Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT
Bienvenue sur Le Radoub du Ponant
Vous ne pouvez à cet endroit visualiser qu'une infime partie des rubriques de notre site.
La consultation de la totalité de son contenu n'est accessible qu'après Inscription/Validation/Présentation.
Merci pour votre compréhension

Les Administrateurs du Ponant

Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT

Modélisme Maquettes Naval Arsenal et Autres
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Prochainement, changement de Portail: postez dès maintenant dans "PORTAIL INACTIF" !!!
Les photos ne s'affichent pas: réponse ICI

Partagez | 
 

 La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
crabe
Ingénieur Général des Arsenaux
Ingénieur Général des Arsenaux
avatar


MessageSujet: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Sam 19 Nov 2016 - 17:10

a009

Cette jolie bisquine, qui me titille depuis des années!!!!!!!!
Voyant nombre de nos amis modélistes sur cette maquette, avec la
construction classique par couples ou membrures, point de construction par tranches.
 Par méconnaissance de ce mode de construction, sa mise en œuvre, les bois utilisés?
Voyons cela de plus près!

Choix de l’échelle et matériaux de construction.

Tout d'abord l'échelle du 50ème avec un navire de 35 cm au pont est limite.
Le 40ème me va mieux!
une rapide conversion entre le nombres de pixels au 50ème par une règle de trois,
et contrôle par les abaques pour une coque de 45 cm.
Le mètre sur l'abaque de 20m/m passe donc à 25 m/m.

La démarche:
1mètre représente 20m/m sur le plan soit 1000 divisé par 20 égal 50;
ce qui représente l'échelle du dessin.
Je voudrais l'échelle du 40 ème il me suffit de faire une règle de trois

les 20m/m étant la cinquantième partie du mètre, pour ramener cette échelle au 40ème;

je multiplie 20 par 50 pour retrouver l'échelle 1
  que je divise par 40 pour mon abaque au quarantième.
             20 x 50         ce qui fait 25 m/m pour 1 mètre.
                  40
Pour une longueur de navire prise sur le pont de 350m/m
            300 x 50       ma nouvelle longueur est donc au 40 ème de 437,5 m/m.
                   40          
Fig abaque


Ceci étant, reste la méthode de construction ?
La construction par couples ou membrures est une méthode!!!!!!!!
 Elle est relativement rapide, par contre au niveau du bordage, sa pose peut être délicate, voire difficile, surtout le bordé à clin qui ne souffre pas d'à peut près.
Et un deuxième bordé est souvent nécessaire pour obtenir un bordé correct, je ne me pose même pas la question de savoir si le navire est véritablement dans ses lignes d'eau, ce qui est quand même le but de la manœuvre!
Je ne m'étale pas plus sur la représentation des éléments de construction de la coque et du bordé (clous, gournables, traits de Jupiter et autres plaisanteries.)
D'accord; pas d'accord; c'est mon point de vue. Point.

La construction par tranche!!!!!!!!

Voilà une idée qu'elle est bonne, par tranche, avec comme référence les lignes d'eau.
Le volume du navire est précisément défini par les couples et lignes d'eau.
D'ou l'intérêt d'utiliser ces dernières pour construire au plus prés la formes du navire.
La construction de deux demie-coques n'est pas vraiment aisée, et prend du temps et beaucoup d'huile de coude.
Cependant; vous êtes au plus près de la forme voulue, et le bordage peut se faire sous de très bonnes conditions, il va sans dire, idem pour le pont d'ailleurs.


Les surfaces à couvrir sont bien définies et bien planes, les baguettes se mettront en place bien plus facilement, la mise en place du clouage des ponts et des coques ne poseront pas de gros problèmes.
Je n'irais pas à dire que c'est fastoch. a017  a020


Même constat pour la coque.



La finesse de l'étrave du cerf qui est bordé à clins, me laisse à penser que la construction par tranches a quand même de beaux atouts.
Surtout pour de petites unités de 50 à 80 cm, au delà, ça devient un peu compliqué, quoique! a017
Revenir en haut Aller en bas
papy biquet
Quartier-Maître 2ème classe - Crabe
Quartier-Maître 2ème classe - Crabe
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Dim 4 Déc 2016 - 18:27

BONSOIR ! FRANCHEMENT MAGNIFIQUE !!!! a009d
Revenir en haut Aller en bas
crabe
Ingénieur Général des Arsenaux
Ingénieur Général des Arsenaux
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Dim 4 Déc 2016 - 18:34

a009
Merci à toi, papy biquet!
c'est surtout l'occasion de montrer que la construction par tranche a de beaux avantages pour ce "type" de maquette, hormis, bien évidement l'arsenal, c'est à dire une membrure tout les 15 m/m pour arriver sans trop de problème à une belle coque!
Revenir en haut Aller en bas
parellum
Inspecteur Général de la Marine
Inspecteur Général de la Marine
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Dim 4 Déc 2016 - 18:44

a009d

Un beau résultat!... que je verrais bien sur le portail
Revenir en haut Aller en bas
crabe
Ingénieur Général des Arsenaux
Ingénieur Général des Arsenaux
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Dim 4 Déc 2016 - 19:18

a009
Le Cygne ou la Bisquine qui est en mode construction?
Par contre, je prépare la construction par tranches sur Rhino pour "étayer" un tantinet mes dires, et surtout les photos de la construction qui va avec pour que mes amis du forum s'y retrouvent un peu!!!!!!! 0008m a014
Revenir en haut Aller en bas
fred26
Elève Maistrancier
Elève Maistrancier
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Lun 5 Déc 2016 - 7:23

a012 Jean-Claude
c'est vrai que le cerf est MAGNIFIQUE a026a a026a
j'attend avec impatience les premières photos de la Bisquine et de son mode de construction
Revenir en haut Aller en bas
crabe
Ingénieur Général des Arsenaux
Ingénieur Général des Arsenaux
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Lun 5 Déc 2016 - 15:37

a009 Donc, dans le vif du sujet.
La construction par tranche!
Je reviens sur les lignes d'eau (Longitudinal) et couples (Transversal) pour bien situer le truc.

La construction par couples, comme son nom l'indique, a017  est sur la base de panneaux découpés  à la bonne dimension avec comme référence la quille, étambot et étrave, et la ligne de flottaison pour s'y retrouver.
Ensuite vient le recouvrement de la coque et du pont, avec plus ou moins de bonheur. 0008m
L'autre méthode qui consiste à remplir au niveau du bordé et du pont , les couples, de bois tendre pour approcher au plus près les formes du bateau, méthode à laquelle s'attelle Fred. 0013j
Plus précis, mais plus délicat à faire, mais Fred ne recule devant aucun obstacle. a004b
Beaucoup d'huile de coude aussi.Mais quand on aime!! a035

Fig1

Ces vues représente le tracé Hors bordé, ou extérieur bordé.


La construction par tranche consiste à tailler des planchettes à la bonne épaisseur, des lignes d'eau pour s'approcher au plus près des formes du navire.
Cette construction est la même pour une coque en entier ou pour une demi-coque, seul les bois sont différents.
Par contre pour notre construction, la hauteur des lignes d'eau est de 6.5 m/m.
Cette hauteur sera l’épaisseur de nos planchettes de bois, en l’occurrence du peuplier.
Une fois la coque est le pont recouvert, ni vu, ni connu, je t'embrouille, et pas de contre-plaqué dans ma petite construction.

Le principe des tranches.
Fig 2

La théorie; le nombres de lignes d'eau égale le nombre de planchettes de hauteur 6,5 m/m.

Fig 3


Ça doit donner cela au final.

Il ne nous reste plus qu'à définir le pourtour de la forme à travailler.

Ce n'est qu'un exemple pour plus de clarté, car la découpe se fait au niveau du tracé du fond de râblure et intérieur bordé, ou extérieur membrure.
Au final, la demi-coque brute avant attaque au ciseaux, gouges, que sais-je encore!!!!!!!!


