Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT

Toute la communauté du Radoub du Ponant
vous souhaite la bienvenue.
En fermant cette fenêtre contextuelle vous ne pourrez
consulter qu'une infime partie des rubriques de notre site.
La visualisation de la totalité de son contenu n'est accessible
qu'après inscription, validation de votre compte ET présentation.
Merci pour votre compréhension.

Modélisme Arsenal, Naval, Aérien, Terrestre et Autres.

    Canon de fer - Calibre 6 - Période 1733 à 1766

    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    a012

    Sujet de CFAO en vue de la transformation des modèles imprimés en cire plastifiée par une coulée métallurgique en fonte de fer.  

    Canon de fer de calibre 6 selon Jean Maritz - Période 1733 à 1766

    L’étude complète de ce canon de fer de calibre 6 vous est présentée [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Une rapide synthèse de cette étude vous est proposée ci-dessous avant de passer à l'étape d'impression en cire plastifiée calcinable,
    puis viendront ensuite les étapes de transformation et de coulée métallurgique.

    Synthèse :

    L'âme
    L'âme, d’un diamètre légèrement supérieur au boulet, elle représente 8,5 neuvième de la pièce.
    L’entrée de la lumière dans sa chambre à poudre se fait au centre de son arrondi.    

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Le bouton de culasse
    Le bouton de culasse et son listel.
    Il est de forme ellipsoïdale avec un diamètre supérieur au calibre de la pièce.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Le cul-de-lampe
    Le cul-de-lampe donc l’adoucissement n’empiète pas sur la plate-bande de culasse,
    ne fait pas partie du décompte lors de la prise de longueur d’une pièce.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    La plate-bande de culasse
    La plate-bande de culasse avec son listel et sa gorge.
    C’est à son vif inférieur que se mesure la longueur d’une pièce.
    Elle débute le premier des neufs neuvièmes.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    La lumière
    La lumière est inclinée à 15° à partir du centre de l’arrondissement de la chambre à poudre.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Le champ de lumière
    Le champ de lumière, creusé dans la première partie du premier renfort.
    Il s’étend du vif supérieur de la gorge de la plate-bande de culasse jusqu’au vif inférieur
    du listel de l’astragale de lumière.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    L'astragale de lumière
    L’astragale de lumière, composé de deux listels de part et d’autre d’une astragale.
    donc le listel inférieur marque la fin du champ de lumière.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Le premier renfort
    Le premier renfort, très légèrement conique, est aussi la partie la plus épaisse du canon,
    conçue ainsi pour résister à la pression inhérente à l’explosion de la poudre.
    C’est dans sa première partie que se situe la chambre à poudre.  

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    La ceinture du premier renfort
    La ceinture du premier renfort, qui marque la délimitation entre le premier et le deuxième renfort,
    composée de deux listels de part et d’autre d’une plate-bande.
    Le centre de la ceinture délimite les 3ème et 4ème neuvièmes.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Les tourillons
    Les tourillons, d’un diamètre et d’une longueur égal au calibre de la pièce, ils sont positionnés
    contre le début du 5ème neuvième. Leur sommet correspond au centre longitudinal de l’âme.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Le deuxième renfort
    Le deuxième renfort, de forme conique, il reçoit les tourillons
    et peut être considéré comme le centre de gravité de la pièce.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    La gorge de volée
    La gorge de volée, positionnée dans le premier tiers du cinquième neuvième,
    elle marque la délimitation entre le deuxième renfort et la volée.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    La volée
    La volée, de forme conique, elle représente plus du tiers de la longueur totale de la pièce.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    L’astragale du collet
    L’astragale du collet, dont le centre est positionnée entre le 8ème et le 9ème neuvième,
    délimite la volée et la tulipe. Elle est composée de deux listels de part et d’autre d’une astragale.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    La tulipe
    La tulipe qui grâce à son bourrelet, constitue le dernier gros renfort de la pièce.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    La bouche
    La bouche, avec sa ceinture de couronnement et sa gorge.
    C’est à son vif supérieur que se mesure la longueur d’une pièce,
    depuis le vif inférieur de la plate-bande de culasse.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Pour clore cette synthèse du sujet d'étude, quelques vues en captures d'écrans ...

    Vue d'ensemble profil gauche.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Les différentes moulures de renfort.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    Les tourillons.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    La lumière, son champ et son positionnement.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    La culasse, son bouton, son cul-de-lampe ...
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    et le mot de la fin ...
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    La suite prochainement avec l'impression 3D en cire plastifiée.


    Dernière édition par Stearghall le Jeu 14 Fév 2019 - 15:07, édité 1 fois
    Greg_3D
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    Greg_3D

    Très jolie canon avec de très bonnes explications. J'ai du aussi réaliser les canons avec affût (Il y a 3 types de canons ; 14 canons de 8 livres, 28 canons de 18 livres et pour finir 32 canons de 36 livres) pour mon 74 canons.

    Me tarde de voir la suite a027
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Très jolie canon avec de très bonnes explications. ...

    Ce qui est dans ce sujet n'est qu'un concentré ... très condensé de l'étude que j'ai réalisée.
    Tu as accès à toute la méthodologie des proportions et tracés ... comme au XVII ème siècle [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    La mise en ligne de l'étude des affûts viendra par la suite, après la coulée des pièces d'artillerie  a019  

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: ... J'ai du aussi réaliser les canons avec affût (Il y a 3 types de canons ; 14 canons de 8 livres, 28 canons de 18 livres et pour finir 32 canons de 36 livres) pour mon 74 canons.

    Petite erreur ...
    - 28 pièces en fonte de fer de calibre 36 à la première batterie
    - 30 pièces en fonte de fer de calibre 18 à la seconde batterie
    - 16 pièces en fonte de fer de calibre 8 sur les gaillards

    Plus 6 pierriers de bronze de calibre 1 pouce 10 lignes 10 points, donc 4 peuvent être embarqués sur la chaloupe.
    Ces pierriers de bronze, ont en outre très exactement le même proportionnement en réduction que les pièces de fer des batteries.

    Aaaaah oui, ça ne donne pas un total de 74 canons a119  

    Et toutes ces pièces d'artillerie sont "mangées" à la sauce Maritz, comme la pièce de 6 présentée ici,
    avec cependant quelques petites subtilités induites par Monsieur Bigot de Morogue qui font que l'on différencie
    parfaitement bien une pièce Maritz de 1760 à une autre pièce "Maritz" de 1777 qui elle est normée sur l'ordonnance de 1767.  

    J'espère que tu as pris soin de dessiner chacun des 4 calibres, car en procédant par simple modification d'échelle à partir
    d'une seule et même pièce, une grosse partie de l'artillerie de ton 74 n'aura pas les bonnes proportions.

    J'ai également hâte de voir ton travail a020
    Greg_3D
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    Greg_3D

    Oui je dit une connerie concernant le nombres de canons.
    Je viens de remarquer une erreur de sabord sur mon vaisseau pour mes 36livres 0021m
    Faut que je modifie ça

    Oui tkt j'ai bien étudié la modélisation des canons avec des affuts bien différents.
    Greg_3D
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    Greg_3D

    Par cotre ils sont comment les deux canons à l'arrière de poupe ? Combien de livres ?
    Je pensais à des canons de 36 livres.
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    Stearghall

    a012 Greg,

    Les sabords de retraite de la voûte d'arcasse font partie de la première batterie.
    Sur le 74, ces deux sabords sont armés de pièce de 36.

    Attention, généralement ces sabords sont munis de sabords brisés,
    c'est à dire avec mantelet en deux parties pivotant horizontalement.
    (Sources : Artillerie de mer France 1650-1850 - J. Boudriot - page 65)

    a019
    ad'hoc
    Maistrancier
    Maistrancier

    ad'hoc

    Bien le bonjour à tous,

    Par le Sacré Nom d'une Pipe, Philippe, quel boulot!!! Impressionnant!
    J'en reste sur le bouton de culasse...

    Chapeau!!! a009 a026a

    Amitiés

    Jean-Noël