Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT

Toute la communauté du Radoub du Ponant
vous souhaite la bienvenue.
En fermant cette fenêtre contextuelle vous ne pourrez
consulter qu'une infime partie des rubriques de notre site.
La visualisation de la totalité de son contenu n'est accessible
qu'après inscription, validation de votre compte ET présentation.
Merci pour votre compréhension.

Modélisme Arsenal, Naval, Aérien, Terrestre et Autres.

    Dassault-Breguet Super Etendard

    Partagez
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    avatar

    ID du message --> Dassault-Breguet Super Etendard

    Message par Stearghall le Mar 10 Nov 2015 - 20:07

    a012

    Dassault-Breguet Super Etendard

    Documentation en fichiers grand format a019

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    Dernière édition par Stearghall le Mar 5 Avr 2016 - 13:45, édité 2 fois
    michaud
    Enseigne de Vaisseau 2ème classe
    Enseigne de Vaisseau 2ème classe

    avatar

    ID du message --> Re: Dassault-Breguet Super Etendard

    Message par michaud le Mar 10 Nov 2015 - 22:36

    Bonsoir. J'aime bien cet appareil. La silhouette toute simple,lisse.Malgré des faiblesses,voir des pannes de réacteur.En faisant des" rescues" avec notre Dupetit-Thouars en suivant le" Clem".Un des étendards qui nous survolait pour aller apponter,a brusquement dévier de sa trajectoire et s'est scratcher.Le temps de dire: Un avion a la mer ,nous l'avions dépassés. A 32 nœuds,ça va vite. On a repêchés le pilote en zodiac. L’hélico est venu le chercher,le pilote réchauffé avec une bonne dose de rhum. Pour l'anecdote,je me souviens aussi,lorsque j'étais marin,que les spécialistes évoquaient des exercices d'attaques avec exocet sur des navires américains. Les "Ricains" étaient furibards,car ils ne détectaient pas,ou trop tard nos étendards au raz des vagues qui fonçaient sur eux...Mème chose avec nos sous-marins (a l'époque des "Diane-Daphné").Ceux-ci étant très silencieux,malgré une cartographie convenue et une signature electro-magnétique reconnaissable. Amusant... J'avais 20 ans

       [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
                                                                                                          Jean-Jacques
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    avatar

    ID du message --> Re: Dassault-Breguet Super Etendard

    Message par Stearghall le Mar 10 Nov 2015 - 23:09

    a012

    Sympa ces anecdotes a20f

    a170 Jean-Jacques
    parellum
    Inspecteur Général de la Marine
    Inspecteur Général de la Marine

    avatar

    ID du message --> Re: Dassault-Breguet Super Etendard

    Message par parellum le Mar 10 Nov 2015 - 23:27

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:a012

    Sympa ces anecdotes a20f

    et puis "cocorico!"  fra

    Amitiés fra
    patrick
    michaud
    Enseigne de Vaisseau 2ème classe
    Enseigne de Vaisseau 2ème classe

    avatar

    ID du message --> Re: Dassault-Breguet Super Etendard

    Message par michaud le Mer 11 Nov 2015 - 0:18

    Et je ne vous ai pas racontés, le jour au large des landes ou un "tartare" a failli nous péter a la figure... Bonjour l'anecdote...
    Non ,non, ce n'est pas une blague. Jean-Jacques
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    avatar

    ID du message --> Re: Dassault-Breguet Super Etendard

    Message par Stearghall le Mer 11 Nov 2015 - 0:28

    a012

    Un tartare a022 ... comment est ce possible ... tu piques ma curiosité là a024a

    a119
    michaud
    Enseigne de Vaisseau 2ème classe
    Enseigne de Vaisseau 2ème classe