Évidement il faut faire le coté gauche, pardon, babord et tribord.
Ne reste plus qu'à mettre en forme et "Habiller" le bloc de bois taillé aux bonnes cotes. 0008m a013


Dernière édition par crabe le Lun 5 Déc 2016 - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fred26
Elève Maistrancier
Elève Maistrancier
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Lun 5 Déc 2016 - 17:13

a012


L'autre méthode qui consiste à remplir au niveau du bordé et du pont , les couples, de bois tendre pour approcher au plus près les formes du bateau, méthode à laquelle s'attelle Fred. 0013j
Plus précis, mais plus délicat à faire, mais Fred ne recule devant aucun obstacle. a004b
Beaucoup d'huile de coude aussi.Mais quand on aime!! a035


approcher au plus prés des formes du bateau   a017  0028a  a018

.
Revenir en haut Aller en bas
Sépakoul
Elève Maistrancier
Elève Maistrancier



MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Lun 5 Déc 2016 - 17:34

c'est vrai que cette méthode je la pensais réservée aux demi-coques.

Elle a effectivement son charme, et surtout l'avantage et l'excuse de ne pas avoir a s'embêter avec les emménagements sous le pont.

Et tiens d'ailleurs comment on ferait? des tranches aux dimensions (épaisseurs) des couples;
difficile pour le ponçage intérieur mais pas impossible a003

Merci Jean-Claude pour ce rappel sur ce procédé de construction.
Revenir en haut Aller en bas
Stearghall
Commissaire Général des Fontes
Commissaire Général des Fontes
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Mar 6 Déc 2016 - 18:34

a012

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ... Sépa et Fred "bolident" à fond a088 a119
et pendant ce temps Jean-Claude se la coule douce a071d ... a003

Je n'ai jamais pratiqué ce type de construction, mais je pense que c'est la meilleure façon
d'obtenir une coque au plus juste de ses lignes d'eau et je ne parle même pas des bordés
dont la mise en place doit être sacrément facilité.

Très intéressant comme méthode, j'ai hâte de voir la suite.

Super didactiques les captures sous Rhino a20f

A mon tour d'être ébaubi a023

Revenir en haut Aller en bas
crabe
Ingénieur Général des Arsenaux
Ingénieur Général des Arsenaux
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Mer 7 Déc 2016 - 10:58

a009 Construction de, ou plutôt des demi-coques.

             @ Sépa: les aménagements intérieurs sont  à définir avant la construction du bateau, au pire, nous pouvons prévoir des découpes  sur les tranches concernées, et dans ce cas, faire, non pas deux demi-coques, mais tout de suite des tranches babord/tribord d'un seul tenant. Mais bien évidement creuser dans le bloc est délicat, mais cela se faisait par certains modélistes.
A voir!!!!!!!
              En ce qui me concerne, quasiment tous mes modèles ont été fait sous ce principe de construction sauf le modéle en charpente de la Belle.

              Pour la réalisation de ces blocs, le tilleul est à mon sens un peu trop class.
Par contre on trouve "assez" facilement du peuplier dont on se sert pour la construction sous forme de planches avivés de 22 m/m d'épaisseur.
Évidement destiné à mettre sous les tuiles, ce bois est de qualité tout à fait acceptable pour notre usage, de plus il est en général traité, dont masque, S.V.P!!!!!!!



J'ai coupé ces planches de 3 mètres de long en longueur de 1,5 m, leurs largeur allant de 15 à 25cm.
Comme vous le constatez, elles sont un peu gauche, donc première étape dégauchir.
Bien plus facile à manipuler en l'état.





Nous avons perdu dans cette opération quelque trois ou quatre cm d'épaisseur.





Encore quelques cm de perdu au rabotage.
J'ai prévu, pour éviter d'en faire que des copeaux de passer deux planches à l’épaisseur de 13 m/m, ce qui représente deux hauteur de lignes d'eau. Et de garder le reste à 18 m/m sous le coude.





Deux planches à 13 m/m suffisent pour 2 modèles de la Bisquine au 40 ème, Bref, j'ai de quoi faire encore 4 ou 5 modèles.
Le coût de cette opération.
Quatre planches de trois mètres de long sur 15 à 25 cm de large; 9 euros.
Le bois raboté pour la bisquine, 2 euros grand max.

Le problème pour bon nombre de mes amis modélistes, est l'opération qui consiste, justement à mettre ces planches à la bonne cote.
Perso, j'ai un ami menuisier qui me le fait à l’occasion, ouf.

Sinon, l'artisan du coin qui était disposé à passer une ou deux heure pour vous le faire, ça se fait aussiencore, mais plus rare.
Et coté prix, ça grimpe un peu, mais toujours acceptable.

Les résineux que l'on trouve dans le commerce sous forme de planches à étagéres ne sont pas, à mon avis , recommandés.
Mal séchés, contenant souvent encore de la résine, ce sont plutôt des nids à problèmes.
Ce peuplier, lui, qui est à fibres longues, encollé sur chaque face de contact (ce bois est une véritable éponge, faut que ça bave un peu)  ne risque pas de bouger dans le temps.
Le plus difficile de toute l'affaire est derrière nous, cette foutue mise à la cote des planches. On passe maintenant à beaucoup plus constructif.





Réalisation des différents patrons




Traçage sur le bois de nos lignes d'eau. Désolé pour la couleur du carton, je n'avais que ces chemises là sous la main.





Elle! Elle voit des problèmes partout!!!!!! Et elle insiste. a017




Fin prêt pour la découpe.




Découpe des planchettes représentant les lignes d'eau.





Tout ça prend forme.
Sur l’arrière plan, deux surfaces de planchettes sont noircies au feutre indélébile. Une fois les planchettes collées, ce trait de feutre matérialisera la ligne de flottaison qui me servira de référence pendant la mise à la cote de la construction.
Ensuite collage, dégraissage, etc,etc. a035
Revenir en haut Aller en bas
Stearghall
Commissaire Général des Fontes
Commissaire Général des Fontes
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Mer 7 Déc 2016 - 14:26

a012

Expliqué comme ça, ça semble super fastoche a126

Le dégraissage doit être tout de même un peu délicat,
mais je ne pose pas de question car je suppose que tu vas aborder le sujet plus loin 0013j
Revenir en haut Aller en bas
fred26
Elève Maistrancier
Elève Maistrancier
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Mer 7 Déc 2016 - 18:28

le bonsoir a tous a012
oui!!! a pas l'air très facile a faire !!!!!!!! mais quand même a026a a026a
mais l'on peu aussi le faire en coupe horizontal,par rapport aux lignes d'eau ?
je te souhaite bon courage pour la suite !!!!
Revenir en haut Aller en bas
crabe
Ingénieur Général des Arsenaux
Ingénieur Général des Arsenaux
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Mer 7 Déc 2016 - 19:54

a009
Plus tu t'approche du résultat final, plus il faut être prudent, en enlever plus qu'il n'en faut va très vite, a017  a020
après, c'est la pâte à bois!!!!!!!! a007
Pour ma construction, c'est moindre mal, la forme étant recouverte par les lattes.

Je suppose, Fred, que tu parles des lignes représentant les longitudinales;
si c'est ça, je dirais oui, tu peux, mais le problème, est que généralement  il n'y a pas plus de  3 ou 4 lignes longitudinales de tracé, bonjour, l'épaisseur des planchettes et la précision qui va avec.
Alors que les lignes d'eau, tu a à disposition une bonne dizaine de lignes, donc plus précis et plus facile à mettre en œuvre.
Et pour faire une demi-coque!!!!! 0028a ça le fera pas.
Revenir en haut Aller en bas
Sépakoul
Elève Maistrancier
Elève Maistrancier



MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Mer 7 Déc 2016 - 20:18

Citation :
Alors que les lignes d'eau, tu as à disposition une bonne dizaine de lignes, donc plus précis et plus facile à mettre en œuvre.

Donc du coup pourquoi avoir retenu l’épaisseur de 13, en fait tu perds en précision non?

et tant que j'ai les doigts sur le clavier, la tonture, je vois pas comment;  mais tu vas sans doute l'aborder...

le bouge  j'ai bien une idée, mais la tonture

donc je patiente et je me tais
Revenir en haut Aller en bas
crabe
Ingénieur Général des Arsenaux
Ingénieur Général des Arsenaux
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Mer 7 Déc 2016 - 21:04

a009
Bouge et tonture; Fasto!!!!!!!
Si j'avais une scie à ruban, les planches de 22m/m rabotées seraient coupées et seulement après ramenées à 6.5m/m la planchette.
La planche dégauchie et rabotée faisant encore 19 m/m, avec une scie à ruban on peut encore déligner pour obtenir deux planchettes de 7 à 8 m/m dont il ne resterait plus qu'une face à raboter pour mettre à 6,5 m/m.
Les 13 m/m pour deux lignes d'eau c'est donc pour éviter trop de pertes, car ramener du 22 m/m à 6,5 m/m, à la raboteuse même avec un peuplier pas cher, ça fait mal, et beaucoup de copeaux. Par contre en 13 m/m c'est un peu plus délicat à bucher.
Revenir en haut Aller en bas
crabe
Ingénieur Général des Arsenaux
Ingénieur Général des Arsenaux
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Mer 7 Déc 2016 - 22:30

a009
Une fois les planchettes coupées(Babord et tribord) et avant de les coller, j'en profite pour tailler une languette pour positionner correctement les deux demi-coques en vue de leurs assemblage futur.



