Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT
Bienvenue sur Le Radoub du Ponant
Vous ne pouvez à cet endroit visualiser qu'une infime partie des rubriques de notre site.
La consultation de la totalité de son contenu n'est accessible qu'après Inscription/Validation/Présentation.
Merci pour votre compréhension

Les Administrateurs du Ponant
La loterie de Marco continue: Clique ICI pour voir
Visiteurs! en libre accès, cliquez ici Le musée du Ponant ou Les collections du Ponant
Partagez | 
 

 BAU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stearghall

Commissaire Général des Fontes

Commissaire Général des Fontes

avatar


MessageSujet: BAU   Ven 3 Juil 2015 - 18:43

BAU - Dictionnaire de Marine - 1702 - P. Brunel

Définition : (texte réadapté en Français actuel)
L'astérisque * indique un lien actif.

Afin de clarifier certaines fausses appellations, il est important de noter que
Seules les pièces concernant le premier pont ou pont d'en bas se nomment Baux,
les pièces de charpente des ponts supérieurs sont appelées barrots*.

BAU, barrot*.
C’est une solive qui est mise avec plusieurs autres semblables, par la largeur ou par le travers du vaisseau,
d‘un flanc à l’autre, pour renforcer le bordage* et soutenir les tillac*.
Le bout de chaque Bau porte sur des pièces de charpente appelées courbatons* ou courbes* qui sont de forme
triangulaire et qui joignent les Baux ou barrots* avec les vaigres*.

De part et d’autre des écoutilles* il y a des barrotins* ou demi-baux qui se terminent aux hiloires*
et qui sont soutenus par des arcs-boutans*, pièces de bois placées de travers entre deux Baux.
Les grands vaisseaux ont sous le premier tillacs* des faux-baux de 6 pieds en 6 pieds,
pour fortifier le fond du bâtiment.

Dans un marché ou devis pour la construction d’un vaisseau, on ne manque pas de convenir de la largeur
des Baux et des barrots*. On les tient un peu arqués et leur tonture* donne la même forme au pont.



BAUX DU PREMIER PONT
Pour donner l’épaisseur et la largeur aux Baux du premier pont, la plupart des Charpentiers mettent
1 pouce et la huitième partie d’un pouce, par chaque 10 pieds de la longueur du vaisseau,
prise de l’étrave* à l’étambord*.
Chaque 10 pieds de long leur donnent un pouce de tonture*.
Il y a aussi des Charpentiers qui posent pour règle que les Baux doivent avoir l’épaisseur de l’étrave* prise en dedans.
D’autres Charpentiers qui proportionnent les Baux par la largeur du vaisseau.
Ils donnent à ceux du bas pont, par chaque 5 pieds de largeur, 2 pouces d’épaisseur de haut en bas,
mais ils leur donnent un peu plus de largeur, si le bois le permet.
Comme ceux qui sont à l’avant et à l’arrière n’ont pas tant de largeur que les autres,
on peut aussi les tenir un peu moins épais si l’on veut.
Ces mêmes Charpentiers veulent qu’on leur donne ordinairement 6 à 7 pouces de rondeur
et qu'on fasse le faux-pont sur ce même modèle.
Ils veulent que les barrots* du haut pont soient un tiers moins larges,
et moins épais que ces premiers, mais ils leur donnent un peu plus de rondeur.
Ils posent les Baux à 3 ou 4 pieds l’un de l’autre, hormis ceux qui sont aux côtés
des écoutilles* des vaisseaux marchands qui chargent toutes sortes de marchandises,
comme de gros tonneaux de vin du Rhin.
Ceux-là se posent à 7 pieds de distance l’un de l’autre.
D’autres donnent aux Baux d'un vaisseau de 134 pieds de long de l’étrave* à l’étambord*,
13 pouces de largeur et 12 d’épaisseur, plus ou moins 8 pouces de tonture*,
et plus ou moins 3 pieds 3 pouces de distance de l’un à l’autre.

Les bouts des Baux surmontent de 5 pouces à 5,5 pouces les serre bauquières*,
et sont assemblés à queue d’aronde.
Au devant et au derrière des Baux de dale et de lof, on pose des courbes* à l’équerre
et il y en a une autre au-dessus du Bau de dale, qui est posée le long de la serre gouttière.
Le long de la barre d’arcasse la serre gouttière* s’ente dans le jarlot* qu’on fait dans cette courbes*.


MAÎTRE BAU
C’est celui qui étant le plus long des Baux, donne par sa longueur la plus grande largeur au vaisseau.
Il est posé à l'embelle*, ou au gros* du vaisseau sur le premier gabarit*.

FAUX BAUX
Ce sont des pièces de bois semblables aux Baux, qui sont mises de 6 pieds en 6 pieds,
sous le premier tillac* des grands vaisseaux, pour fortifier le fond du bâtiment et former le faux-pont.
On pose le plus souvent les faux-baux à 3,5 pieds au-dessous des Baux du premier pont,
c’est à dire dans un vaiſſeau de 134 pieds de long de l’étrave* à l’étambord*,
et par conséquent sur 13 pieds ou 13,5 pieds de creux depuis le premier pont,
et l’on suit à peu près cette proportion dans les autres plus grands vaisseaux.
C'est sur ces faux Baux qu’on fait souvent un faux pont dans lequel on pratique un retranchement
derrière le grand mât, où le faux pont a le plus de hauteur et où les soldats y couchent.

BAU DE LOF
C’est celui qui est le dernier vers l’avant, à l’extrémité de la proue* du vaisseau.

BAU DE DALE
C’est celui qui est le dernier vers l’arrière, à l’extrémité de la poupe* du vaisseau.
Revenir en haut Aller en bas
 
BAU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT :: ENCYCLOPÉDIE NAVALE INTERACTIVE-
Sauter vers: