Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT
Bienvenue sur Le Radoub du Ponant
Vous ne pouvez à cet endroit visualiser qu'une infime partie des rubriques de notre site.
La consultation de la totalité de son contenu n'est accessible qu'après Inscription/Validation/Présentation.
Merci pour votre compréhension

Les Administrateurs du Ponant

Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT

Modélisme Maquettes Naval Arsenal et Autres
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Glénans
Enseigne de Vaisseau 1ère classe
Enseigne de Vaisseau 1ère classe
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Dim 15 Mai 2016 - 22:08

Bonsoir à tous les deux,

Philippe, à ce moment là, pourquoi ne pas faire sécher ta bille dans le champs, sous un barnum,
avec gouttières et caniveaux pour évacuer l'eau, pour éviter la pluie,
avec un petit chauffage d’appoint pour les longues périodes de froidure du Nord-Est et accélérer le séchage,
et au bout d'un certain temps, il séchera et sera donc nettement plus léger !

Bon, bon, je m'en vais !!!!!

Allez, bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Stearghall
Commissaire Général des Fontes
Commissaire Général des Fontes
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Dim 15 Mai 2016 - 22:35

a012

xavero63 a écrit:
... Comment fais-tu pour écorcer ?? ...

Je me suis trouvé un petit outil vraiment pas cher et qui fonctionne à merveille.

C'est normalement vendu pour "rogner" le placo ou le ytong.
C'est un manche en plastique muni d'un grattoir métallique interchangeable.
Il existe trois grosseurs de grille pour les grattoirs, évidemment je choisi le plus gros.

Je ferai passer des photos demain en début de soirée.

Glénans a écrit:
... pourquoi ne pas ...
a036 c'est pas bête ça ...  a003


Dernière édition par Stearghall le Mar 1 Aoû 2017 - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fred26
Elève Maistrancier
Elève Maistrancier
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Lun 16 Mai 2016 - 16:18

Bonjour a012

Petite question au sujet des arbres fruitiers ?????
Que vaux le pommier, l’abricotier , le pécher ... etc. ... pour le modélisme ?
Revenir en haut Aller en bas
crabe
Ingénieur Général des Arsenaux
Ingénieur Général des Arsenaux
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Lun 16 Mai 2016 - 16:27

a009
Le pommier est comme beaucoup d'arbres fruitiers très certainement bon à travailler,
mais perso, je ne l'utilise pas, car le peu que j'ai vu sur de belles maquettes, sa couleur est d'un gris du plus mauvais effet, à mon point de vue.
L'abricotier a une belle couleur, et le pêcher, je ne connais pas.
Revenir en haut Aller en bas
fred26
Elève Maistrancier
Elève Maistrancier
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Lun 16 Mai 2016 - 17:40

a012
Dans la vallée du Rhône il y a beaucoup d’arbres fruitiers et pas loin de chez moi il y a des pêchers en abondance !
Je me posais la question de savoir si l'utilisation de ce fruitier pour le modélisme était judicieuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Stearghall
Commissaire Général des Fontes
Commissaire Général des Fontes
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Lun 16 Mai 2016 - 20:18

a012 Fred,

En Arsenal, le favori c'est le poirier ... pourquoi ?

Tout simplement parce que sa fibre est la plus représentative du chêne
selon l'échelle de nos modèles d'Arsenal et également parce que c'est une essence
qui plie mais ne rompt pas, ça en fait donc un bois très agréable à travailler.
C'est aussi un bois qui conserve sa teinte en fonçant très légèrement.

Le pommier, comme vient de le préciser Jean-Claude, est un bois qui prend une bien vilaine
teinte grisâtre dans le temps ... et tous les traitements n'y feront rien ... bien moche sur
un Arsenal !

Je ne connais pas non plus le pécher, l'abricotier, le figuier etc etc ..., mais après tout, rien n'est interdit,
il faut juste que le bois conserve sa teinte dans le temps, qu'il se travaille aisément et surtout,
ne pas commettre une faute d'échelle avec une fibre et une texture qui ne serait pas en rapport de l'échelle du futur modèle.

L'ami Polchen a bien réalisé un bordé de pont en olivier, le bois est très joli, il semble se travailler facilement,
mais par contre sa fibre est assez grosse et là, c'est une faute d'échelle pour un modèle d'Arsenal.
Ceci dit, j'ai trouvé ce pont fort sympathique a126 et Pol ne construisait pas un modèle d'Arsenal !


