Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT

Toute la communauté du Radoub du Ponant
vous souhaite la bienvenue.
En fermant cette fenêtre contextuelle vous ne pourrez
consulter qu'une infime partie des rubriques de notre site.
La visualisation de la totalité de son contenu n'est accessible
qu'après inscription, validation de votre compte ET présentation.
Merci pour votre compréhension.

Modélisme Arsenal, Naval, Aérien, Terrestre et Autres.

Bienvenue aux nouveaux! Exprimez-vous! même sur des sujets anciens mais qui vous intéressent!

    La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Partagez
    Marco la frite
    Lieutenant de Vaisseau
    Lieutenant de Vaisseau



    ID du message --> Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Message par Marco la frite le Dim 8 Jan 2017 - 10:50

    Beau boulot a020 a020 a020
    J'en pince pour ton bateau ... Mon Cher Crabe a021 a021 a021
    Pince moi si je rêve a023 a023 a023
    Marco pincé sur sa corde à linge a001 a001 a001
    Glénans
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    avatar

    Bonjour Jean-Claude,

    J'aime beaucoup ta manière de procéder et surtout tes explications que j'arrive à comprendre, si, si, ça m'arrive !!!
    De plus, tes photos sont claires et précises, ce qui aide bien.

    Continue bien pour notre plus grand plaisir et le tien, bien entendu.

    Bonne journée.
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    avatar

    a009 à vous, chers amis.
    J'en profite pour réitérer mes vœux pour cette année 2017 à tout mes amis de ce forum. a181
    Dans le désordre; le coup du feutre sur la tranche, à l'échelle 1/24 ème et plus (36ème, 48 ème et encore 72 ème), ça peut se faire.
    En dessous ou au delà, ??????????.
    J'ai essayé plusieurs qualité de feutre, et pas vraiment satisfait de ces derniers. J’eus mieux fut un temps.
    Du coup je fais attention à l'utilisation, laisser sécher quelques bonnes minutes, coller et essuyer de suite,  0008m

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Donc essai pour voir la réaction de l'encre indélébile avec les colles; j'ai eu des surprises avec les colles cyano et l'encre; assez impressionnant; l'encre fusait comme une couleur sur de la soie. a238
    par contre là, c'était sur le bois, et la colle devenait inopérante!!!!!

    Pour la construction par tranche babord/ tribord; il ne faut pas oublier les dimensions des planchettes à travailler, les gabarits à réaliser pour le dégraissage, la méthode diffère un peu, je trouve les demi-coques à réaliser plus cool; sans plus.

    Pour continuer sur la pose de nos virures, il est d'usage de tailler les virures sur les planches bien plus large au départ, car elles sont toutes brochetées, une planche de 40 cm pour sorti une virure à poser de 20cm, c'est dans cet ordre d'idée, grosso modo, pour exemple.

    Pour nous, même punition!
    Pour bien vous situer le truc, la plus fastoche des virures à faire ressemble à ça!

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Vous allez me dire; oui, avec nos petits doigts musclés, on met en place comme qui rigole.
    Moi; je vous montre une virure finie brochetée avant sa pose, qui s'est passée sans problèmes. je ne l'ai pas réalisée juste pour vous montrer à quoi ça ressemble, quoique; il me la fallait.

    Une autre virure un peu plus tourmentée à mettre en place, la démarche est la même, la planchette un peu plus large.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Je pose et j'immobilise une feuille bristol sur la dernière virure posée et le bloc peuplier.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Je repère le tracé de la dernière virure en place. On voit déjà que la prochaine virure ne se mettra pas en place sans l'avoir sérieusement travaillée au "corps"

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Le tracé bristol reporté sur la planchette de 1,5 m/m, que j'ajuste contre la virure déjà posée.
    Vous remarquerez au passage la position estimée des virures à poser sur la forme. a020

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Selon les repères en place, définir et tailler la virure à sa cote définitive.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Je me base sur les repères disposés sur la coque pour définir gentiment la largeur de ma virure sur toute sa longueur.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    La voila terminée, cette F....... virure.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    La même posée à sa place, sans effort, il va de soi.
    Prendre son temps pour repérer la position des virures sur la coque peut paraître un tantinet improductif, et pourtant, méthode simple mais radical pour mettre toutes nos chances de notre coté pour une coque a peu près "potable".

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Bâbord/tribord; même processus, Bristol pour définir le premier bord, couper et ajuster la virure.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    toujours pareil, deuxième coté à tailler selon les repères.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Deux petites réflexions.
    Vous n'en posez pas dix dans la journée, mais je pense que ça  vaut la peine de s'y atteler de façon méthodique.
    Quelqu'un qui débarque et qui regarde cette photo ne peut pas dire si brochetage, il y a!!!!!!!!!!
    Poser les baguette de 5m/m de large ne vaut pas sur toute la surface de la coque! Preuve en est.
    Donc, @ Xavier, nous ne trichons pas, nous brochetons!!!!!!!! a020  a20c Cher ami.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Les petits traits de crayon font partie du processus.
    Oui, Xavier, je ne peux rien te cacher; pas dans l'ordre; excuse-moi!  0028a a018 a017

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    En voie de finition, la pose des clous et une application de Fondur que je passerais à la paille de fer triple zéro.
    Par contre, j'ai cette impression de mon encre indélébile bave un chouia?, les trait noir ne devraient pas être aussi épais.
    Bon là, j'ai montré comment JE fais, à vous de jouer.
    xavero63
    Maître
    Maître

    avatar

    ID du message --> Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Message par xavero63 le Mar 10 Jan 2017 - 23:09

    a009d   Jean-Claude

    Merci pour ces explications très détaillées: on ne m'avait jamais expliqué le brochetage d'une manière aussi précise !!   a170     a026a a021

    petite précision
    tu utilises cet instrument pour tracer la virure selon la largeur déterminée à partir des repères tracés sur la forme ???
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    question: tu ne préformes jamais ta virure à la chaleur (vapeur, fer à souder... ou autre) après l'avoir préparée ?? tu l'appliques "fermement" pour la coller (j'ai remarqué que tu vissais certaines cales) ??

    sacré boulot !!  la grande classe  a009

    Amitiés
    a014
    Xavier
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    avatar

    a009 Xavier, et merci pour le compliment.
    Pour le brochetage, l'on place deux ou trois lisses aux endroits stratégique de la coque à border, et on prend nos mesures pour tailler les virures de là.

    Nous, nous n'avons pas franchement besoin de travailler comme ça, de la façon dont j'ai procédé, ça marche bien aussi, surtout sur des coques de petites dimensions.

    Xavier a écrit:tu utilises cet instrument pour tracer la virure selon la largeur déterminée à partir des repères tracés sur la forme ???

    Ces "pistolets" sont géniaux, tu peux tracer les courbes que tu veux en un rien de temps, sans creux, ni bosses.
    Les largeurs sont définies, effectivement par les repères tracés sur la coque, et l'on s'y approche gentiment, et le coup d’œil est important.

    Xavier a écrit:question: tu ne préformes jamais ta virure à la chaleur (vapeur, fer à souder... ou autre) après l'avoir préparée ?? tu l'appliques "fermement" pour la coller (j'ai remarqué que tu vissais certaines cales) ??

    Xavier!!!!!! c'est du poirier, et de 1,5 m/m par endroits. Je ne trempe "jamais" mes bouts de bois, pas la peine avec ce bois!
    Dans le pire des cas, je taille dans la masse.
    Et faire barboter ces derniers dans de l'eau chaude m'est insupportable. a018 a017

    Par contre, bien préparer les moyens de serrage à la mise en place des bois, la colle fige rapidement avec le peuplier, et une baguette qui bouge pendant le collage et le séchage, ça fait mal.
    Marco la frite
    Lieutenant de Vaisseau
    Lieutenant de Vaisseau

    avatar

    ID du message --> Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Message par Marco la frite le Mer 11 Jan 2017 - 9:44

    Salut Mon Crabounet a009 a009a a009b a009c a009d a238
    Merci pour la méthode a20c a20c a20c
    la finition rend super bien a024 a024 a024
    Marco a025a a025a a025a
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    avatar

    a009

    Parallèlement au bordage, ou plutôt vers la fin de celui-ci, j'attaque le pont.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Déjà bien avancé ce pont. Rien de particulier à en dire, les baguettes sont à poser bien droite.
    Le bois utilisé est de l'érable sycomore, plus dur qur le tilleul, et un joli grain, et une belle couleur, propre à imiter ces ponts clairs.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Inutile de vous dire qu'à ce stade de la construction, c'est un bonheur total d'avoir adopté la construction par tranche.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    La louve et l’étambot sont en place, ces éléments seront mis à la cote une fois le pont terminé.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Ces petites pointes vont bien pour maintenir les lattes.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Ponçage en cours, ou plutôt raclage.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Un petit mot sur le raclage.
    Un modéliste de grand talent (qui a construit Le canon de Gribeauval au 1/36ème) pour ne pas le nommer, a fait un petit sujet sur ce genre d’outils qui, ma foi, n'a conquis.
    Vous passez la tranche de la lame usagée sur une meule pour créer le morfil que l'on aperçoit sur l’outil, et roulez jeunesse!

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Et voila pour le pont, louve et étambot à la bonne mesure
    Reste plus que la finition, clouage et verni.
    A bientôt pour la suite, si vous le voulez bien. a012
    Laguigne43
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    avatar

    ID du message --> Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Message par Laguigne43 le Mer 11 Jan 2017 - 11:34

    a009a Hello superbe ta Bisquine 0008m
    polchen57
    Major
    Major

    avatar

    ID du message --> Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Message par polchen57 le Mer 11 Jan 2017 - 11:36

    a009 Jean-Claude
    MERCI
    Pour une bonne explication a20f a026a
    Marco la frite
    Lieutenant de Vaisseau
    Lieutenant de Vaisseau

    avatar

    ID du message --> Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Message par Marco la frite le Mer 11 Jan 2017 - 11:38

    Merci JC pour cette suite a20c a20c a20c
    maintenant que je vois le pont
    je me pose la question de la mise en place des mâts
    tu n'as pas percé tes blocs
    comment vont-ils être fixés?
    Es-tu obligé de percer à une certaine profondeur?
    avec un angle reprenant l'inclinaison des ces mâts
    A+
    Marco
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    avatar

    a009 Merci à vous les lions.

    Marco a écrit:Es-tu obligé de percer à une certaine profondeur?
    avec un angle reprenant l'inclinaison des ces mâts

    Ce n'est pas tant que je sois obligé de percer, mais plutôt la bonne démarche (pour moi) à suivre, dans le sens ou le mât étant maintenu par des haubans, et ça ne bouge pas (voir le Cerf ou le Cygne)
    et me permet le cas échéant de tout démonter sans casser, et ça ne prend pas plus de temps à construire.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Les mâts sont constitués de deux baguettes contrecollées ou tête-bêche si vous préférez, en sapin rouge du nord, qui a lui aussi un bien joli veinage. L'ajustage de emplanture du mât laisse quelque peu à désirer, mais  quand j'en aurais fini ça ne se verra plus.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    L'on voit le trait de référence de la position du mât sur le dessus du pont.
    Daniel the pirate
    Premier Maître
    Premier Maître

    avatar

    ID du message --> Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Message par Daniel the pirate le Mer 11 Jan 2017 - 14:17

    a009 Hello tout le monde.

