Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT

Toute la communauté du Radoub du Ponant
vous souhaite la bienvenue.
En fermant cette fenêtre contextuelle vous ne pourrez
consulter qu'une infime partie des rubriques de notre site.
La visualisation de la totalité de son contenu n'est accessible
qu'après inscription, validation de votre compte ET présentation.
Merci pour votre compréhension.

Modélisme Arsenal, Naval, Aérien, Terrestre et Autres.

Portail! Contribuez à la vitrine de notre site! C'est ICI !!

    ACCASTILLAGE

    Partagez
    crabe
    Ingénieur Général des Arsenaux
    Ingénieur Général des Arsenaux

    avatar

    ID du message --> ACCASTILLAGE

    Message par crabe le Lun 14 Sep 2015 - 11:15

    ACCASTILLAGE - Dictionnaire de Marine - 1742 - Henrik Bicker

    Définition : (texte réadapté en Français actuel)
    L'astérisque * indique un lien actif.

    C’est le château sur l’avant et le château sur l‘arrière du vaisseau.

    Le Roi, par une Ordonnance de l’année 1675, interdit aux Officiers de ses vaisseaux
    de faire des changements aux accastillages et aux soutes* par des séparations nouvelles,
    sous peine de cassation des Officiers.

    On fait un accastillage à l’avant et à l’arrière des vaisseaux
    en les élevant et en les bordant au dessus de la lisse de vibord*.
    Cette rehausse commence aux herpes* de l’embelle*.
    On met pour cet effet 2, 3 ou 4 herpes* derrière le mât, à proportion de la hauteur
    qu’on veut donner à l’accastillage, ensuite on le borde de planches qu’on nomme qlin*, esquain* ou quein*,
    auxquelles on donne l’épaisseur qu'on juge convenable.
    L'ensemble de ces bordages* se nomme l'esquain*. Les bordages* qui forment l'esquain*
    doivent être tenus plus large à l’arriére où ils joignent les montants du revers d'arcasse*,
    qu’à l'intérieur ou vers le milieu du vaisseau, afin que l’accastillage aille toujours en s’élevant,
    car si il paraissait baisser ou être tout à niveau, cela ne serait pas esthétique.

    Lorsque ces bordages* sont assemblés et élevés autant qu’il faut, on laisse une ouverture adéquate au dessus,
    et on assemble ensuite les dernières planches de l'esquain*.
    A chaque herpe*, on élève l’accastillage d’un pied ou à peu près, selon la grandeur du vaisseau,
    mais l’arrière les herpes se placent entre les dernières planches de l'esquain*,
    afin que la dunette* puisse être plus haute.
    On laisse aussi, fort souvent, du jour ou un vide entre les plus hautes planches
    et celles qui sont au dessous.
    Daniel the pirate
    Premier Maître
    Premier Maître

    avatar

    ID du message --> Re: ACCASTILLAGE

    Message par Daniel the pirate le Jeu 8 Sep 2016 - 12:51

    a009 Hello Ami Jean-Claude.

    a170 pour cette définition que je ne connaissait pas, et je vais oser en rajouter. Voila ce que j'ai trouvé dans "Wiki" : "Ce mot, dérivant de castel, s'appliquait autrefois aux châteaux d'avant et d'arrière, richement décorés. Il impliquait l'idée d'installation, de décoration des superstructures".

    Et pour ma part ainsi que dans l'esprit de tout plaisancier, l’accastillage concernait tout le petit matériel servant a mettre en oeuvre le gréement: manilles, cosses, poulies mousquetons, treuils, winchs (version glaouchisée de treuil en bon français) etc.. et tout objet servant aux manœuvres des voiles d’un navire de faible tonnage, particulièrement en navigation de plaisance et sur les yachts.

    Donc un grand a170 a170 a170 pour cette remise a jour d'une importance capitale.

    Ps: je viens de découvrir cette rubrique que je vais me faire un plaisir de découvrir tranquillement.

    A bientot Et encore a20c
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    avatar

    ID du message --> Re: ACCASTILLAGE

    Message par Stearghall le Jeu 8 Sep 2016 - 18:40

    a012

    Merci pour cet apport Daniel.

    Cette Catégorie que nous mettons en place depuis quelques mois déjà, est très ... très ... très "lourde" à gérer,
    il faudra encore plusieurs mois avant d'obtenir quelque chose de vraiment probant et constructif.

    Les quelques définitions qui sont en place pour le moment comportent encore beaucoup de liens interactifs inopérants,
    dont les définitions sont en cours de traitement, retouches de schémas et dessins et mise en page.

    Nous souhaitons faire de ce lieu un endroit richement documenté, parfaitement sourcé et surtout interactif
    pour la bonne compréhension des aguerris comme des néophytes sur tous les termes liés à la Marine.

    Y'a du taf en perspective !!! a022
    Daniel the pirate
    Premier Maître
    Premier Maître

    avatar

    ID du message --> Re: ACCASTILLAGE

    Message par Daniel the pirate le Jeu 8 Sep 2016 - 18:56

    a009 Une rubrique bien intéressante a venir pour ne pas dire essentielle et qui j'imagine un gros travail, mais je pense que le jeux en vaut la chandelle.

    Bon courage a tous. a012