Dernière édition par Stearghall le Mar 17 Mai 2016 - 8:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stearghall
Commissaire Général des Fontes
Commissaire Général des Fontes
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Lun 16 Mai 2016 - 21:24

a012

Une petite suite avec l’écorçage des plateaux.

La zone de travail ... on en profite pour se mettre au vert quand il ne pleut pas
sur les steppes de l'est Lorrain a119
Deux tréteaux de maçon dont j'ai enlevé les parties supérieures amovibles,
ça me permet de travailler à hauteur d'homme, sans me tuer le dos et c'est très stable, même dans l'herbe.



J'ai déjà testé un tas d'outils pour écorcer les plateaux, et j'en reviens toujours à mes favoris,
très basiques qui sont : 1 marteau arrache clous, 1 langue de chat de vitrier rigide,
1 grattoir à placo et une balayette ... ni plus ni moins !



Pour la bonne compréhension et très schématiquement, les trois principales parties d'un arbre sont :
- Le Duramen ou bois parfait, le centre du tronc. Cette partie est celle que nous utiliserons pour nos maquettes.
- L'aubier ou aubour, c'est la partie entre l'écorce et le duramen.
Elle est généralement tendre et blanchâtre. Cette partie est la zone de croissance la plus récente, elle contient des cellules vivantes.
- L'écorce  partie la plus externe de l'arbre qui contribue à sa protection.
Ces trois principales zones sont très facilement repérables car de teinte et de texture fort différentes.



L'écorce est, sur le poirier, très tendre, très grossière et assez caractéristique.
On peut en arracher très facilement d'important morceaux juste avec les mains.
C'est également un biotope très favorable à la prolifération de toutes sortes d'insectes nuisibles à notre bois d'Arsenal.



Passons maintenant à l'écorçage de nos plateaux de poirier,
étape nécessaire et quasiment incontournable, vous l'aurez compris !

A l'aide du marteau arrache clous, selon l'angle indiqué sur la photo,
et toujours dans le sens de la fibre de l'arbre, peler l'écorce.
Bien entendu, on ne frappe pas l'écorce avec le marteau, on le fait glisser le long de la tranche du plateau,
un peu à la façon d'un rabot.



Cette étape se réalise très très vite, ce plateau a été écorcé en 10 minutes.
Certains laisseront les plateaux dans cet état, simplement écorcé en conservant l'aubier.



L'aubier ne pouvant pas être utilisé et étant très mou juste après la mise hors sol de l'arbre,
il est donc facilement pénétrable par quelques vilaines larves.
je préfère en ce qui me concerne l'éliminer immédiatement.
Le gros avantage de ce procédé avec l'essence de poirier, est que son aubier, sur un arbre récemment mis hors sol,
se pèle un peu à la manière d'une peau d'orange et est donc très facile à éliminer, contrairement à un aubier qui aura
séché avec le duramen et que nous devrons alors débiter.
Sur ce cliché, après écorçage, on discerne parfaitement bien les deux zones constituées par le duramen et l'aubier.



Pelage de l'aubier, toujours avec le même outil, sans frapper et dans le sens de la fibre.
Je préfère de loin le travail au marteau arrache clou à celui d'un outil tranchant.
Le marteau est très peu agressif et ne détériore pas le duramen, même sans faire
spécialement attention.





Comme je vous l'ai précisé plus haut, j'élimine également l'aubier sur cette étape d'écorçage.
On accélère donc le mouvement et personnellement, je pèle les deux couches en même temps : aubier et écorce.



Cette étape se réalise vraiment très facilement avec du poirier récemment coupé, vous remarquerez ici,
que même les zones un peu "biscornues" se nettoient parfaitement bien.
L'aubier n'est pas lié au duramen et il suffit de passer entre les deux couches
pour éplucher très facilement les tranches des plateaux.



Ces zones ne présentent aucun intérêt, normalement je les coupe, c'est juste pour vous montrer
le caractère "facile" de cette opération ... sur un poirier récemment coupé.



Lorsque l'écorçage est terminé, contrôle et grattage des zones à risque.
Il faut éliminer toute la partie tendre et "pourrie" afin de ne pas prendre le risque de créer un nid à bestioles.





