Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT
Bienvenue sur Le Radoub du Ponant
Vous ne pouvez à cet endroit visualiser qu'une infime partie des rubriques de notre site.
La consultation de la totalité de son contenu n'est accessible qu'après Inscription/Validation/Présentation.
Merci pour votre compréhension

Les Administrateurs du Ponant

Modélisme Naval Le RADOUB du PONANT - Portail


Modélisme Maquettes Naval Arsenal et Autres
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
PORTAIL: mettez notre forum en valeur! postez vos œuvres dans "Portail Inactif"
MEGA offre de livres par Marco: inscrivez-vous sur ce lien actif: "les surprises du 15 août!!"

035) La poupe du "Souverain des Mers" par Glénans
Sam 25 Juin 2016 - 0:54 par Glénans
.
La poupe du "Souverain des Mers" par Glénans


Bonjour à tous,

A la demande de certains amis, je vais inclure une toute petite partie de la construction de mon "Souverain des Mers" ("Sovereign of the Seas" pour les anglophones !) et surtout, à leur demande, les décorations de la poupe et des côtés arrières de ce navire.

Voici un bref historique de ce bateau (Patrimoine et Histoire : www.patrimoine-histoire.fr/Maquettes/SOS.htm) :

Lancé le 13 octobre 1637, sous le règne de Charles Ier Stuart, le Souverain des Mers (Sovereign of the Seas) fut considéré comme le plus grand navire de son temps : longueur de la proue au garde-corps arrière de 71m, 23m de hauteur de quille. Il illustre les conceptions de l'architecte Phinéas Pett et fut construit sous la direction de son fils Peter Pett. Il a servi de 1638 à 1697.

Le Souverain des Mers brille par une quantité inégalée de sculptures, ornements et bas-reliefs de la proue à la poupe conçus par les meilleurs artistes de l'époque (van Dyck entre autres). Il coûta plus de 65 000 livres sterling à la Couronne et n'est rien moins que l'expression de la volonté du souverain Stuart qui adorait les navires et la beauté qui s'en dégageait. (A cette époque, un revenu annuel de 4 livres suffisait à une famille pour vivre convenablement)
.


Voilà quelques images de cette maquette (fournie par Altaya – De Agostini avec 135 fascicules hebdomadaires) en cours de construction.


Collage et installation des écussons sur les flancs arrière bâbord et tribord :

- Photo DSCN3240 :




- Photo DSCN3285 :





Mise en couleur dorée d'éléments décoratifs :

- Photo DSCN3291 :





Les éléments peints précédemment sur les parois bâbord et tribord :

- Photo DSCN3317 :





Coloration de la figurine centrale du tableau arrière (en la bloquant avec de la "pâte-à-fixe" sur un bouchon) :

- Photo DSCN3292 :





Mise en peinture dorée des figurines de la partie supérieure du tableau arrière :

- Photo DSCN3570 :





Détail de cette mise en couleur et montage de ces figurines :

- Photo DSCN3575 :





Installation de ces figurines sur le tableau de poupe :

- Photo DSCN3582 :





Mise en couleurs dorée et noire d'éléments de décoration du tableau arrière :

- Photo DSCN3598 :





Installation de ces éléments :

- Photo DSCN3601 :





Le tableau arrière complètement décoré (ou presque : il manque 2 éléments tout à fait au sommet, mais pas encore installés, pour des raisons de transport !) :

- Photo DSCN3667 :





Où l'on se rend compte que l'amoncellement de décorations ne faisait pas peur aux architectes de l'époque pour plaire à leur Roi !


Je m'arrête à ce niveau car je crains d'avoir largement dépassé le quota de photos admis.

Suite à une prochaine fois.

Merci de votre attention, en espérant que cela vous ait plu.

Bonne journée.

Commentaires: 0
036) Le Jeannine-Marie par Polchen
Lun 31 Aoû 2015 - 10:15 par polchen57
Bonjour a009

je vous présente ici ma toute première réalisation :
Le sardinier du Guilvinec par Polchen.


Cette maquette qui sera statique est une maquette à monter en bois.
Le Jeannine-Marie est une copie fidèle d'un sardinier visible en grand nombre sur nos côtes atlantiques.
La maquette de ce sardinier peut être motorisée et recevoir une radiocommande.
Fabricant Soclaine dans la série Moderne
Echelle 1/20e
Dimensions L 620 mm, l 200 mm, h 440 mm
Fabrication Française
Le Jeannine-Marie est une maquette de bateau bois en montage "bordés sur couples"

















Pont réalisé en bois de vigne




Commentaires: 0
037) Réalisation de l'éperon d'un galion
Dim 6 Mar 2016 - 23:11 par parellum








Réalisation de l'éperon de proue d'un galion,
opération délicate car allant à contresens des lignes générales du bateau
.






D'abord mise en place du placage intérieur du CTP, constitué des bordés intérieurs.



je procède maintenant à la mise en place des deux premiers éléments de l'âme de mon CTP à bâbord et tribord, cintrés pour suivre la courbure de la proue   0008m

Je tiens compte de la légère remontée du pavois vers la pointe de la guibre (que je n'ai pas encore posée!   )






Collage et contrôle du bon cintrage avec le caillebotis posé à blanc.





Ça y est! L'éperon est ajusté, sec  et mis en forme!! la guibre est en place a021a













Bordage extérieur des pavois (le caillebotis est toujours posé à blanc)





Les plats-bords en noyer, mis en forme et prêts à être positionnés :




Les deux plats-bords collés en place :








Voilà, c'est tout pour cette fois



A u       r e v o i r !  !   !    !     !

Commentaires: 0
1-034) Une frégate de 12
Dim 3 Avr 2016 - 16:54 par michaud
,
Une frégate française de 12


Trouvée chez un antiquaire,cette coque de frégate m'a été confiée par son propriétaire pour que je puisse l'équiper.
La forme,les dispositions de l'armement semblent être dessinées par l' ingénieur-constructeur  L.M. Guignace, auteur de 6 frégates présentant des caractéristiques très voisines.
Les décors et plans de la majorité de ces frégates nous sont connus sauf deux. Par déduction, il semblerait que cette frégate soit post guerre d'indépendance américaine, voire période révolutionnaire; son tableau de poupe en fer a cheval qui se généralise sur la plupart de nos vaisseaux caractérise les années pré-empire, donc sans doute la Néréide.


Petit rajout d'une échelle d'accès à un canot ainsi qu'une bouée qui peut ètre larguée pour aider un homme tombé en mer.





Vue du beaupré. J'ai ajouté une feuille déco pour le retour de herpe ainsi qu'une petite passerelle d'accès pour le beaupré et le bout dehors.




Autre vue de l'avant,on peut distinguer le voile de mariée pour simuler le filet de protection.



Visuel sur la grand rue qui caractérisait l'emplacement des embarcations sur les navires français.
Les Anglais les plaçaient sur des baux. On peu distinguer la croix de St André de la cuisine.




Le capot de descente et son banc de quart et un aperçu de quelques 6 livres





Des détails ajoutés qui peuvent faire la différence. Chaque fusil taillé dans du buis peut être retiré individuellement du coffre




Echelle de la muraille bâbord avec ses " bout pour aider " et quelques 12 livres




Détail des enfléchures et de la toile d'araignée




Travail sur l'ancre,organeau fourré et liures sur le jas ( voir Mr Boudriot ou autres références)
Canon oxydé a la Tourmaline et essuyé comme il se doit avec un chiffon doux
   
                                                           



Une belle frégate française





Pour les curieux ,cliquer sur recherche la frégate de 12, il y a d'autres photos. a019

Amitiés à tous  Jean-Jacques


Commentaires: 0