    avatar

    ID du message --> Re: Dassault-Breguet Super Etendard

    Message par michaud le Mer 11 Nov 2015 - 11:44

    Bonjour. Excuse, j'ai fait une erreur d'orthographe. C'est Tartar. 4 de nos T47 ont été modifiés en bâtiments  de lutte AA. Equipés de 3 tourelles double de 57 mm et surtout d'une rampe simple de missile anti aérien "Tartar logée a l'arrière. Les missiles logés dans un barillet a la manière d'un révolver avaient une capacité anti-aérienne ,mais avaient aussi antisurface.
    Sortis très matinalement comme d'habitude du goulet de Brest ,le  Kersaint, le Bouvet ,le Du Chayla   et le Dupetit Thouars chef de division en serre file mettaient le cap en longeant la cote vers le centre d'expérimentation des landes. Cette base nous lançait comme au ball-trap des missiles de type CT20,que nous étions censés détruire au 57 mm, mais surtout avec nos Tartar.
    Placés en ligne de file ,chacun de nos prédécesseurs lançaient leur missile, jusqu'à ce que notre matelot d'avant balance le sien. J'avais deux postes de combat qui m'était attribué, l'un a l'intérieur, l'autre comme veilleur a la passerelle. Ce jour la, j'étais veilleur bâbord et le missile que venait de lancer notre prédécesseur  ne suivit pas la trajectoire régulière prévue. Il se mit a décrire des courbes
    gracieuses mais irrégulières, désordonnées en se dirigeant vers nous.
    Il y avait une certaine agitation dans la passerelle a quelques mètres de moi dont un mot dominait: Destruction  destruction ! Apres quelques secondes palpables, le missile explosa a quelques centaines de mètres de notre avant, balançant ses barres d'acier fragmentées a la surface de la mer.
    Pas de blessés. J'avais prit des photos (que j'ai toujours). Le pacha l'ayant apprit que demanda fort courtoisement de lui confier la pellicule. Ah ils vont m'entendre au retour!  Il y a du avoir quelques éclats de voix de retour a Brest...On a quand même eu chaud. Le même incident a eu lieu sur le Suffren, le missile irrésistiblement attiré par le radar sous son radome qui, par contre a  reçu des éclats..
                                                                   Souvenirs, souvenirs  Amitié Jean-Jacques a009c
    Stearghall
    Commissaire Général des Fontes
    Commissaire Général des Fontes

    avatar

    ID du message --> Re: Dassault-Breguet Super Etendard

    Message par Stearghall le Jeu 12 Nov 2015 - 0:04

    a012

    Ah ouiiiii, j'adore  a020  c'est extra ces petits bouts de vécu  a021  
    Merci de nous en faire profiter Jean-Jacques


    Dernière édition par Stearghall le Mar 5 Avr 2016 - 13:46, édité 1 fois
    parellum
    Inspecteur Général de la Marine
    Inspecteur Général de la Marine

    avatar

    ID du message --> Re: Dassault-Breguet Super Etendard

    Message par parellum le Jeu 12 Nov 2015 - 18:30

    a009d

    a170 Jean-Jacques, continue comme ça a027

    Amitiés
    Patrick
    michaud
    Enseigne de Vaisseau 2ème classe
    Enseigne de Vaisseau 2ème classe

    avatar

    ID du message --> Re: Dassault-Breguet Super Etendard

    Message par michaud le Jeu 12 Nov 2015 - 19:17

    Bonsoir a tous. Vous en voulez encore? Je vous jure que c'est vrais. Vous vous souvenez des vedettes de Cherbourg? De Gaulle avait décrété un embargo sur les armes destinées a Israël. Et pourtant...Ce jour la, samedi 4 janvier 1970, tout l'équipage du Dupetit Thouars est consigné a bord depuis la veille, les communications pour la terre sont coupées, les sorties hors arsenal ,impossibles. On parlait de ces fameuses vedettes immobilisées a Cherbourg depuis quelques temps dans la presse, un peu comme pour les Mistral. La peinture de la dernière vedette qui devait être livrée était a peine sèche et son pont comme on l'a apprit après était encore encombré d'effets personnels des ouvriers et de matériel divers.
    Il se passe quelque chose et des infos circulent et nous parviennent vers 16 h. Les vedettes vont s'échapper. A 17 h, elles fichent le camps. Et nous,nous restons a quai! Nous étions chef de division et attendions l'ordre appareiller . Il ne viendra jamais. La suite, nous la suivront a la télévision en voyant le périple et le retour triomphal des vedettes fonçant a 40 nœuds en Israël.
    Pour le reste, accord entre services secrets français et israéliens. Les vedettes non armées étaient considérées comme civiles. De Gaulle est furieux, la Marine rétorque que la notification officielle de l'embargo n'est arrivée que le 6 janvier et que ces vedettes non armées n'étaient pas soumises a l'embargo. Bref, cela tournera en jus de boudin, mais avec la sourde satisfaction de la Marine française, des services secrets, et de la Marine israélienne qui renforcera notablement sa flotte.
    Je vous dit..... Quelle aventure ! Jean-Jacques