    C'est ce qui s'appelle un cours magistral, pour ma part, je lit, je regarde et j'apprend a170 Maître crustacé a20c
    Marco la frite
    Lieutenant de Vaisseau
    Lieutenant de Vaisseau

    avatar

    ID du message --> Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Message par Marco la frite le Mer 11 Jan 2017 - 14:35

    OK a20f
    ça m'inquiétait a023
    Quelle profondeur dans le bloc ton mât? a024a
    Marco
    Tournesol
    Second Maître
    Second Maître

    avatar

    ID du message --> Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Message par Tournesol le Mer 11 Jan 2017 - 18:13

    a009 Jean-Claude.....

    a024 ta bisquine est sublime....

    a026a

    quel régal à suivre cette réalisation....
    avec tes explications sur le brochetage et les photos qui illustrent tes propos....
    j'ai pris une belle leçon de modélisme....
    que je mettrais en pratique sur un prochain modèle....
    je me procurerais aussi du poirier et de l'érable sycomore.....

    a010
    xavero63
    Maître
    Maître

    avatar

    ID du message --> Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Message par xavero63 le Mer 11 Jan 2017 - 20:58

    a009d   Jean-Claude

    ce pas à pas est vraiment superbe!!     a026a
    je n'avais encore rien vu d'aussi précis avant.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Je ne trempe "jamais" mes bouts de bois
    moi non plus, mais après avoir ajusté la virure, j'ai pour habitude de la préformer à la courbure de la coque en la "frottant" avec le corps d'un petit fer à souder, (pas sur la panne, sur le corps cylindrique), comme ça, pas besoin de trop forcer pour la mettre à sa place et la maintenir pour le collage.
    Mais il est vrai que je n'ai encore jamais travaillé avec du poirier !!

    Pour le calfatage du pont, même principe avec le feutre sur la tranche, je suppose.

    Pour la position du mât, j'ai bien apprécié les cales au niveau de l'étambrai: les haubans ayant souvent un peu tendance à mollir, ça permet d'affiner le réglage.

    Bon courage pour la suite, c'est magnifique !!  a026a

    Amitiés
    a014
    Xavier
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    avatar

    a009
    @ Marco: environ 2 cm. Pas besoin de beaucoup plus.

    @ Michel: Pour ce que tu veux faire, il te faut à minima du poirier, du beau a020 poirier, d'ailleurs le poirier est par définition BEAU.

    @ Xavier Pour les feutres, même principe.

    Je vous parle maintenant des clous; Sujet qui en a fâche plus d'un!!!!!!!!!

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Je ne précise pas la source, faisant partie d'un cours pour des élèves en charpentiers naval.
    C'était la règle pour les charpentiers d'avant le 'Véritas". Il faut une séparation de 3 virures et 3 couples entre chaque écart ou extrémité de virures.
    Des clous, ce coup-ci j'en mettrais un peu moins quand même.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    1) Traçage des emplacements fictif de nos baux et membrures, puis perçage avec ma petite drille.
    Cela vaut aussi pour la coque, bien évidement.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Je marque l'emplacement des clous avec un poinçon, il sera dommage de déraper, même avec la drille on y arrive.
    Au 40ème, les têtes de clous font à la louche une vingtaine de m/m de diamètre, le 0,5m/m laiton fera l'affaire.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Je coupe et ne tape pas au marteau dessus.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    J'en prépare une petite série. Alors ne compter pas faire ça avec une construction par couple, ou alors avec beaucoup beaucoup de mal.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Même punition pour la coque une fois.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    une deuxième fois aussi. Après une petite série comme celle-ci on sectionne au ras.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Un coup de lime aiguille, puis l'on passe à la finition au 400 et verni.Hop la; deux doigts dans le nez. a035

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    J'arrive au bout, bien le cas de le dire. L'ar est réglé pour pouvoir mettre en place le tableau. La coque n'est pas passée au fondur.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    AV tribord, fini et fondur passé.Je pense a y gratter avec de la paille de fer triple zéro l'ensemble de la coque et du pont.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Résultat définitif, quelques endroit pas très bien bordé, ça se voit, toujours le même problème, vouloir aller vite.
    Il va falloir patienter un peu pour la suite.
    xavero63
    Maître
    Maître

    avatar

    ID du message --> Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Message par xavero63 le Mer 11 Jan 2017 - 22:28

    a009d

    Ouahhhh !!!   c'est BEAU   a024

    a014
    Xavier
    Glénans
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    avatar

    ID du message --> Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Message par Glénans le Mer 11 Jan 2017 - 22:38

    Bonsoir Jean-Claude,

    Elle est vraiment belle cette coque et je t'avoue ne pas remarquer les défauts dont tu parles :
    ... " quelques endroit pas très bien bordé, ça se voit" ...

    Quel beau travail, et j'espère arriver à peine à ton niveau dans une vingtaine d'année minimum !!!

    Les explications que tu donnes pour le plantage des clous sont superbes et bien expliquées.

    Ne t'inquiètes pas, prends ton temps et continue cette belle maquette pour notre plaisir et le tien.

    A bientôt.

    Bonne nuit.
    Marco la frite
    Lieutenant de Vaisseau
    Lieutenant de Vaisseau

    avatar

    ID du message --> Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Message par Marco la frite le Jeu 12 Jan 2017 - 12:28

    Bertrand dans 20 ans tu en auras 86 a023 a023 a023
    tu regarderas les jeunes faire des maquettes 0018a 0018a 0018a
    Marco réaliste
    Glénans
    Capitaine de Corvette
    Capitaine de Corvette

    avatar

    ID du message --> Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Message par Glénans le Jeu 12 Jan 2017 - 12:54

    Bonjour Marco,

    En effet, 86 ans, mais il faut rester optimiste, même si nos doigts et notre vue risquent de l'être beaucoup moins.

    Enfin restons jeunes dans nos têtes, c'est là l'essentiel !

    Bonne après-midi.
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    avatar

    ID du message --> Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Message par Stearghall le Jeu 12 Jan 2017 - 14:09

    a012

    Du très beau bois ... comme de coutume a126

    J'arrête les compliments sinon il va encore me causer de normalités syndicales  ... a003 ...

    Mais chapeau bas quand même !!!  a001


    Dernière édition par Stearghall le Jeu 12 Jan 2017 - 17:52, édité 1 fois
    Marco la frite
    Lieutenant de Vaisseau
    Lieutenant de Vaisseau

    avatar

    ID du message --> Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Message par Marco la frite le Jeu 12 Jan 2017 - 14:59

    sans compter les heures supp et les dimanches et jours fériés a020 a020 a020
    Marco délégué
    polchen57
    Major
    Major

    avatar

    ID du message --> Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Message par polchen57 le Ven 13 Jan 2017 - 18:07

    a009 Jean-Claude
    Une très bonne explication de ta part,et un très bon résultat a la clés a024 a026a
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    avatar

    :a009:a vous.
    Merci de suivre ce petit montage.
    Pour changer un peu des clous et occuper mes dimanches, je me suis attelé à la descenderie.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    De plus, les images sont assez parlantes, pas besoin de commentaires.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Maintenant va falloir être patient. J'attaque la petite ferraille et le pavois. A+
    chris33
    Elève Maistrancier
    Elève Maistrancier

    avatar

    hello
    a170 pour tous ces tuyaux....
    et super montage 0008m 0008m
    parellum
    Inspecteur Général de la Marine
    Inspecteur Général de la Marine

    avatar

    ID du message --> Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

    Message par parellum le Sam 10 Fév 2018 - 11:14

    a009d

    Ce montage est un régal à suivre! et, en plus, cerise sur le gâteau, les explications qui vont avec!

    Un morceau d'anthologie! a024