Une entaille à la lame de scie sur deux même épaisseurs babord et tribord, qui nous facilitera grandement l'assemblage.




Un petit essai à blanc, si tout colle a001
Les deux demi-coques sont chacune déjà collée.


Il ne reste plus qu'à attaquer la tonture et le bouge, avant assemblage définitif.
Le travail se répète deux fois.




Avec la scie circulaire, à 90° de l'axe, on suit le trait de la tonture au plus haut, c'est à dire dans l'axe du navire



Il ne reste plus qu'à mettre tout ça à la cote à grands coups de râpe et on attaque la tonture. Donc acte!!!!!!!




Avec la jauge en bristol qui va bien, le quart de nonante démarre toujour du milieu du navire  et va vers l'extérieur le long du couple.
Avec neuf couples, neuf entailles qui nous serviront de reperes. C'est le plus long et le plus délicat à faire.







Puis, ma fois, comme pour la tonture, on enlève l’excédent.



Les fibres de ce bois nous permet d'y aller sans trop de soucis.
Pas un couple qui accroche là où il faut pas, pas une jambette qui casse au passage de la râpe, du bonheur, quoi!



Petit coup d'oeil sur la tonture et bouge.
des comme ça, difficile à trouver!a036 a024a Oui la baguette file joliment d'un bout à l'autre.
Bon, pas tout ça, reste plus qu'à assembler et coller les deux demi-coques.



Les contours de la forme sont taillés, et avant encollage, un coup de feutre noir là aussi, pour bien définir et retrouver sans problème mon axe.



On assemble et on serre tout ça gentiment.



Et voilà le travail, la tonture assez prononcée de ce pont.
Je vais pouvoir attaquer les formes, et pour celà je me prépare les gabarits des neuf couples qui vont me servir à la définition exacte des volumes, enfin je vais tout faire pour. 0008m
Revenir en haut Aller en bas
Sépakoul
Elève Maistrancier
Elève Maistrancier



MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Jeu 8 Déc 2016 - 7:58

Ah bah oui alors, c'était logique en fait

La tonture d'abord, le bouge ensuite; j'aurais du tourner 7 fois mon clavier avant de poser la question a008e


du coup moi qui voulais faire mon ketch en arsenal je m'interroge maintenant:




oui c'est bien "La Curieuse"

merci encore pour ces explications
Revenir en haut Aller en bas
crabe
Ingénieur Général des Arsenaux
Ingénieur Général des Arsenaux
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Jeu 8 Déc 2016 - 8:36

a009
Il y a une belle maquette à faire avec la Curieuse. a024
En fait, d'abord le tracé de la tonture qui te définie la position du bouge dans l'axe du navire. En traçant le bouge tu définie le tracé du livet du pont qui est l'intersection du pont et de la coque. Du coup, tu as la position du plat bord.
La Curieuse est bordée dans ses œuvres vives par des plaques de zinc, navire intéressant à faire.a033
C'est la mâture qui m'a fait fuir!!!!!!!!! a238
Un article du MRB lui est consacré. a036
Revenir en haut Aller en bas
Marco la frite
Aspirant
Aspirant
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Jeu 8 Déc 2016 - 10:32

Très étonnant ce travail a021a a021a a021a
ça demande un peu de matériel
et effectivement des bateaux pas trop gros
mais le montage à clins est vraiment magnifique
ça présage quelque chose de pas vilain

c'est vrai que tu as ton chat (ou plutôt chatte) pour t'aider
En tous cas
Bon courage
et merci pour tes photos
c'est un vrai plaisir a026a a026a a026a
Marco
Revenir en haut Aller en bas
Daniel the pirate
Maître
Maître
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Jeu 8 Déc 2016 - 17:27

a009 A que coucou, affaire a suivre.. a009c
Revenir en haut Aller en bas
crabe
Ingénieur Général des Arsenaux
Ingénieur Général des Arsenaux
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Ven 9 Déc 2016 - 11:20

a009
@ Marco:
Le plus délicat est de trouver des planchettes à la bonne épaisseur.

