Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT
Bienvenue sur Le Radoub du Ponant
Vous ne pouvez à cet endroit visualiser qu'une infime partie des rubriques de notre site.
La consultation de la totalité de son contenu n'est accessible qu'après Inscription/Validation/Présentation.
Merci pour votre compréhension

Les Administrateurs du Ponant
ALERTE!!!! Hostingpics, c'est fini! Cliquez ICI pour plus d'infos!
Pour le nouvel an Marco sort le grand jeu! Gagnez des cadeaux: Cliquez ICI pour voir!

Partagez | 
 

 BITTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stearghall
Commissaire Général des Fontes
Commissaire Général des Fontes
avatar


MessageSujet: BITTES   Sam 18 Juin 2016 - 2:35

BITTES - Dictionnaire de Marine - 1742 - Henrik Bicker

Définition : (texte réadapté en Français actuel)
L'astérisque * indique un lien actif.

BITTES, grandes et petites bittes.
Les assemblages que l'on nomme Bittes sont composés de deux sortes de pièces de bois longues et quarrées.
Les premières, nommées piliers* sont posées verticalement sur les varangues*, l’une à tribord*, l’autre à bâbord*.
La seconde pièce de bois que l’on nomme traversin de Bittes*, traverse les piliers* pour les réunir l'un à l'autre et
les rigidifier. Le tout est fixé à des courbes* qui les appuient et les fortifient.
Bittes se dit aussi quelquefois pour nommer ces mêmes piliers*.

L’usage des Bittes est de tenir les câbles*, lorsqu’on mouille les ancres, ou qu’on amarre le vaisseau dans le port.
Il y a de grandes et de petites Bittes :
- Les grandes Bittes sont à l‘arrière du mât de miséne* et ne s’élèvent que jusqu'entre deux ponts,
où elles servent à amarrer le câble*.
- Les petites Bittes, qui sont les unes vers le mât de miséne*, et les autres vers le grand mât*,
s’élèvent jusque sur le dernier pont et elles y servent à amarrer les écoutes* des deux huniers*.

Il y a de certains bâtiments destinés à porter de grandes charges, ou les Bittes pour gagner de l’espace,
sont placées sur le pont comme le virevau*.
Dans ce cas les écubiers* doivent être percés plus haut.

TRAVERSIN DE BITTES ou traversier de bittes.
C’est une pièce de bois placée en travers des piliers de Bittes* pour les relier l'un à l'autre.
Le Traversin de Bittes doit avoir un tiers d'épaisseur de plus que l’étrave*.
Sur un vaisseau de 134 pieds de long de l'étrave* à l'étambord*, certains Charpentiers donnent au Traversin de Bittes
qui est devant le mât d’avant*, 9 pouces de largeur, 8 pouces d’épaisseur et l'élèvent de 8 pouces au dessus du château d’avant*.

PILIERS DE BITTES
Ce sont deux grosses pièces de bois posées verticalement et reliés par un traversin*.
Comme ce sont les pièces maîtresse de l'assemblage des Bittes,
on leur donne souvent le nom de Bittes.
Les Piliers de Bittes sont ordinairement un tiers plus épais que l’étrave*.
Le sentiment de bon nombre de Charpentiers est que les Piliers de Bittes d’un vaisseau
de 134 pieds de long de l'étrave* à l'étambord*, doivent avoir 15 pouces d’épaisseur et 16 pouces de largeur.
La tête doit avoir 18,5 pouces de longueur de cannelure par le bas, avec 1 pied et 1 pouce de largeur.
Ils sont élevés de 4 pieds au dessus du premier pont et posés à 23 pouces l’un de l’autre.



Voici des figures de Bittes proportionnées pour un vaiſſeau de 134 pieds de long de l'étrave* à l'étambord*,
ou chaque pouce de la figure fait 3 pieds réels.
ATTENTION : l'abaque* n'étant pas disponible, des erreurs d'échelle sont possibles sur ces deux figures anciennes.
   
LA PREMIÈRE FIGURE représente les Bittes telles qu’on les voit de l’arrière.
Cette première figure de Bittes a ses proportions pour ne s’élever que sur
le premier pont. Pour les placer sur le second pont, il faudrait augmenter la longueur des piliers de Bittes* de 7 pieds par le bas.



A. L'ensemble des pièces nommé Bittes.
BB. Les Piliers* ont 21 pieds de longueur et 1 pied 9 pouces de largeur dans la longueur du vaisseau,
et 1 pied 7 pouces d’épaisseur par le travers du vaisseau.
CC. La tête des Piliers* a 1 pied 9 pouces de haut.
Les trous qui y sont marqués par des lettres sont :
DD. Trous qui servent à passer de grosses chevilles de fer nommées Pailles de Bittes*,
lorsque le câble* est sur les Bittes, pour le stopper et l'empêcher de filer.
E. Le Traversin de Bittes* qui a 14 pieds de longueur, 1 pied 7 pouces de largeur par la longueur du vaisseau,
et 1 pied 5 pouces et 1 quart d’épaisseur, pris de haut en bas.
FF. Trous dans le traversin de Bittes* où l’on passe aussi de grosses chevilles de fer, comme dans la tête,
mais de haut en bas.
GG. Le Pont.
HH. Le chevet du traversin de Bittes* qui est fait de sapin et qui a la même largeur que le traversin de Bittes* de haut en bas,
mais on ne lui peut donner trop d’épaisseur par la longueur du vaisseau.

LA DEUXIÈME FIGURE représente les Bittes du côté de l'avant,
afin de montrer les courbes qui ne se voient pas par l'arrière.



A. L'ensemble des pièces nommé Bittes.
BB. Les Branches supérieures des courbes*, qui s’étendent sur le pont,
jusqu'en haut du traversin de Bittes*.
Leur largeur est de 10 pouces et leur épaisseur est de 12 pouces.
CC. Les Branches inférieures des courbes*, qu’on ne peut réaliser trop longues,
et que l’on peut faire étendre jusqu’aux guerlandes*.
DD. Chevilles à boucles qui passent au travers des courbes* et des baux*,
et qui sont arrêtées par des clavettes.
Ces chevilles servent non seulement à arrêter et à rigidifier les courbes*,
mais aussi à amarrer les bosses* et les garcettes*.
EE. Les Courbes*.
Revenir en haut Aller en bas
 
BITTES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autour d'une histoire de bittes
» Remorqueur L'Hippopotame ech: 1/400ème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT :: ENCYCLOPÉDIE NAVALE INTERACTIVE-
Sauter vers: