelet classique, je pense que celles-ci
    peuvent se passer de palan, puisque le poids des volets est porté à l'équilibre par les pentures, ce qui
    ressort clairement de la représentation du volet de droite en position entr'ouverte :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Dernière observation : le palan du montage classique est bien fixé au bau qui supporte le plafond de
    batterie, CQFD
    polchen57
    Major
    Major

    avatar

    Christian a20f
    une très bonne analyse sur le système d'ouverture et de fermeture des mantelets ouvrant à la française, a20f
    Captain CHRIS
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    avatar

    Merci Pol !

    En revoyant l'illustration des mantelets classiques par WzM, je trouve une petite erreur : le
    doublage du mantelet est fait normalement par des planches verticales, qui doivent servir
    à solidariser entre elles les planches externes horizontales, qui suivent le bordé de la coque

    C'est ce que j'ai fait en disposant le bois à fil horizontal sur le volet externe, et vertical sur
    la doublure interne, ce qui donne une sorte de contreplaqué beaucoup plus résistant qu'une
    baguette simple de double épaisseur (la meilleure, c'est que ça ne se voit pas !)

    Amitiés,

    Christian
    Captain CHRIS
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    avatar

    Bonjour,

    Après avoir bien phosphoré sur les doubles volets à la française, il faut passer à la pratique

    Voici les deux premiers doubles :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    On ne les voit pas beaucoup, les cinq mm de large encastrés dans les cerclages décoratifs ne
    dégagent pas des masses de saillant :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Amitiés,

    Christian
    michaud
    Enseigne de Vaisseau 2ème classe
    Enseigne de Vaisseau 2ème classe

    avatar

    Bertrand va être content, il a sa petite pièce....... Te fâches pas Bertrand, c'est Noel. 0013j

    JJ
    polchen57
    Major
    Major

    avatar

    Christian

    les doubles volets à la française "ils sont réussis a20f "   bonne chance pour la suite

    Ha oui,pour la photo j'aurais fermé un mantelet pour avoir un rendu  
    Captain CHRIS
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    avatar

    Salut Pol,

    Pas possible de refermer les demi volets sur un canon à piquer...

    Sinon, il suffit de se rappeler que le sabord est un carré de 10 x 10, et que les deux volets
    partagent cette surface en deux parties verticales égales de 5 mm de large chacune

    Mais comme c'est toi, je me fends d'une simulation photo, en position fermée :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Ce ne sont pas des ballots, ces Anglais, non ?

    Amitiés,

    Christian
    polchen57
    Major
    Major

    avatar

    Christian
    Magnifique Merci a20f a026a
    Captain CHRIS
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    avatar

    J'ai enfin terminé les mantelets à tribord :

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Prochaine étape, mise sur socle, avec plaque nominative en laiton gravé, récupération du ber de chantier pour y installer l'USS Confederacy,
    et fabrication des porte-haubans, avant le montage des cadènes
    polchen57
    Major
    Major

    avatar

    Christian a013
    Je ne sais que dire devant cette très belle réalisation soignée a20f a026a a026a a026a