Soit tu as les machines, et donc pas de problème; indépendance max.  Je fais comme je veux, quand je veux;
Soit par le biais d'un menuisier qui est disposé à raboter une ou deux planches de peuplier.

La suite de la manœuvre c'est encollage, façonnage et recouvrement par des baguettes de bois.

Une fois notre bestiau assemblé et collé, nous avons besoin de gabarit de forme.
Que voici!!!!!!!!!



J'ai la chance d'avoir un vertical transversal hors membrure, donc les cotes des couples sans le bordé.



Contrôle; contrôle;
Nous avons l'axe  et la ligne de flottaison qui est bien visible comme référence.




On avance gentiment. Dès le début, SVP, un malheur est si vite arrivé.






Contrôle, contrôle, n'oublions pas qu’une fois les arêtes  cassé, on se rapproche de la forme, et un creux est vite là.








Là, il faut descendre un poil.




Et d'un; Bientôt de deux.









Ces dernières photos parlent d’elles-mêmes




Du coup, ma petite, ça la mise sur le flanc, et comme d'hab, elle se pose où ça va bien, pour elle. Pas n'importe où.



Elle est quasiment prête à être bordé. Il faut encore poser la quille, étambot et étrave.
Le volume est la forme du bateau en dessous du bordage du pont, à l'extérieur des membrures,
et le trait axial est celui du fond de  râblure, j'insiste là dessus, ce n'est ni le trait de râblure extérieur, ni de dégraissement.

Il y a un post à ce sujet que vous avez tous lu, d'ailleurs, donc c'est cool.

J'aime cette méthode qui vraiment m'assure une qualité de travail sans pareil. Le coté fragile de la coque n’existe pas non plus, la forme étant pleine, on ne risque pas de passer au travers du bordé sur un coup de sang. Au pire une marque sur une virure.
La construction par tranche n'a plus de secret pour vous. a020 a019
Revenir en haut Aller en bas
Stearghall
Commissaire Général des Fontes
Commissaire Général des Fontes
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Ven 9 Déc 2016 - 11:48

a012

Mince, j'ai tout compris du premier coup  a036  

Pfuuuuu, un jeu d'enfant 0013j ...  a071d ...   ... a119

Il m'a l'air sympa ton bristol, bien rigide pour ce genre de gabarit ... c'est du combien de grammes ?

Bon plus sérieusement, le dégraissage doit quand même demander un coup de patte particulier.

Tu démarres et tu termines avec quels outils/instruments ???
Revenir en haut Aller en bas
fred26
Elève Maistrancier
Elève Maistrancier
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Ven 9 Déc 2016 - 12:01

le bonjour a tous a012
jolie travail !!! a026a a026a
pour le bristol c'est vrai qu'il a l'air épais ! et pour une photocopieuse c'est 120 g maxi ??
Revenir en haut Aller en bas
Glénans
Enseigne de Vaisseau 2ème classe
Enseigne de Vaisseau 2ème classe
avatar


MessageSujet: Re: La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT   Ven 9 Déc 2016 - 13:02

Bonjour Jean-Claude,

J'admire, discrètement, pour ne pas te déranger dans tes oeuvres, ce travail au petits oignons.

Dis moi, pratiquement pas de poussière, mais c'est du au fait que tu as 2 brosses que l'on voit dans les images 3 et 8 et à la fourrure de ta jeune chatte qui s'allonge lascivement sur ton bureau !

En tout cas bravo pour ce travail de longue haleine que je vais continuer à admirer.

A très bientôt.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
 
La Bisquine au 1/40 ème de Jean LE BOT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 1° Bataillon de Chasseurs à Pied - Sainte-Blaise
» 12 ème CUIR ... Jean Adnet
» [Racine, Jean] Phèdre
» Tous à Matha, de Jean-Claude Denis
» retour vétéran 17 ème airborne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT :: Le RADOUB du PONANT - Construction d'Arsenal :: Construction sur Plans-
Sauter vers: