Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT

Toute la communauté du Radoub du Ponant
vous souhaite la bienvenue.
En fermant cette fenêtre contextuelle vous ne pourrez
consulter qu'une infime partie des rubriques de notre site.
La visualisation de la totalité de son contenu n'est accessible
qu'après inscription, validation de votre compte ET présentation.
Merci pour votre compréhension.

Modélisme Arsenal, Naval, Aérien, Terrestre et Autres.

    ARBALESTRILLE

    Partagez
    parellum
    Inspecteur Général de la Marine
    Inspecteur Général de la Marine

    avatar

    ID du message --> ARBALESTRILLE

    Message par parellum le Mar 27 Déc 2016 - 13:50

    ARBALESRILLE - Dictionnaire de Marine Ière Edition - 1736 - H. Bicker.

    Définition : (texte réadapté en Français actuel)
    L'astérisque * indique un lien actif.

    ARBALESTRILLE, arbalète, arbaleste,
    flèche, bâton de Jacob, rayon astronomique, croix géométriques, verge d'or, radiometre.

    C'est un instrument d'Astronomie qui par ses graduations ou divisions géométriques
    sert à prendre les hauteurs des Astres pour déterminer l'élévation du pôle et l’éloignement
    de la ligne équinoxiale* par rapport au lieu où l’on prend ces mesures.

    L'Arbalestrille est composée de trois ou de quatre petites pièces de bois qui s’appellent :  

    1) - La flèche ou verge est la plus longue des pièces de L'Arbalestrille. Elle a trois pieds de longueur.
    Elle est équarrie à quatre faces égales où sont marqués les degrés de latitude* pour trouver
    la hauteur au soleil et aux étoiles.

    2) - Les curseurs sont des pièces de bois plates, qui ont de longueur six, neuf et douze pouces.
    Ils sont percés d'un trou carré par le milieu, afin d'y passer la flèche de L'Arbalestrille.
    Ils sont ainsi nommés parce que l’Hauturier* ou Observateur les fait coulisser le long de la flèche
    pour conduire et fixer son rayon visuel.
    A l’un des bouts de ces curseurs est placée une pinnule* qui fait trouver l’horizon qu'on appelle horizon sensible*,
    tandis que l'autre extrémité de ces curseurs sert à faire de l’ombre quand on veut prendre la hauteur du Soleil.

    Il existe très souvent deux curseurs sur les L'Arbalestrille, mais certaines en possèdent trois :

    a) Le grand curseur est celui dont on se sert lorsque le soleil n’est pas éloigné du Zénith* du lieu
    où l’on se tient pour prendre la mesure.

    b) Le curseur moyen est celui dont on se sert lorsqu’on est ni trop près du soleil, ni trop loin des pôles.

    c) Le petit curseur est celui dont on se sert lorsqu’on est éloigné du soleil.
    Certaines L'Arbalestrille ne possèdent que deux curseurs.  

    3)- Le marteau, qui est la plus petite pièce, se situe à l’extrémité inférieure de la flèche
    et possède également dans son milieu, un trou au travers duquel passe la Flèche.
    C’est une pièce de bois plate qui a trois pouces de longueur.

    Il existe un instrument nommé demi-L'Arbalestrille, qui n'a qu'un des bras du marteau,
    et d’autres instruments ont au contraire trois marteaux ou curseurs.

    [/font]

      Sujets similaires

      -