Et voilà pour l'écorçage.
Il aura fallu 30 minutes de travail sans grosse contrainte pour nettoyer ce plateau.



A bientôt pour la suite avec le pré-séchage.


Dernière édition par Stearghall le Mar 1 Aoû 2017 - 20:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
crabe
Ingénieur Général des Arsenaux
Ingénieur Général des Arsenaux
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Lun 16 Mai 2016 - 21:32

a009
Content de toi, je présume, maintenant que tu as bien salopé  ce magnifique jardin! a017  a022  a20f
Sinon, bien ton pasapas, rien à dire, nickel chrome;  a021  a035
Revenir en haut Aller en bas
Stearghall
Commissaire Général des Fontes
Commissaire Général des Fontes
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Lun 16 Mai 2016 - 21:39

a012

crabe a écrit:
... maintenant que tu as bien salopé ce magnifique jardin! ...
C'est marrant, je m'attendais à cette remarque et j'ai eu l'idée de prendre une photo
de la zone nettoyée ... mais je ne l'ai pas fait  a004b
Eh bein non Shidoshi, un petit coup de râteau et de tondeuse pour tout ramasser,
et en 5 minutes la zone était nickel  a040  ...  a003    

crabe a écrit:
... Sinon, bien ton pasapas, rien à dire, nickel chrome;  a021  a035
Merci ...  a099
Revenir en haut Aller en bas
xavero63
Maître
Maître
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Lun 16 Mai 2016 - 23:51

a009d Philippe,

C'est très intéressant !!
ça te demande beaucoup de travail .... dommage, c'est un peu loin pour venir te donner un coup de main 0013j
Bon courage a014
Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Stearghall
Commissaire Général des Fontes
Commissaire Général des Fontes
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Mar 17 Mai 2016 - 0:10

a012

xavero63 a écrit:
ça te demande beaucoup de travail ... dommage, c'est un peu loin pour venir te donner un coup de main ...

Pas grave, envoie moi juste ta photo ............... avec des chocolats a003

Les amis, je vous raconte pas les chocolats du pays de Xavier .... Mmmmmmmmmmm 0017z trop bons a034
Revenir en haut Aller en bas
Stearghall
Commissaire Général des Fontes
Commissaire Général des Fontes
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Jeu 19 Mai 2016 - 14:35

a012

Une petite suite ...

Cinq des neufs précédents plateaux sont maintenant écorcés.
Je ne joint pas les photos dans l'immédiat, ça ne présente pas vraiment d'intérêt puisque
j'ai déjà expliqué ma façon de procéder avec des outils de tout un chacun.

Par contre, je vais profiter de ce laps de temps nécessaire à l'écorçage pour apporter quelques précisions
sur les différences notoires qui opposent la coupe de plateaux sur dosses et celle sur quart.

Nous allons pouvoir étudier avec cette bille de poirier que je viens tout juste de récupérer,
les différents problèmes que nous pouvons rencontrer au cours des étapes de séchage et traitement du poirier.

Cette bille provient d'un arbre mis hors sol en 1958.
L'arbre avait alors 70 ans d'age et portait encore des fruits utilisés pour la distillation d'eau de vie.
Il a été abattu par un Maître Menuisier Ébéniste ... et Compagnon, autant dire un professionnel hautement qualifié.
La bille a été débité sur dosses en 12 plateaux de 2600 mm X 400 mm (en moyenne) x 32 mm d'épaisseur,
et 2 plateaux de 2600 mm X 450 mm x 53 mm d'épaisseur.
Comme vous pourrez le constater par vous même, les plateaux ont été soigneusement écorcés et l'aubier
à également été immédiatement retiré.
La bille a été stockée dans un endroit non humide, parfaitement bien ventilé et à l'abris d'éventuelles fortes chaleurs.
Des tasseaux de poirier ont été utilisés pour séparer les différents plateaux entre eux, et toute la bille a été ligaturé
à l'aide de quatre sangles en acier soudées sur place.
La bille ainsi préparée était entreposée sur quatre traverses de chemin de fer en parfait état et au niveau (j'ai contrôlé).
Les tasseaux de séparation, les cerclages métalliques, ainsi que les traverses étaient parfaitement alignés.
Autant dire préparation et stockage dans les plus grandes "règles de l'art".  

Mais place aux photos

La bille a bien évidemment été "démontée" pour les besoins du transport.







Les deux plateaux en 53 mm d'épaisseur



Ce poirier a donc livré 14 plateaux de 2600 mm de longueur dans des largeurs comprises entre 350 et 550 millimètres.
On peut raisonnablement estimer la hauteur de l'arbre à environ 7 mètres.



Mais étudions maintenant d'un peu plus près cette coupe sur dosses autant que la préparation et le stockage.

Ce premier plateau de 53 mm d'épaisseur est issu d'une zone jouxtant le centre primaire du fruitier.



Un plateau parfaitement droit (ne vous fiez pas à l'illusion d'optique de la photo),
de très légères et courtes fissures à la base de la coupe.
Une teinte assez uniforme dans le clair, ce qui est bien normal pour un bois qui sèche depuis 60 ans !



Une des principales caractéristiques du poirier, et on le voit bien ici, son essence ne grise pas malgré le temps qui passe,
contrairement au pommier ... par exemple, qui lui adopte une livrée définitivement grisâtre jusqu'au coeur.



Quelques clichés pris au hasard, nous conforterons sur la qualité de l'abattage, du débitage, de la préparation et de l'entreposage ...
(Les petites tâches sombres sont des gouttelettes d'eau ... il commençait à pleuvoir lorsque j'ai pris ces quelques photos)



Remarquez au passage : Pas d'écorce ... et pas d'aubier !



Un beau bois, des fibres sympathiques, quelques sections bien droites ainsi que quelques zones pour le bois tord.
L'épaisseur des plateaux à 32 mm n'est pas "idéale", mais ils feront tout même parfaitement l'affaire.





Dernière édition par Stearghall le Mar 1 Aoû 2017 - 20:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Glénans
Enseigne de Vaisseau 1ère classe
Enseigne de Vaisseau 1ère classe
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Jeu 19 Mai 2016 - 15:16

Bonjour Philippe,

eh, oh ! Toi aussi tu nous fais languir à attendre la suite de ce sujet passionnant !

Bon, je vais attendre l'épilogue !

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Stearghall
Commissaire Général des Fontes
Commissaire Général des Fontes
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Jeu 19 Mai 2016 - 17:50

a012

Glénans a écrit:
... Bon, je vais attendre l'épilogue ! ...

Ça va être encore long pour atteindre l'épilogue,
il y a encore une "foulitude" de choses à dire sur le poirier a119
mais merci d'être assidu Bertrand a019

Quand nous en aurons fini avec cette essence vous allez pouvoir choisir
votre bois à la vue d'une simple photo a119


Dernière édition par Stearghall le Jeu 19 Mai 2016 - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fred26
Elève Maistrancier
Elève Maistrancier
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Jeu 19 Mai 2016 - 18:08

a012

Ce sont encore de très jolis plateaux !
Revenir en haut Aller en bas
Marco la frite
Enseigne de Vaisseau 2ème classe
Enseigne de Vaisseau 2ème classe
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Dim 22 Mai 2016 - 9:08

Bon maintenant que tu as mis le bois sur la remorque
tu connais mon adresse
j'attends ta livraison

tu peux rouler de nuit ce sera plus rapide

Marco prêt à la réception a001 a001 a001 a001 a001 a001 a001
Revenir en haut Aller en bas
Stearghall
Commissaire Général des Fontes
Commissaire Général des Fontes
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Dim 22 Mai 2016 - 9:15

a012

Sacré Marco a003

Mais ceci dit, le jour où tu te décideras enfin à nous réaliser un modèle d'Arsenal,
je te prendrai volontiers au mot a020
Revenir en haut Aller en bas
Marco la frite
Enseigne de Vaisseau 2ème classe
Enseigne de Vaisseau 2ème classe
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Dim 22 Mai 2016 - 11:23

Salut Phil a009 a009a a009b a009c a009d a238

Je te remercie a20c a20c a20c a20c

mais avec la montagne de kits que j'ai à faire
ce n'est pas demain la veille a023 a023 a023 a023 a023 a023 a023
Marco
Revenir en haut Aller en bas
polchen57
Maître Principal
Maître Principal
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Mar 24 Mai 2016 - 16:55

a009 Philippe
HO la V...e !!! je vois que tu na pas chômé,durant mon absence a003
A+ Pol

Revenir en haut Aller en bas
polchen57
Maître Principal
Maître Principal
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Mar 24 Mai 2016 - 17:06

a009 Philippe
Encore une info On cloue aussi des tasseaux en bout des planches, parfois, dans les plateaux, on enfonce des morceaux de fer en forme de ‘S,dans le but de limiter les fentes de séchage.
A+ Pol

http://www.lescopeaux.asso.fr/Rombauts/PDF/Rombauts_12.pdf

OU

http://passion.bois.free.fr/le%20materiau%20bois/sechage%20des%20bois/sechage%20du%20bois%20.htm
Revenir en haut Aller en bas
Stearghall
Commissaire Général des Fontes
Commissaire Général des Fontes
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Mer 25 Mai 2016 - 16:41

a012 Pol,

oui oui, je connais le coup des S et des tasseaux cloués,
mais dans du beau poirier ça me fait mal aux tripes de planter des clous a017
En adoptant la coupe sur quart, on ne rencontre plus ces problèmes de fissures.

Par contre je conserve ton premier lien, ce PDF est sympa ... je l'ai enregistré a170 voisin

Revenir en haut Aller en bas
Stearghall
Commissaire Général des Fontes
Commissaire Général des Fontes
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Mer 20 Juil 2016 - 13:50

a012

Une petite suite ...

Avec ce poirier, abattu sur notre propriété (cette photo est insérée plus haut dans le sujet)



Comme je vous l'avais montré, le tronc étant creux et fortement abîmé, après discussion avec mon crustacé préféré ,
nous avons décidé à notre grand regret, d'en faire du bois de chauffage.





La zone a donc été nettoyée, le tronc débité et évacué.  
Une grosse branche a cependant attiré mon attention et après l'avoir élaguée proprement,
nous avons décidé de la conserver.



Dimension de cette branche : 3060 mm de longueur X 320 mm de diamètre ... quasiment rectiligne.



La coupe est saine et la fibre est belle avec une teinte très claire.





A la basse de la coupe, côté tronc, un très léger trait au cœur, qui ne devrait être éliminé lors du délignage.
La section de base est de forme légèrement rectangulaire avec une cote de 320 mm sur sa partie la plus étroite.
Après discussion avec Jean-Claude, nous décidons de faire débiter cette branche sur dosses en plateaux de 50 mm.



Chargée ce matin ... départ pour la scierie.



Retour de la branche débitée en plateaux de 50 mm.







Quelques "bizarreries", mais le bois n'est pas échauffé, ni abîmé à proximité des zones creuses.
C'est pas top ... top, mais je vais tout de même parvenir à déligner quelques beaux profilés.



et quelques clichés au hasard du fil de ces plateaux ...











Et là un cliché à proximité d'une zone de creux ... rien à signaler, le bois est exploitable,
la fibre est fine et assez claire.



A bientôt pour la suite.


Dernière édition par Stearghall le Mar 1 Aoû 2017 - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
parellum
Inspecteur Général de la Marine
Inspecteur Général de la Marine
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Mer 20 Juil 2016 - 14:11

a009d

Avec tout ça, tu vas finir par travailler à l'échelle 1/1!! a002
Revenir en haut Aller en bas
Marco la frite
Enseigne de Vaisseau 2ème classe
Enseigne de Vaisseau 2ème classe
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Mer 20 Juil 2016 - 15:48

Tu prépares un 74 canons grandeur nature???? a023 a023 a023 a023
Marco inquiet pour la déforestation de nos dernières grandes forêts
Revenir en haut Aller en bas
xavero63
Maître
Maître
avatar


MessageSujet: Re: Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal   Sam 23 Juil 2016 - 17:42

a009d
Les plateaux sont superbes !!
Dommage pour le tronc creux, du si beau bois pour le feu ... a018
a014
Amitiés
Xavier
Revenir en haut Aller en bas
 
Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Abattage et débitage des arbres pour l'Arsenal
» Arbres pour forêts
» Participez à la campagne contre la généralisation de l'abattage rituel !
» les arbres
» trucs et astuces pour faire de la végétation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT :: Le RADOUB du PONANT - Construction d'Arsenal :: Le Bois-
Sauter vers: